• ZIGUINCHOR/PROMESSES : plusieurs dizaines de « Jakartamen » battent le macadam contre la mairie
  • Lettre ouverte aux organisations de défense des droits humains et de liberté de presse (APPEL)
  • Mamadou Sy Tounkara à propos de Macky Sall : "nañu ko bayyì ak Yalla"
  • Ziguinchor/Victoire DE BBY : Les jeunes décernent la « Mention Spéciale » au leadership de Doudou Ka
  • Robert Sagna « remercie et félicite le MFDC » de ne pas avoir « troublé les législatives »

DOCTEUR DIOMBÉRA (Dg Crous/UASZ) : " Comment nous avons dépossédé Baldé de son électorat "

Scoopsdeziguinchor.com : La défaite d'Abdoulaye Baldé suscite encore curiosité quant aux éléments qui ont concouru à sa réalisation. Pour la première fois, en effet, le maire de Ziguinchor a été dominé par une coalition Présidentielle qui  semble avoir fait usage des grandes stratégies. 

testimg1

À en croire le Docteur Mamadou Diombéra qui s'est confié à Dakaractu, Baldé ne pouvait éviter le revers, car cerné de tous bords. Le directeur du Crous de résumer la stratégie en trois procédés. D'abord récupérer  les bastions qui lui étaient généralement fidèles, réduire les écarts dans les zones les plus tenaces et débaucher ses responsables les plus performants. 
'' Personnellement, j'ai  très tôt commencé à investir les bastions de Baldé. Nous nous sommes attelés à les démanteler. Quoiqu'on puisse dire il était déboulonnable dans des quartiers comme Djibock, Kandé, Kandialan, Alwar, Boucotte, Tilène, Copitène, Peyrissac et à Santhiaba où le maire a été battu dans son propre bureau de vote. C'était impensable de prendre le dessus sur lui dans ces localités. Tout comme à Lyndiane et à Kadior où nous avons réussi à réduire les écarts. '' 
Mamadou Diombéra de poursuivre son exposé en signalant que l'autre pan de la stratégie a été de débaucher les hauts responsables de Baldé. '' Nous avons réussi à décrocher 19 d'entre eux. Nous avons aussi su bénéficier du soutien indéfectible de l'Association des ambulants de Ziguinchor dont je suis parrain. Étant donné que les femmes représentent un électorat fort important, nous avons tenu à leur endroit un plaidoyer consistant. '' Diombéra confie, en effet, que le seul emploi que Baldé offrait aux dames se résumait à enlever les ordures en pleine ville. Un métier mal rétribué car dépassant rarement les 27.000 francs, déplore-t-il. 
Il se félicitera, pour terminer, de  l'élection comme députés de Demba Keïta, Ramatoulaye Diatta et Lémou Touré...

Source: dakaractu.com

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-08-08 18:01:22
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 443
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)