• Ziguinchor/Conférence de presse : Discours de l’Evêque de Ziguinchor Monseigneur Paul Abel Mamba
  • Ziguinchor/Monseigneur Paul Abel Mamba Evêque de Ziguinchor : « Le village de Coubalan, les Kalounayes n’ont pas le droit de priver la région de Ziguinchor d’un tel cadeau »
  • ZIGUINCHOR : « Le pont Emile Badiane bientôt reconstruit en 2 x 2 voies » déclare Aminata A. Manga
  • ZIGUINCHOR / COUBALAN : Le site occupé par l’UUZ de l’UCAO au cœur d’une polémique historique
  • Ce 11 Octobre, est célébré la journée mondiale des filles

Lettre à Rewmi et aux Rewmistes (Par Cheikh Tidiane CISSE)

Scoopsdeziguinchor.COM : Par cette présente, je vous annonce mon départ du parti Rewmi. J’ai cheminé avec vous au sein du parti depuis l’année 2013, année depuis laquelle je n’ai cessé d’apprendre, de grandir aux cotés de camarades valeureux, mus par la seule volonté de défendre les intérêts de notre pays. Ces années passées au sein de Rewmi m’ont aussi donné l’opportunité d’apporter ma modeste contribution à l’idée d’un Sénégal nouveau, dont la construction ne saurait commencer hors des partis politiques.

testimg1

Une de mes premières réussites en politique aura été la mise en place du bureau fédéral de Rewmi-France par des élections démocratiques où était inscrit un demi-millier de nos compatriotes. J’avais réussi, avec l’aide de valeureux camarades, à faire triompher la démocratie là où depuis 2006 régnaient les jeux de position et la querelle politique. Après avoir traversé avec vous des moments de bonheur comme d’autres moments moins réjouissants, l’heure est arrivée pour moi de tourner la page. 

Mes convictions restent cependant intactes. Mes principes n’ont pas bougé d’un iota. Je prends aujourd’hui la liberté de changer d’approche et de mener le combat autrement. Les plus démocrates d’entre-vous me reconnaitront ce droit et, avec un peu de chance, me souhaiteront le meilleur pour la suite.  

Par de mauvaises mesures comme l’instauration d’un visa d’entrée au Sénégal annulée quelques mois plus tard, par de mauvaises décisions comme la signature des APE, par un silence coupable sur des sujets comme le CFA qui secouent l’opinion, le gouvernement du Président Macky SALL a fini de nous plonger dans la récession humaine. 
Face aux nombreux défis auxquels notre pays est confronté, face à la dérive népotique du régime actuel et face à la négligence désinvolte de toute la classe politique, une seule vérité s’impose : celle d’une alternance systémique et générationnelle pour relever les défis de notre époque.  

En décidant d’accompagner Thierno Bocoum je fais le choix de la jeunesse, de la compétence et de la responsabilité. Je fais donc le choix d’une approche politique nouvelle qui, je l’estime, est nécessaire pour permettre au Sénégal de prendre résolument le tournant qui le mettra sur les rails du développement. 

Aujourd’hui plus que jamais, au moment où l’âge moyen de la population Sénégalaise est de 19 ans, où l’âge médian est de 18 ans, le Sénégal a besoin de miser sur sa jeunesse. Pour cela, cette jeunesse Sénégalaise elle-même doit se prendre en charge. Je suis persuadé que la jeunesse actuelle, accompagnée comme le veut notre tradition par quelques profils plus expérimentés est plus à-même d’appréhender et de surmonter les problèmes liés à notre époque.  

L’idée est donc de rejoindre un homme qui sera capable de mettre en place une structure dynamique, capable de transcender les barrières idéologiques héritées d’une période coloniale révolue, un homme qui de par sa crédibilité et sa compétence jouit de la confiance et du respect des Sénégalais pour ensemble, proposer et construire une alternative.  

L’idée est de répondre à la nécessité d’offrir une alternative à de larges segments de la population qui ont fini par prendre leur distance avec la classe politique actuelle. 

L’idée est de mettre en place une plateforme où les cadres, les jeunes et les personnes capables d’amener leur compétence, leur dynamisme et leur volonté pourront mettre cet apport au service de leur pays.  

L’idée est de dire à la jeunesse qu’elle est maitresse de son destin, que l’avenir du Sénégal se joue maintenant et qu’il est impératif de se montrer courageux et d’agir. 

Cheikh T. CISSE 
Citoyen Sénégalais 

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-10-05 22:51:53
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 279
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)