• Ziguinchor/Maintien des filles à l’école : FAWE mobilise la communauté éducative et valide les plaidoiries de deux Femmes Modèles
  • Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune

DAR SALAM CHERIF - Inauguration de l’AIBD : Le Coran lu 184 fois pour « un aéroport de paix »

Scoopsdeziguinchor.COM : Dans le cadre de la série de manifestations prévues lors de la quarante-et-unième (41ème) édition de la Ziarra du Saint-homme Chérif Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara, les familles chérifiennes du Sénégal et de la sous-région ont lu le Saint Coran, mardi à Dar Salam Chérif, dans le département de Bignona, pas moins de cent quatre-vingt-quatre (184) fois. Cet acte historique a été posé pour « pour que l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) de Diass soit un aéroport de paix, de cohésion et de fraternité ».

testimg1

C’est le porte-parole du Khalife général de Dar Salam Chérif, Chérif Boun Chamsidine Aïdara, qui a fait savoir cette information en marge de la cérémonie officielle de ladite Ziarra. A l’en croire, « le Coran a été lu 184 fois et des prières ont été formulées pour que non seulement l’inauguration de l’AIBD se passe bien, mais aussi pour qu’il soit un aéroport de paix et de fraternité pour le Sénégal, ses pays voisins et pour le monde entier ».

Le thème de la 41ème édition de la Ziarra de Chérif Cheikhna Cheikh Mahfouz Aïdara est « l’union des musulmans » au Sénégal et dans le monde.

Elle a drainé, comme d’habitude, plusieurs dizaines de milliers de fidèles. Cette évènement religieux international a été l’occasion saisie par la famille chérifienne de Dar Salam pour déplorer les mauvais traitements voire l’esclavage des noirs en Lybie non sans rappeler à l’Etat son engagement consistant à goudronner la route latéritique menant de Kataba 1 à Dar Salam Chérif.

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-12-07 11:28:41
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 810
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)