• Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune
  • Oussouye/Commune d’Oukout/Mission Kalambeno : Don d’ambulances et de corbillard, pour pérenniser un engagement humanitaire

Bignona/5ème Edition journées culturelles et économiques de Bandjikaki : L’ADBA en mode Education et Santé

Scoopsdeziguinchor.com : La 5ème Edition des journées culturelles et économiques de Bandjikaki présidée par Ablaye Badji le maire de Kataba I a constitué une tribune pour l’Association pour le Développement de Bandjikaki (ADBA) de décliner les efforts consentis par les populations en matière de santé et d’éducation ; et ce, pour s’assurer une meilleure prise en charge en matière de soins de santé et pour de meilleures conditions d’études de leurs enfants

testimg1

C’est connu ! L’ambition et la volonté de l’ADBA, c’est de mener des réflexions et d’initier des projets de développement, à travers ces journées culturelles et économiques. Et dans l’optique d’abréger les souffrances de ces populations longtemps laissées en rade par les politiques publiques, l’ADBA sous l’impulsion de son président Sékou Badji et de toute son équipe s’active ces dernières années à doter les populations de Bandjikaki d’infrastructures de base de qualité, d’infrastructures fonctionnelles.  C’est le cas en matière de santé à Bandjikaki, localité qui avait une Case de santé financée par un partenaire hollandais et qui était, depuis 5 ans, fermée faute de techniciens. Mais aujourd’hui grâce à l’engagement d’ADBA, cette structure sanitaire est redevenue totalement fonctionnelle. Toute chose qui permet aujourd’hui aux populations d’avoir sur place un cadre de soins et de consultations et d’éviter d’aller jusqu’à Diouloulou et ses environs. Sékou Badji justifie d’ailleurs ici la politique de santé de l’ADBA non sans manquer de lancer un appel afin que ce Case de santé qui polarise 6 villages soit érigé en poste de santé pour soulager fortement les populations.

Quid de la politique éducative de l’ADBA ? Ici le constat qui se dégage est que le CEM de Bandjikaki qui le 1er CEM et le plus gros CEM de la commune de Kataba I en terme d’effectifs, car polarisant 6 villages, est à 100% en abris provisoires. Des infrastructures réalisées par les populations elles-mêmes et où élèves et enseignants travaillent dans des conditions très difficiles. Là également, le président de l’ADBA a lancé un appel aux autorités académiques et gouvernementales afin que Bandjikaki puissent être dotée d’un CEM digne de ce nom.

L’agriculture, la santé, l’éducation, l’eau et l’assainissement ! Autant de secteurs qui constituent de véritables piliers pour l’émergence de Bandjikaki. Et c’est d’ailleurs sensible au cri de cœur de l’ADBA et des populations de Bandjikaki que le conseil municipal de Kataba I entend également jouer sa partition pour accompagner ces dernières dans leurs efforts de développement. Ablaye Badji l’édile de Kataba I revient ici sur les décisions prises par l’équipe municipale pour accompagner Bandjikaki sur le plan de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de l’assainissement.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-04-09 11:36:36
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 146
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)