• Casamance/Balonguine : Robert Sagna valide le Djamoral et livre ses vérités !
  • FONGIP : LA MUTATION INSTITUTIONNELLE LANCÉE
  • Kolda/Politique : Fabouly Gay rejoint Macky
  • Casamance/Tourisme : Mamadou Racine Sy plaide pour la promotion de la destination Casamance
  • Ziguinchor/Don de lunettes : Les bénéficiaires valident ce geste de haute portée humanitaire

Ziguinchor/Lutte contre mendicité : L’AMRS au chevet du Daara Alpha Bakary Kandé

Scoopsdeziguinchor.com : L’Association Marie Rose Sagna (AMRS) a procédé le week-end dernier à Ziguinchor au lancement d’un nouveau programme qui consiste à prendre totalement en charge les préoccupations des enfants talibés dans les Daaras afin de leur éviter de mendier dans la rue. C’était dans le cadre d’une cérémonie organisée au niveau du Daara El Hadj Alpha Bakary Kandé du quartier Alwar, principal bénéficiaire de ce projet

testimg1

Situé au quartier Alwar dans la périphérie sud-est de Ziguinchor, l’Ecole coranique Alpha Bakary Kandé qui porte le nom de son bâtisseur a été mis sur les fonds baptismaux depuis 1958. En 60 ans, cet établissement coranique a formé plusieurs cadres qui sont devenus des imams, des maitres coraniques, des professeurs d’arabes, etc. Dirigé depuis 1988 par El Hadj Aliou Kandé le fils du fondateur, ce Daara compte aujourd’hui en son sein 67 élèves talibés dont 47 pensionnaires. Des jeunes venus de Kolda, de Médina Gounas, de Saint-Louis, de Ziguinchor, de la Guinée-Bissau, etc. C’est d’ailleurs face aux nombreuses difficultés et aux multiples charges dont ce Daara est confronté et qui sont liées au probléme d’alimentation, de prise en charge sanitaire, de dortoirs, d’habillement, etc. que l’Association Marie Rose Sagna une structure humanitaire basée à Dakar a décidé de venir au chevet de cette école coranique.

L’objectif de ce programme consiste à appuyer des Daaras dans le cadre de la prise en charge des enfants talibés afin de ne plus les voir mendier dans la rue. Un programme à l’actif de l’Association Marie Rose Sagna (AMRS). Une démarche qui entre en droite ligne de la politique gouvernementale de retrait des enfants de la rue et dans le cadre de l’éducation et de la protection des enfants. Pour l’AMRS, il s’agit dans un premier temps d’accompagner deux Daaras au Sénégal dont celui du quartier Alwar Ziguinchor où ce programme a été lancé le week-end dernier. Ainsi pour éradiquer la mendicité chez les enfants de l’Ecole Coranique El H Alpha Kandé d’Alwar, l’AMRS s’engage à assurer mensuellement les repas quotidiens, l’habillement, les soins de santé des enfants talibés que le maitre coranique envoyait souvent mendier. En outre, l’AMRS entend, entre autres, contribuer financièrement pour assurer les trois repas quotidiens et pour assurer une éducation de qualité pour les pensionnaires. « Il s’agit d’accompagner ce Daara mais de les accompagner de façon autonome. Un accompagnement en termes de restauration avec une garantie pour les enfants d’avoir les trois repas quotidiens, une prise en charge sanitaire de façon globale aussi bien pour les enfants que pour le maitre coranique, la réfection de leur cadre d’étude, l’habillement, etc. » a laissé entendre Jimmy Albert Sagna membre et représentant de l’AMRS à Ziguinchor. Car pour ce dernier, il ne sert à rien de les accompagner financièrement et de les voir aller ensuite mendier. Toute chose qui ne fera donc qu’annihiler, dit-il,  toutes les actions que l’AMRS aura posées au niveau de ce Daara. Et pour que celles-ci puissent être du coup valorisées par le retrait des enfants de la rue et leur maintien au niveau de leur Daara, l’AMRS exige en retour du maitre coranique de ne plus envoyer les enfants dans la rue pour mendier, de faire bon usage de l’enveloppe financière, de procéder à l’identification de tous les pensionnaires, entre autres. Des engagements de l’ARMS et du Maitre coranique El Hadj Aliou Kandé qui ont fait l’objet d’u contrat de partenariat paraphé par les deux parties et ponctué par une remise symbolique de dons d’alimentation. Jimmy Albert Sagna a du coup saisi cette opportunité pour lancer d’ailleurs un appel aux bonnes volontés, à l’Etat, aux ONG afin qu’elles puissent aider l’AMRS à accompagner les Daaras. « Nous voulons que cela puisse prospérer dans d’autres régions. Car il s’agit de prêter attention aux menaces qui pèsent sur la tête de ces innocents avec le phénomène des vols d’enfants pour bien mesurer la pertinence de notre démarche et répondre à notre appel » soutient-il.

L’Imam El Hadj Aliou Kandé qui s’est dit honoré par ce choix porté sur son Daara est d’avis que cet élan de solidarité à leur endroit va contribuer à renforcer la sécurité et la santé de ses pensionnaires. « Les enfants n’auront plus l’occasion d’aller quémander dans la rue ; et ils auront plus de temps de se consacrer aux études coraniques » a-t-il soutenu. Et pour ce dernier, ce partenariat avec l’AMRS va aussi permettre aux enfants de boucler très vite leur cursus coranique, retourner auprès de leur famille et vaquer à d’autres occupations. « D’aucuns ici faisaient 5 ans avant de boucler leurs études ; mais avec cet appui de l’AMRS, ils pourront désormais le faire en 3 ans ; car mis dans de bonnes conditions ces enfants vont très vite apprendre » confesse-t-il.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-04-13 10:11:44
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 793
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)