• Ziguinchor/Tabaski : Un besoin de 23 mille sujets pas encore satisfait
  • Ziguinchor/Visite 1er Ministre au Marché de Tilène : Boune Abdallah Dione annonce la construction d’un marché sous-régional
  • Bignona : BBY enclenche le processus du parrainage de son candidat
  • Ziguinchor/Incendie Marché de Tilène : La Réaction d’Aminata Angélique Manga ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance
  • Ziguinchor/Incendie Marché de Tilène : La Réaction d’Abdoulaye Baldé Président de l’UCS et maire de Ziguinchor

Politique : Doudou Ka invite Ousmane Sonko à la raison

Scoopsdeziguinchor.com : Lors des finales de football jouées les samedis et dimanches passés à Ziguinchor et à Adéane, le parrain Doudou Ka, face aux journalistes locaux s’est adressé au patron du Fastef, Ousmane Sonko qu’il a invité à renoncer à sa décision et d’aller répondre à l’invite du chef de l’Etat. Car les questions qui sont au menu, concernent tous ceux qui aspirent diriger un jour ce pays.

testimg1

C’est par un discours d’éloge que l’administrateur général du fongip, Doudou Ka a entamé ses propos. En effet, Doudou Ka après avoir reconnu les compétences de son frère et ami, pense que ce dernier devait revenir à la raison et abandonner ses idées de «terroriste». Le mot n’est pas méchant, dit-il. Car voulant simplement dire que M. Sonko ne pose que des situations qui amènent les populations à la révolte. Alors que pour les questions cruciales, il s’abstient de les soumettre aux populations. Toutefois, si le patron de Pastef persiste sur sa lancée, celui du Mati se dit être prêt à en découdre avec lui.

A Doudou ka d’affirmer que le président de la République a, en bon et grand républicain, donné l’occasion aux leaders politiques à travers cette rencontre, de s’exprimer librement sur les questions relatives à la gestion du pétrole et du gaz. Il pense que pour des questions aussi importantes, dit-il, les leaders des partis d’opposition et ceux de la société civile devaient mettre de coté tous les différends qui les opposent au parti au pouvoir pour discuter de manière sérieuse afin de dégager des solutions sérieuses et durables qui seront utiles pour le développement de notre pays.

L’administrateur du fongip ne s’est pas arrêté en si beau chemin. Il a également lancé une invite au maire Abdoulaye Baldé pour qu’il vienne rejoindre le cas présidentiel. Cardit-il, «le président a fini de lui prouver l’amour et l’engagement qu’il a pris pour sa Commune et sa ville avec les réalisations qu’il est en train de faire».

Sur le parrainage souhaité par la coalition benno bokk yakaar, le Mouvement « MATI » et l’ensemble des vingt- deux maires de commune qui gravitent autour de lui, disent oui au parrainage. D’ailleurs le « MATI » compte mener des campagnes de sensibilisation à travers toute la Casamance pour expliquer clairement aux populations ce que c’est le parrainage. Doudou Ka et les siens avancent qu’il est temps de prendre le destin du pays en main.

Il a conclu en lançant un appel solennel aux militants de l’Alliance pour la République et aux populations à se mobiliser fortement derrière le président de la République pour lui permettre d’achever ses réalisations.

Auteur: Sana SADIO
Date de publication: 2018-05-08 18:07:46
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 561
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)