• Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune
  • Oussouye/Commune d’Oukout/Mission Kalambeno : Don d’ambulances et de corbillard, pour pérenniser un engagement humanitaire

Casamance/Rapport Landmine Monitor 2018 : Des investissements records pour un nombre élevé de victimes de mines

Scooopsdeziguinchor.com : L' Observatoire des mines antipersonnel (Landmine Monitor) qui  fournit une vue d'ensemble de la situation des mines terrestres a publié ce 20 novembre 2018 son 20ème rapport annuel. Un rapport qui stipule que le financement international de l’action antimines a atteint un niveau record avec toutefois un nombre de victimes exceptionnellement élevé du fait des conflits armés ; et ce, pour la troisième année consécutive

testimg1

L'Observatoire des Mines  (Landmine Monitor) couvre la politique d'interdiction des mines, leur utilisation, leur production, leur commerce et leur stockage dans tous les pays du monde. Il inclut également des informations sur la contamination, la dépollution, les victimes, l'assistance aux victimes et le soutien à la lutte antimines à travers le monde. Et pour son rapport de l'année civile 2018 publié ce 20 novembre, l’Observatoire des Mines a fait cas des efforts fournis par les pays pour un monde exempt de mines d’ici 2025. Une dynamique qui s’est traduite, selon ce rapport, par des investissements records par rapport à l’action antimines. « La bonne nouvelle ici c’est le niveau élevé des investissements internationaux et nationaux pour l’action contre les mines ; c’est la preuve de la volonté mondiale de débarrasser le monde des mines antipersonnel » peut-on lire dans ce rapport. Et pour la rédactrice de la section sur le financement de l’action antimines du rapport 2018 de l’Observatoire des mines Marion Loddo, une augmentation de 200 millions de dollars a été constatée dans le financement global par rapport à l’année 2017. Mais malheureusement le soutien identifiable alloué à l’assistance aux victimes a diminué, poursuit-elle, de façon continue au cours des dernières années et a atteint son niveau le plus bas. C’est dire que par rapport aux besoins des survivants de mines et des communautés affectées, le rapport souligne que beaucoup reste à faire.

Structure regroupant d’ailleurs les victimes de ces engins de mort au Sénégal, l’Association Sénégalaise des Victimes de Mines (ISAD) devenue aujourd’hui Initiative Solidaire pour des Actions de Développement (ISAD) dirigée par Sarany Diatta n’est pas restée insensible par rapport à ce rapport 2018 de l’Observatoire des Mines. Dans cette interview accordée à scoopsdeziguinchor.com  Souleymane Diallo le secrétaire administratif de ladite structure a apprécié les conclusions de ce rapport 2018, non sans manquer de se fonder un espoir par rapport à une nouvelle prise de conscience de la problématique mines et de la reprise du déminage humanitaire en Casamance, objet d’un atelier tenu le mois dernier à Dakar.      

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-11-20 18:32:55
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 34
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)