• Thionck-Essyl/Bourama Diémé président Bulu-Ji : « Le Bulu-Ji est aujourd’hui dans l’air du changement »
  • Thionck-Essyl/CD et Journées sportives et culturelles du Bulu-Ji : La problématique des grossesses précoces au cœur des activités
  • Bignona/Elections locales : L’APR déjà en mode électoral
  • Casamance/Ndèye Marie Diédhiou, Présidente de la PFPC : «L’État et le Mfdc devraient négocier très rapidement»
  • (VIDEOS) Casamance/Ibrahima Ama Diémé, membre du GRPC : « Il n y a pas aujourd’hui quelqu’un qui peut se prévaloir d’un mandat de discuter tout seul de l’avenir de la Casamance »

Bignona : Au pied du mur, BBY se projette pour les prochaines locales

Scoopsdeziguinchor.com : Les responsables de la majorité présidentielle élargie du département de Bignona se sont réunis le dimanche dernier dans la capitale du Fogny pour faire l'évaluation des résultats sortis des urnes le 24 février dernier et disséquer sur les raisons de la débâcle de la coalition Benno Bokk Yakaar lors de ces joutes électorales au niveau départemental. Occasion pour tous les responsables de se projeter pour les prochaines élections locales

testimg1

51 438 voix pour la coalition « Sonko Président » contre 27 398 suffrages pour le candidat de Benno Bokk Yaakar, 2169 voix pour Idy 2019, 412 voix pour le PUR et 377 voix pour Madické 2019 ! Ce sont les résultats sortis des urnes au niveau du département de Bignona et validés par la Commission départementale puis celle nationale de recensement des votes. Des résultats qui consacrent la victoire sans appel d’Ousmane Sonko au niveau dudit département dont toutes les 19 communes étaient pourtant contrôlées par la mouvance présidentielle. Un séisme politique qui a secoué le landerneau politique local et qui a fini de faire vaciller la muraille Benno. D’ailleurs pour les responsables de la majorité présidentielle élargie, il s’agit aujourd’hui de tirer les premières leçons de ce désastre afin de mieux se projeter pour les prochaines joutes électorales. Un exercice qui a pris les contours d’une AG d’évaluation présidée par le coordonnateur départemental de la coalition Benno Bokk Yaakar de Bignona Ablaye Badji et qui a mobilisé le week-end dernier tous les responsables du département. Face à la presse en marge de cette rencontre, le patron départemental de Benno a estimé que tous les enseignements relatifs à ce scrutin présidentiel ont, à cet effet, été tirés. Et c’est pour indiquer également que leur coalition a mené au niveau départemental une campagne excellente à tout point de vue ; et qui rapportée aux résultats engrangés par Benno Bokk Yaakar peut, dit-il, étonner plus d’un. « Les gens ont travaillé, mouillé le maillot et toutes les stratégies mises en œuvre ; mais certainement il y a quelque chose qu’on n’a pas pu prendre en compte et qui nous a couté cet échec » a-t-il martelé en substance. Et pour justifier le triomphe de ses adversaires en l’occurrence les partisans de la coalition Sonko Président, Ablaye Badji a soutenu que ces derniers ont utilisé d’armes non conventionnelles et se sont appuyés sur le vote que d’aucuns qualifieraient d’affectif ou ethnique ; même si on pourrait dire la même chose ailleurs, s’empresse t-il d’ajouter. « Mais du coté de Benno si on interroge les chiffres de l’élection législative et du parrainage cela montre que dans notre propre vivier on a perdu beaucoup de voix. Et ce sont des choses à analyser et à revoir » soutient Ablaye Badji. Car pour le coordonnateur départemental de Benno, des échéances se profilent à l’horizon dans 8 mois et qu’il faut corriger, dit-il, tout cela avant d’y arriver. Il s’agit, selon lui, de se mettre en ordre de bataille avant le mois de décembre, prendre les dispositions qui siéent, dégager une autre approche pour ces élections locales. Car la victoire d’Ousmane Sonko peut, par un effet d’entrainement doper les gens. « Et ce sera cela la difficulté ; mais il faudra faire face et on a le temps pour cela » martèle-t-il. Et pour Ablaye Badji d’autres facteurs peuvent également entrer en jeu ; car d’aucuns pensaient venir, dit-il, pour élire un président qu’ils n’ont pas eu et cela peut aussi avoir, insinue-t-il, des effets. Une manière pour lui de manifester leur ferme détermination à renverser la tendance pour les prochaines joutes électorales. En attendant c’est au nom de tous les militants et sympathisants de la majorité présidentielle élargie qu’Ablaye Badji a félicité Ousmane Sonko pour sa victoire au niveau de Bignona et de la région de Ziguinchor. « Nous avons également adressé une motion de félicitation particulière au président de la république Macky Sall pour sa brillante réélection » a-t-il ajouté.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-03-21 20:48:50
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 506
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)