• Ziguinchor/UASZ/1ère École Thématique sur la Promotion de l’agriculture durable face aux changements climatiques : Pour favoriser les échanges sur les recherches et pratiques agricoles face à ce phénomène
  • Bignona : BBY affute ses armes pour la reconquête des bastions perdues
  • Ziguinchor : Coalition autour du « Maad de Casamance »
  • Ziguinchor/Classement des réceptifs hôteliers : Pour une conformité entre le service offert et les normes standardisées
  • Ziguinchor : YMCA évalue le projet AMPA Awagna

Ziguinchor/Célébration 25 ans UEMOA : L’Union expose les défis majeurs

Scoopsedeziguinchor.com : L’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UMEOA) a cette année 25 ans ! Et c’est la région de Ziguinchor qui a été choisie par l’organisme sous-régional pour la commémoration le samedi dernier de cette date anniversaire. Une initiative qui a pris les contours d’une journée d’information et de sensibilisation sur le processus d’intégration sous-régional et les chantiers de l’UEMOA ; et qui a mobilisé les acteurs socio- professionnelles et économiques de la région

testimg1

Cette rencontre présidée dans la capitale du sud par Mme Aisso Kabo Sidikou la Représentante résident de l’UEMOA au Sénégal a ainsi regroupé, les autorités locales, la Maison de la CEDEAO de Ziguinchor, les opérateurs économiques à travers la Chambre de commerce, d’Agriculture et d’Industrie (CCIA) de Ziguinchor, la Chambre de métiers, les acteurs socioprofessionnel et de développement, les autorités religieuses, etc. Des participants qui célèbrent ainsi les 25 ans d’existence (1994-2019) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine ; et ce, dans un contexte où, martèle la Représentante résident de l’UEMOA au Sénégal, l’Afrique tout entière se positionne pour une Zone de libre-échange, où les Etats membres de la CEDEAO adoptent une monnaie Unique, et où la sous-région est le lieu attaques terroristes persistantes. Autant de défis majeurs combinés, selon Mme Aisso Kabo Sidikou, à moult entraves synonymes d’attentes prolongées aux frontières, de tracasseries sur les corridors inter Etat, de dégradations des routes, de difficultés d’approvisionnement, de couts de facteurs de production élevés, d’immigration clandestine. « Vous comprendrez aisément pourquoi l’UEMOA a placé ses 25 ans sous le signe du défi de la libre circulation des biens et des services » a-t-elle lancé aux participants. Car pour la patronne de l’UEMOA au Sénégal, il urge aujourd’hui pour l’Union de mettre en exergue les acquis de l’intégration sous régionale, de réfléchir sur les succès et les obstacles ayant jalonné son parcours, et surtout, de faire une projection sur l’avenir, afin de relever les défis nouveaux auxquels les pays et la sous-région sont fortement confrontés dans le cadre de la construction du marché commun. Un exercice de rétrospection, d’introspection, et de projection qui ne saurait être objectif, assure-t-elle, sans l’implication des principaux bénéficiaires de l’intégration au rang desquels les populations. Et c’est l’option prise par le bureau de Représentation de l’UEMOA au Sénégal qui est d’aller, dit-elle, vers les bénéficiaires pour faire le point du processus d’intégration et les sensibiliser sur les acquis qui ont été capitalisés. Quid du choix de la capitale du sud et de la CCIA de Ziguinchor pour célébrer les 25 ans d’existence de l’UEMOA ? Mme Aisso Kabo Sidikou est d’avis que ce choix est loi d’être. Et pour cause ! « Ziguinchor est un carrefour commercial et touristique incontournable pour les populations locales, et est frontalière avec la Guinée-Bissau, la Guinée, la Gambie ; et vous responsables et membres de la CCIA vous êtes au cœur du processus d’intégration et des acteurs privilégiés, avec une tribune spéciale au sein de la Chambre Consulaire régionale de l’UEMOA » a-telle indiqué. Rappelant en outre la vision des pères fondateurs de l’UEMOA, Mme Aisso Kabo Sidikou estime que celle-ci était de créer surtout un espace au sein duquel les règles économiques et sociales seraient harmonisées et coordonnées de manière à faciliter les échanges, à créer de la richesse, favoriser l’émergence et les échanges avec l’extérieur. Et sur les chantiers de l’UEMOA, la Représentante résident, soutient que son organisme, en 25 ans, a, entre autres, bâti une architecture institutionnelle solide, adopté des réformes structurelles permettant de garantir la stabilité monétaire et la solidarité entre les Etats, ainsi que l’aménagement équilibré de l’espace, les échanges intracommunautaires et le brassage entre les peuples, réalisé des actions concrètes allant dans le sens d’un mieux-être des populations et s’est dotée d’outils lui permettant de mieux s’adapter à un environnement devenu très exigeant. Autant d’actions dont l’objectif principal est d’informer, estime-t-elle, le plus grand nombre d’acteurs sur les acquis du processus d’intégration, de toucher du doigt l’impression des réformes communautaires dans le quotidien des bénéficiaires et de réfléchir ensemble sur les défis persistants, sur l’UEMOA de demain, dans un environnement globalisant et très dynamique. Et un objectif qui vise, selon elle, à amorcer un tournant pour informer les participants sur les avantages qu’offre l’appartenance à une UEM, les réalisations de l’Union en faveur des Etats et des Populations ; pour une application effective des réformes, programmes et textes de l’Union dans tous les domaines de l’activité administrative et économique pour faire du marché commun une réalité et pour une pleine appropriation des réalisations physiques par les populations pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. Une manière d’impulser un nouvel engagement et une véritable adhésion de tous les acteurs et de toutes les couches sociales au processus de construction communautaire, seul gage de développement. Dixit Mme Aisso Kabo Sidikou.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-11-26 15:17:41
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 490
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)