• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Cyril De Campos, artiste plasticien : « Nous avons été frustrés par les organisateurs du Fesman III»

Scoopsdeziguinchor.Com : Au moment où la région se prépare à abriter les premières activités prévues dans le cadre du Festival mondial des arts nègres, avec notamment l’élection miss Sénégal au camp Skirring (samedi soir), des artistes s’estimant zappés par la délégation générale du Fesman III lancent leur propre produit : « le Sarab’Art » qui a lieu du 17 au 31 Décembre 2010. Cyril De Campos, l’un d’eux, a répondu à nos questions pour dire leur frustration.
testimg1

- Scoopsdeziguinchor.Com : Le Sarab’Art a lieu au moment où les activités du Fesman III se tiennent dans la région. Pourquoi l’organisez-vous au détriment de ce dernier ?

Cyril De Campos : Nous n’organisons pas ce festival au détriment du Fesman III. Le Festival mondial des arts nègres est un festival sénégalais, africain voire mondiale que le Sénégal abrite. Toutefois, depuis l’annonce du Fesman III, nous nous attendions à ce que tous les artistes de tous bords, bref que tout le monde puisse s’épanouir. Mais nous avons remarqué que depuis lors, les populations ont eu du mal à s’y intéresser et même à s’impliquer. Et, comme depuis plusieurs mois, nous voulions faire un Duo d’exposition entre les deux artistes plasticiens que sont Ablaye Cysso Mané et Micheal Daffé, on s’est dit qu’il fallait les accompagner en créant autour de cette exposition une manifestation culturelle qui sera au bénéfice de la population ziguinchoroise.

- Il a été question de mettre en adéquation tous les calendriers des festivals prévus en Décembre dans la région avec celui du Fesman III afin de prendre en charge toutes vos préoccupations artistiques. Qu’en est-il dans les faits ?

Dans les faits, nous n’avons rien vu. Et nous avons été très frustrés quand le comité national était arrivé à Ziguinchor pour nous informer. Ils avaient refusé la parole aux artistes. Les artistes n’avaient pas droit à la parole. Vous voyez ce que ça fait. Par conséquent, aujourd’hui, notre préoccupation à nous, c’est franchement le Sarab’Art.

- Avez-vous contacté les autorités culturelles régionales pour leur faire part de votre frustration ?

Notre seul lieu de complainte est le Centre Culturel. Or, ce dernier n’a pas plus d’informations que nous sur ce sujet. Par contre nous savons que le Zig’Fest a été labellisé pour organiser les activités du Fesman III dans la région. Mais jusqu’au jour d’aujourd’hui, les dossiers du Sarab’Art dorment dans les tiroirs de la Mairie de Ziguinchor. Ils sont restés sans suite.

Auteur: Propos recueillis par Mohamed FAMA
Date de publication: 2010-12-18 11:36:51
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 8 sur 8

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)