• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Ziguinchor : Le CNAMS et le monde du cyclisme en croisade contre les mines antipersonnel

Scoopsdeziguinchor.com : Confrontée à un conflit séparatiste depuis 1982, la région naturelle de Casamance a enregistré des accidents liés à la pose de mines antipersonnel. D’ailleurs plus d’une centaines de victimes physiques de ces « armes de lâches » y ont été relevées, selon une étude du CNAMS. De quoi pousser cette structure dirigée par l’ambassadeur Pape Oumar Ndiaye de sonner une nouvelle fois la grande mobilisation contre ces engins de la mort à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance du Sénégal. Et ce, à travers une grande randonnée cycliste qui a mobilisé près d’un millier de participants 

testimg1

La paix est encore loin mais le Centre National d’Action Antimines (CNAMS) n’entend pas rester les bras ballants face à la montée des périls que constitue la présence des mines antipersonnel dans la partie sud du pays. C’est pourquoi la date du 04 avril qui coïncide avec la célébration de la fête de l’indépendance du Sénégal constitue toujours une occasion pour le CNAMS de sonner la grande mobilisation contre ces engins de la mort. Et pour cette année encore, l’ambassadeur Pape Oumar Ndiaye et son équipe n’ont pas dérogé à la règle. Une grande randonnée cycliste a été organisée par le CNAMS a suivi la cérémonie du défilé militaire au Boulevard des 54 m. Et laquelle a mobilisé près de 1 000 jeunes habillés au couleur du CNAMS. De jeunes cyclistes  composés de pupilles, benjamins, minimes, les cadets, juniors et séniors et qui ont parcouru sous une chaleur de plomb quelques kilomètres à travers les différentes artères de la ville de Ziguinchor. 

Par leur présence, tous ces participants et participantes de toutes les catégories d’âge entendaient ainsi jouer leur participation dans le cadre de la sensibilisation contre les mines antipersonnel et supporter du coup la cause des victimes de mines. Et si le départ a de cette randonnée a été donnée à la Place de jean Paul II, c’est la gouvernance de Ziguinchor qui fut le cadre choisi pour l’arrivée des randonneurs.

Sur place le responsable du CNAMS chargé de la formation et de l’éducation aux risques a remercié les autorités, les partenaires, collaborateurs et les participants pour cette belle réussite. Seyni est également revenu face à la presse sur la portée de cette manifestation de haute portée sociale et humanitaire.

A sa suite, l’adjoint au gouverneur chargé de l’administration a à son tour magnifié cette belle initiative du CNAMS et de ses partenaires ; initiative qui s’inscrit, selon lui, dans le cadre de la sensibilisation contre les dangers que constituent les mines antipersonnel.

 

L’association sénégalaise des victimes de mines (ASVM) s’est également investie à coté du CNAMS et de l’Unicef pour la réussite de cet événement. Son président Bacary Bodian plaide ici pour la pérennisation d’une telle initiative.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2012-04-11 00:42:05
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 7 sur 7

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)