• Ziguinchor/suspension des subventions aux supportes des Lions : Le Comité Allez Casa conteste la décision et plaide en faveur du 12ème Gaïndé
  • Ziguinchor : Modou Diagne Fada blanchit Aliou Sall et charge l’opposition
  • Bignona/Journée de l’environnement : Diatock s’est mobilisée pour la cause environnementale
  • PETROLE ET GAZ AU SENEGAL : ENTRE INSINUATIONS ET CALOMNIES ! Dixit Ernest Abou Sambou
  • Casamance/Relance Tourisme : Air Sénégal, le facteur bloquant ?

Ziguinchor : Les étudiants des « Eaux et Forêts » réclament une bourse de 35 000 FCFA

Scoopsdeziguinchor.Com : Les soixante dix (70) étudiants de l’Ecole nationale des Eaux et Forêts sis dans la banlieue ziguinchoroise ont battu le macadam mardi à travers les rues de la capitale sud. Ils réclament entre autres points, la hausse de leur bourse mensuelle de 17 500 à 35 000 FCFA avec leur insertion automatique dans la fonction publique après leurs trois (3) années de formation.
testimg1

Les étudiants de l’Ecole nationale des Eaux et Forêts étaient tous sortis mardi matin. Sous une bonne escorte policière, ils ont arpenté plusieurs kilomètres de routes à travers les quartiers de la capitale de la région sud. Ces étudiants qui scandaient des slogans et brandissaient des pancartes revendicatives, ont plusieurs fois paralysé la circulation s’arrêtant momentanément aux différentes intersections de la ville pour expliquer leur déboire aux passants.

Selon Mathias Erick Sarr leur porte-parole du jour, « nous réclamons essentiellement notre insertion immédiate dans la fonction publique après nos trois ans de formation et la hausse de nos bourses ». En effet, à l’en croire après avoir terminé trois bonnes années de formation à Ziguinchor, « nous rentrons tout bonnement à la maison sans trouver le moindre travail à la grande surprise de nos parents. » Ce que Mathias trouve « inacceptable ».

S’agissant de leurs bourses estimées à 17 500 FCFA, les étudiants réclament qu’elles soient revues à la hausse. Ils ont proposé un plancher de 25 000 FCFA et un plafond de 35 000 FCFA. D’après le porte-parole des étudiants de l’Ecole des Eaux et Forêts, « nous réclamons aussi que l’Etat nous envoie des professeurs à la place des instituteurs qui nous enseignent actuellement ». En effet, selon lui, leur école censée former des techniciens des Eaux et Forêts, ne compte qu’un seul professeur en la personne du directeur et trois (3) instituteurs. « Nous voulons des professeurs et non des instituteurs » a-t-il insisté.

La marche de ces étudiants avait comme point de chute la Gouvernance de Ziguinchor. Ils ont remis au chef de l’exécutif régional un mémorandum contenant l’ensemble de leurs points de revendication. C’est la deuxième marche de ces étudiants en moins d’un mois.

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2009-02-24 17:04:59
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 376
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)