• Ziguinchor/Après l’audience avec le chef de l’Etat : Le CCAA sonne la mobilisation, évalue et déroule...
  • Nyassia/Don fournitures scolaires : Le maire Mamadou Diallo se dévoue à nouveau pour la cause de l’éducation
  • Casamance/Saison touristique : C’est parti !
  • Jean-Marie François Biagui tacle Sonko : « L’électorat casamançais n’a jamais été et ne sera jamais à lui seul un faiseur de président de la République »
  • Casamance, notre avenir (Par Yoro Dia)

Ziguinchor : Quand la Francophonie s’intéresse à la Paix en Casamance

Scoopsdeziguinchor.Com : La paix en Casamance a été au cœur du lancement, en début de semaine, de la quinzaine nationale de la francophonie. Deux manifestations phares étaient au programme : l’ouverture protocolaire qui a eu pour cadre l’école élémentaire de Castors et le panel dont le thème a été introduit par le Professeur Aliou Diané de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
testimg1

Le lancement de la quinzaine de la francophonie s’est déroulé dans la banlieue sud de Ziguinchor, précisément à l’école élémentaire « Castors ». Plusieurs centaines d’écoliers et leurs parents y ont pris part. Côté officiel, c’est le secrétaire général du Ministère de la Culture, du patrimoine historique classé et de la francophonie, M. Pape Massène Sène (voir photo), qui y a représenté le Ministre Mame Biram Diouf.

Au sortir de la manifestation dont le point d’orgue a été un concours de « Génies en herbe », M. Sène a indiqué que le choix de Ziguinchor pour lancer la quinzaine n’était pas fortuit. Il a annoncé ce fut dans un souci de décentralisation des activités de cette manifestation d’envergure internationale une part ; de l’autre, en vue de participer pleinement à l’accompagnement du processus de paix en cours en Casamance. L’autre raison qui a fait que la partie méridionale du pays a été choisie pour donner le la de la quinzaine, effectivement démarré le 4 Mars dernier, c’est en quelque sorte le caractère cosmopolite et "multiculturel" de Ziguinchor.

Lors de la seconde manifestation, qui s’était déroulé au centre culturel régional, mercredi après-midi, plusieurs dizaines de collégiens avait fait le déplacement. Ils étaient venus prêter une oreille attentive au Pr. Aliou Diané de l’Université de Dakar. Le professeur Diané s’était penché sur le thème « la paix dans la littérature francophone du nord et du sud ». Ce thème avait capté l’attention des participants au panel. En témoignent les nombreuses questions de clarification et autres interventions constructives qui y ont été enregistrés.

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2009-03-07 00:47:55
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 807
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)