• Ziguinchor/suspension des subventions aux supportes des Lions : Le Comité Allez Casa conteste la décision et plaide en faveur du 12ème Gaïndé
  • Ziguinchor : Modou Diagne Fada blanchit Aliou Sall et charge l’opposition
  • Bignona/Journée de l’environnement : Diatock s’est mobilisée pour la cause environnementale
  • PETROLE ET GAZ AU SENEGAL : ENTRE INSINUATIONS ET CALOMNIES ! Dixit Ernest Abou Sambou
  • Casamance/Relance Tourisme : Air Sénégal, le facteur bloquant ?

Ziguinchor : Les femmes enseignantes dans les profondeurs du département dès 2010.

Scoopsdeziguinchor.Com : Dès l’ouverture de l’année 2009/2010, les femmes enseignantes seront affectées dans les profondeurs du département de Ziguinchor. C’est l’assurance donnée hier par l’Inspecteur départemental de l’Education, à Ziguinchor. M. Mamadou Diallo qui a été interpellé sur ce sujet à l’école élémentaire Lt Badara Diallo, lors d’une conférence sur le thème « femme et éducation », a fait cette promesse. Il s’est dit prêt à la tenir.
testimg1

L’inspecteur Mamadou Diallo n’a pas attendu midi quatorze heures pour dire : « oui, je le ferai ». Car, à l’en croire « il ne doit pas y avoir de discrimination dans l’occupation des postes dans les milieux urbains comme dans les milieux ruraux ». Si bien que, selon lui, « les gens ont parfaitement raison ! » L’inspecteur Diallo, qui en est à sa première année en tant que « Départemental » de Ziguinchor, trouve « anormal, le fait que des femmes soient plus concentrées en milieu urbain qu’en milieu rural ». Mieux, précise-t-il : « cela ne répond à aucune règle ; c’est une situation exceptionnelle qui a peut-être ses explications ailleurs, mais l’enseignement est un métier qui ne connaît pas le genre. »

L’inspecteur départemental de l’éducation rappellera qu’« il n’est pas dit pendant la formation des enseignants, qu’à la sortie, les femmes iraient dans les centres urbains et que les hommes iraient dans les centres ruraux ».

Parlant des lieux reculés du département de Ziguinchor, M. Diallo promets : « je l’ai dit et je le ferai, je l’ai même commencé cette année, j’ai pris des femmes de la commune que j’ai envoyées en brousse. Évidemment, il y a eu le sens inverse aussi. Car mon problème n’est pas de savoir celui qui est homme ou femme, mon problème est de travailler à un juste rééquilibrage des effectifs ».

Et de conclure : « je ne comprendrai pas qu’au niveau de la commune, il y ait un surplus d’enseignants alors que dans la brousse, il y a encore des écoles qui ne fonctionnent pas correctement faute d’enseignants. Si je sais que dans la commune il y a des enseignantes qui sont là à se tourner les pouces, mon devoir est de les envoyer enseigner en brousse comme tout le monde ».

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2009-03-08 19:23:57
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 376
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)