• Ziguinchor/suspension des subventions aux supportes des Lions : Le Comité Allez Casa conteste la décision et plaide en faveur du 12ème Gaïndé
  • Ziguinchor : Modou Diagne Fada blanchit Aliou Sall et charge l’opposition
  • Bignona/Journée de l’environnement : Diatock s’est mobilisée pour la cause environnementale
  • PETROLE ET GAZ AU SENEGAL : ENTRE INSINUATIONS ET CALOMNIES ! Dixit Ernest Abou Sambou
  • Casamance/Relance Tourisme : Air Sénégal, le facteur bloquant ?

GREVE : Les lycéens mettent le feu dans les rues de Ziguinchor

Scoopsdeziguinchor.Com : Plusieurs centaines de lycéens et de collégiens de la capitale sud du pays sont descendus ce lundi dans les rues pour exprimer leur mécontentement. Ils ont mis le feu à des pneus ramassés ça et là avant de les agencer dans les rues, de manière à paralyser la circulation. Les potaches ont aussi délogé l’ensemble des établissements moyens et secondaires, y compris les privés.
testimg1

Ils étaient des centaines de potaches du lycée Djignabo à descendre dans les rues de Ziguinchor. Ceci, après avoir décrété un mot d’ordre de 24 heures renouvelables, en guise de protestation contre la grève de leurs professeurs. Lesquels sont également en mouvement d’humeur depuis maintenant plusieurs jours. Les lycéens ont profité de leur mot d’ordre, pour entrer dans la quasi-totalité des établissements moyens et secondaires afin de déloger leurs camarades.

Puis, ensemble, ils ont investi les principales artères de Ziguinchor dans le but de se faire entendre par qui de droit. Les élèves ont ainsi brûlé des pneus un peu partout à travers la ville, tout en progressant vers le quartier des affaires, Escale. Arrivés à hauteur du rond-point Jean Paul II, ils ont été stoppés dans leur mouvement d’ensemble par des policiers du Groupement Mobile d’Intervention (GMI).

Quelques grenades lacrymogènes ont dû tonner pour disperser la foule juvénile. A part des courses poursuites inhérentes à des manifestations de cette nature, il n’y a pas eu d’interpellations ni de casse d’édifices publics. Les potaches ont estimé que leurs professeurs qui « refusent » de les enseigner dans les établissements publics, sous prétexte de débrayage, ne devraient pas aller dispenser des cours dans les établissements privés, à leur détriment.

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2009-03-16 20:27:49
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 376
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)