• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Les ENSEIGNANTS se DÉCHAÎNENT sur leurs PATRONS : voici l’intégralité de leur A.G. inédite

Scoopsdeziguinchor.Com : Dans ce numéro deux de notre rubrique « UN LAPS DE TEMPS AVEC … », nous nous sommes intéressés au milieu scolaire en ébullition depuis maintenant plusieurs semaines. Excepté les enseignants du Supérieur, tous les autres s’époumonent derrière plein de choses : indemnités dues, salaires impayés, procès verbaux d’inspection non envoyés, non respect d’un accord signé en 2011 avec le régime de Wade II, etc.

testimg1

Et comme si cela ne suffisait pas, deux décisions de redéploiement sont publiées, intéressant 64 enseignants du département de Ziguinchor. Au moment où « tombaient » ces décisions, les enseignants étaient pourtant déjà dans la rue. Suffisant pour qu’ils interprètent cela comme « un manque de respect » de la part de leurs autorisés locales et nationales. Conséquences : ces spécialistes de l’éducation se sont immédiatement donnés rendez-vous dans les locaux des inspections d’académie et départemental de Ziguinchor jeudi.

Et, nombreux sont ceux qui ont répondu présents. Ces locaux fourmillaient de personnes, toutes portant ou munies de quelque chose de rouge : brassards, dossards, Tee-shirts, pagnes,  cravates, chemises, jupes, robes, casquettes, pantalons, bracelets, foulards, voire colliers. On n’avait pas besoin d’être vigilant pour s’en rendre compte puisque cela sautait à l’œil.

Dans les discours, la détermination était visible. La hargne aussi. La colère surtout. Au point que certains d’entre eux ne parvenaient plus à respecter ce qu’ils ont toujours enseigné ; à savoir : sujet + verbe + complément. Les lapsus, y’en avait plein. Le bon français aussi. L’animation et l’humour n’avaient pas fait défaut non plus. Les invectives, la dénonciation, l'accusation, l’appel au respect de la parole donnée, le don de soi, le sacrifice personnel au nom de tous, la reddition de compte concernant des voyages effectués ici et là … , constituent le maître mot des trois vidéos que vous allez suivre dans un instant. Mais, quelques spécificités se sont glissées ça et là. C’est ainsi que…  

Sur cette vidéo de la « part 1 », l’on restitue les faits.

Sur cette autre vidéo qui constitue la « part 2 », on se dit la vérité…

Sur cette dernière vidéo qu’est la « part 3 », on décide. 

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2013-02-08 12:31:33
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 7 sur 7

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)