• Ziguinchor : Flore Bongo directrice de l’Alliance Française présente son temple, expose sa vision de la culture et décline la NUIT DES IDEES
  • Bignona/journées culturelles de Finthiock : Le péril du patrimoine culturel diola en question
  • « Si tu n’as rien à dire de plus beau que le silence, alors tais-toi » ! Dixit le Dr Moussa Cissé en guise de réponse à Abdoulaye Makhtar Diop
  • Pierre Atépa Goudiaby Président CCC : « Il est temps que cette crise en Casamance puisse avoir un dénouement heureux »
  • Tuerie de Bofa Bayotte : Le GRPC condamne et recommande

4ème Caravane de la Paix : L’étape de Ziguinchor très mouvementée

Scoopsdeziguinchor.Com : La quatrième  Caravane de la Paix organisée par le ‘’Roi des arènes’’ sénégalaises, Omar Sakho alias ‘’Balla Gaye 2’’ a été accueillie samedi après-midi par au moins dix mille personnes, notamment jeunes. Cette caravane a sillonné plusieurs artères de la Ville Verte avant de se rendre à la Gouvernance. Là, la caravane a été pour le moins très mouvementée.

testimg1

Elle y a été accueillie par le locataire des lieux, le Gouverneur Cheikh Tidiane Dieng. Lequel a pris la parole pour s’adresser à l’actuel « Roi des arènes », initiateur de ladite caravane.

Le Gouverneur Dieng qui a remercié ‘’Balla Gaye 2’’ (BG2) pour cette initiative, a notamment déclaré que la région de Ziguinchor et celle naturelle de la Casamance pouvaient enorgueillir pour avoir été honorées ‘’pour la quatrième fois’’ à travers la visite d’un de ses fils ‘’les plus illustres’’.

Selon lui, ‘’le Roi des arènes, après s’être brillamment distingué dans les cours de l’ensemble des arènes de ce pays, (et) vaincu les plus grands champions et ténors de la lutte sénégalaise, a accepté une fois de plus de rendre hommage à sa région (en lui dédiant cette) récompense … cette couronne de Roi des arènes… »

Prenant la parole à la suite du Gouverneur de la région de Ziguinchor, le ‘’Roi des arènes’’ a particulièrement ‘’remercié le Gouverneur Dieng et le Président Macky Sall’’ pour leur soutien multiforme.

Voici, tour à tour le Gouverneur de Ziguinchor et le ‘’Roi des arènes’’, sur cette vidéo.

Il faut dire qu’avant cette partie solennelle, plein de quiproquos ont été enregistré dans la courette et dans le hall de la Gouvernance de Ziguinchor.

BG2 au policier : « il faut respecter les gens ! »

Si la Caravane de la Paix est arrivée nuitamment à la Gouvernance de Ziguinchor après plusieurs heures passées dans les rues de la capitale sud du pays, ponctuées par des pas de danse, des acclamations, de longues haltes improvisées, ses organisateurs (les lutteurs) et autres participants tels que les journalistes étaient aussi visiblement éreintés.

Conséquences, leurs nerfs étaient à coup sûr tendus, leurs esprits surchauffés au point d’envoyer de l’électricité dans l’air. C’est dans ces circonstances que le staff organisationnel de la Caravane de la Paix était entré dans la courette de la Gouvernance.

Dans la bousculade accidentelle qui s’en est suivie, un lutteur se heurta à un policier et, « bonjour la querelle ». Les deux hommes ont failli en venir aux mains. D’autres lutteurs s’en mêlèrent. Le policier était d’abord seul. En ce moment précis, le Roi des arènes, calme, était amicalement porté (incroyable mais vrai !) par un lutteur, sur le dos.

Le Gouverneur de Ziguinchor, lui, en diplomate, observait la scène sans mot dire. Ensuite, un deuxième policier vint précipitamment en renfort, puis un troisième. Sentant que les siens devraient être malmenés voire appréhendés par les policiers qui commençaient à les intimider, BG2 s’interposa vigoureusement. Il engagea une partie d’explications avec un policier à qui il intima de respecter les gens. «… il faut respecter les gens, waay ! » s’était-il exclamé en Wolof, le visage renfrogné.

Le Gouverneur quant à lui, ne bougeait pas. A quoi pouvait-il penser en ce moment précis ? Peut-être se disait-il ceci : ‘’nous avons une police républicaine et professionnelle, l’incident sera bientôt clos sans anicroche…’’

Les journalistes se crêpent le chignon, TFM et Walf se donnent en spectacle

Après les lutteurs et les policiers, place au ‘’spectacle’’ des journalistes. Ce sont les cameramen qui ouvrent le bal.

D’abord, nos confrères ont eu du mal à aligner professionnellement leurs caméras. Ils perdent énormément de temps. Pis, certains cameramen ont même failli en venir aux mains. C’est le cas du caméraman de Walf TV et de celui de TFM. Lesquels ont visiblement transposé la concurrence sans merci que leurs groupes de presse respectifs (Groupe Walf Fadjri et Groupe Futurs Médias) se livrent journellement, dans le hall de la Gouvernance de Ziguinchor.

Nos confrères cameramen se sont d’abord échangés des propos pour le moins durs, avant de commencer leur travail. Juste après avoir fini de filmer le Gouverneur et BG2, ils passent à la vitesse supérieure. Ils étaient visiblement déterminés à échanger des coups de poing. N’eût été l’intervention d’autres confrères et des lutteurs, leurs caméras seraient transformées d’armes de concurrence en armes de bataille rangée.

Si les cameramen ont été plus visibles, les autres confrères n’étaient pas en reste. En effet, il y eut des quiproquos déplorables entre beaucoup de journalistes correspondants à Ziguinchor et des confrères venus de Dakar.

C’est ainsi les correspondants de Rewmi quotidien, de La Tribune, de La Sentinelle, une journaliste de la RTS Ziguinchor, un de scoopsdeziguinchor.com, une autre de Dunyaa FM Ziguinchor, ont été agressés notamment verbalement par certains confrères de Dakar. 

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2013-09-10 09:37:20
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 17
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)