• Casamance : Les Comités Allez Casa s’identifient au 12ème Gaindé et fustigent les agissements de Malamine Tamba et Seydou Sané
  • Bignona/Présidentielle 2019 : Le maire de Sindian Yankhoba Sagna vote Macky Sall
  • Sénégal/Football Ligue I : Le Casa sports en pole position pour le maintien
  • Sénégal/Coupe du Monde 2018 : Derrière les lions, Allez Casa veut conquérir le monde
  • Casamance/Football Ligue I : Pour les deux dernières journées, le Casa doit gagner ou périr

Les calendes grecques du PM Aminata Touré à Ziguinchor [mise à jour]

Scoopsdeziguinchor.Com : Une déclaration de politique générale ne saurait être chirurgicale. En clair, elle est un exercice qui ne saurait entrer dans les détails, fussent-ils de taille, de ce qu’envisage de réaliser un gouvernement sur l’ensemble du territoire national. Mais, elle serait inachevée voire incomplète si elle omettait, à moins que ce fût sciemment, des revendications trop  récurrentes des  populations.

testimg1

Or, c’est le cas sinon en Casamance du moins dans la région de Ziguinchor.  On le sait, lundi, dans sa déclaration de politique générale, le Premier Ministre a nommément cité la région de Ziguinchor et même la ville éponyme allant même jusqu’à évoquer un de ses quartiers pour les associer à des programmes en cours d’exécution ou à venir.

Aminata Touré a, par exemple, informé « les sudistes » de la livraison, pour 2014, de l’hôpital –jamais terminé depuis maintenant plus de dix ans- de la Paix. Le Premier Ministre a aussi annoncé « la finalisation, d’ici à fin 2014, des infrastructures et équipements pédagogiques » de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, non sans déclarer « la réception des locaux » de la Cours d’Appel de Ziguinchor, pour 2015.

La deuxième ‘’Première Ministre’’ de l’histoire du Sénégal ne s’est pas empêchée de « réaffirmer solennellement … la volonté et l’engagement de son Excellence le Président de la République Macky Sall d’ouvrir des négociations franches et sincères avec le MFDC afin d’établir la paix définitive en Casamance… »

Oui ! Mais, rien n’est jusque-là nouveau dans « la feuille de route du gouvernement » qu’elle a « l’insigne honneur de diriger ». L’on conviendra que tout ce qui est ci-devant repris, et évoqué lundi par Aminata Touré, a été déjà dit avant elle par qui de droit. Y’a pas à exulter !

Ce qui semble nouveau, mais qui ne l’est véritablement pas, c’est lorsque Madame le Premier Ministre a parlé du développement du port de Ziguinchor et, pour être précise, d’un autre à la baie de Boudody en plus des travaux devant être engagés sur et dans le fleuve Casamance. On se rend compte finalement qu’à la différence de certaines précisions numériques, l’annonce en tant que telle est déjà connue des citadins de la Ville Verte.

Idem pour les projets, vagues, «de désenclavement et de développement » ponctués du bénéfice d’un « « pôle de croissance » d’un montant de 20 milliards de FCFA pour mieux accompagner son essor économique ».

En somme, à part « la mise en place d’une chambre froide d’une capacité de 2000 tonnes au port de Ziguinchor », une bonne partie des préoccupations qui, chaque jour infligent un tas de strangulations aux cous des populations du sud, semblent reléguées aux calendes grecques.

Il faut vivre en Casamance, notamment dans sa région locomotive pour s’en rendre compte. Car, les habitants de la partie sud du pays sont fatigués (mais alors exténués) par les tracasseries de toutes sortes au "bac" de Fanafenni, en Gambie. Ils passent, chaque jour (ouvrable ou pas), au bas mot, entre 9 et 11 heures d’horloge au bac de Farafenni pour attendre de traverser quelques dizaines de mètres seulement afin de regagner l’autre portion de leur pays.

Pour se rendre compte des souffrances existentielles, physiques, morales et psychologiques ponctuées par des dépenses à contrecœur des populations, il suffit simplement d’être sur les lieux, avec elles. C’est pitoyable à la limite révulsant. Tous les voyageurs sont dans un état second. Personne n’y échappe, personne !

Les habitants du sud du pays l’ont chanté, chantonné, crié, pleuré ; ils ont fait la grève voire boudé rien que pour se faire entendre et obtenir une voie de contournement  de ce pays microscopique assimilé à un enfer terrestre; résultat…zéro succès. Ce PM dit ‘’du social’’ n’en a même pas fait cas dans sa déclaration de politique générale. Et l’on veut que la frustration n’ait pas droit de cité dans le mental des « sudistes ».

Dernièrement, l’on a fait cas d’une éventuelle construction d’un pont sur le fleuve Gambie, à Farafenni. Les Sénégalais de Casamance n’en veulent point ! Un pont en Gambie, c’est un pont en Gambie pas au Sénégal. Il ne s’agit pas d’un pont en pays étranger. Il s’agit d’une route qui relie le Sénégal au Sénégal !

La RN6 via le MCA ? Certes oui. Mais cette route-là ne va jamais résoudre le vrai problème des populations. Au contraire. Elle va certainement désenclaver Kolda par rapport à Ziguinchor. Point, c’est tout ! 

A cela s’ajoute la sempiternelle demande des populations de jouir, vu la position géographique et économique spéciale de la Casamance reconnue par Aminata Touré herself (ne disait-elle pas, lundi, de la Casamance : « cette belle et généreuse région, qui doit occuper une place déterminante dans le développement de notre pays »), d’avoir un aéroport international. A ce sujet, Tobor, aux portes de Ziguinchor, fût choisi avant d’être mis sur le carreau.

Et puis, une volonté politique de développer la Casamance serait difficilement acceptable si elle ne s’adossait pas à une exonération fiscale  de l’ensemble des entreprises en exercice dans cette partie du Sénégal qui a perdu, à la différence du reste du pays, 31 des 53 ans de notre indépendance nationale. Trente-et-un ans d’arriération, d’agonie …

Auteur: Mohamed FAMA
Date de publication: 2013-10-29 17:54:18
Nombre de réactions:6

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 14
Suivant Dernier

Pauline / Bruxelles Vous savez. Ma conviction est que depuis Abdou Diouf jusqu'à Macky Sall, tous les gouvernements trompent les Casamançais. Certains ont fait de gros efforts pour redonner la paix à nos parents, mais sur le plan économique, c'est la foutaise. J'ai envie de vomir quand j'entends des ministres de la république du Sénégal tenir des propos politiques pendant qu'ils inaugurent des infrastructures publiques construites par l'Etat du Sénégal en Casamance. Ça fait mal d'assimiler une réalisation d'Etat à une action politique. Vous avez raison, Aminata Touré est passée à côté de l'essentiel en Casamance.
Montréal II D'abord, c'est un bel article. Ensuite, c'est un article auquel j'adhère entièrement. Enfin, les membres du Gouvernement doivent continuer à lire, lire et lire ce site internet qui relate fréquemment la pensée de mes parents casaçais. Pour preuve, il y a plein d'articles qui passent dans ce journal en ligne et à travers lesquels vous avez les ressentiments et les aspirations des populations de notre région. C'est article prouve que dans sa déclaration de politique générale, l'actuelle PM du Sénégal est complètement passée à côté des attentes et des nouvelles aspirations de nos parents de la Casamance. Car rien que la route de contournement de la Gambie et l'aéroport international de Ziguinchor, ce sont 70% des besoins économiques de toute la Casamance qui sont réglés.
Bailois de Lille Mais, il nous faut cette route qui contourne directement la Gambie. Il nous la faut quoi. J'ai aussi fait les frais de ce BAC DE FARAFAGNI. Une commande que j'ai faite à Bignona pour construire le domicile de mes parents à Baila Ma Chère. le commerçant me dit que son camion est bloqué au bac de farafegni. il a fallu 16 jours pour que le camion puisse traverser le bac. vous pensez que c'est sérieux ça. j'ai raté mon premier vol à cause de ça. et j'ai dû envoyer des explications à mon patron par mail. j'aurais pu perdre mon job à cause de ce fichue de traversée. Il faut que ça change quoi. DE grâce avec une route qui contourne la Gambie Dakar - Bignona se fait en quelques heures seulement.
Sagnan Doobaa Je sais une chose, mimi savait pertinemment qu'elle ne pouvait faire que du tangal thieeb en ce qui concerne la Casamance. elle n'a pas touché les vrais problèmes des Casamançais. Nous ne sommes pas dupes. Mini est une PM politique contrairement à Abdoul Mbaye. Mini prépare les locales de l'an prochain. Même si elle n'a rien de neuf pour notre belle région, il faillait la citer rekk pour ne pas frustrer ceux qui vont voter pour leur candidat. Où est donc leur fameux plan Marshall que son président avait promis?
Manjaku Paris D'abord, journaliste à féliciter. Puis on ne le dira jamais assez votre journal online est notre fierté nous de la diaspora casaçais surtout en France. Nous sommes content de votre travail. Enfin je veux témoigner que ce PM n'a pas pris en charge nos vrais affaires. Il faut impérativement construire une route pour contourner le pays du dictateur jammey. Je veux témoigner que j'ai les frais des tracasseries en Gambie 2 fois. La dernière fois c'était mon matériel de construction qui a passé 14 jours et 14 nuits au putain de bac de Gambie pour traverser un bras de fleuve long de quelques petits mètres. ça fait très mal dans le cœur. ça participe de l’appauvrissement de notre région, une région qui est déjà très fatiguée. moi je sais pas qui conseille ces autorité sur les affaires de la Casamance. je veux leur dire qu'elles sont très mal conseillées sur le développement de la Casamance.
Ousmane de Nice Merci pour la qualité de cet article. Merci pour la position tranchée et claire. Merci le rappel de la volonté de nos parents et de nous qui sommes loin de la maison. Merci pour le travail que vous faites au nom de la région. Merci, vous être la vitrine de notre région et même de notre pays. C'est ça que nous attendons de nos frère. Il faut ce combat intellectuel pour faire changer les choses. Vous nous avez défendus sans violence et avec la sagesse et la politesse qu'on connaît du casaçais. J'ai personnellement envoyé de lien de cet article à 8 personnes. Merci encore une fois.

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)