• Casamance : Les Comités Allez Casa s’identifient au 12ème Gaindé et fustigent les agissements de Malamine Tamba et Seydou Sané
  • Bignona/Présidentielle 2019 : Le maire de Sindian Yankhoba Sagna vote Macky Sall
  • Sénégal/Football Ligue I : Le Casa sports en pole position pour le maintien
  • Sénégal/Coupe du Monde 2018 : Derrière les lions, Allez Casa veut conquérir le monde
  • Casamance/Football Ligue I : Pour les deux dernières journées, le Casa doit gagner ou périr

Kafountine/ 1er gala de lutte traditionnelle de la communauté sérère : le parrain, le ministre Augustin Tine brise le rêve des populations

Scoopsdeziguinchor.Com :  Pendant trois (3) jours, du dimanche 19 au mardi 20 avril 15, la nouvelle commune de Kafountine, située dans le département de Bignona, a été le lieu de convergence de tous les amateurs de lutte traditionnelle à l’occasion du premier gala de lutte organisé dans cette localité par la communauté sérère de la région sud. Les solides gaillards à savoir les lutteurs étaient venus de tous les coins du Sénégal. De Joal en passant par Sokone, Mbour, Bassoule, Palmarin, de Ziguinchor et de Mbao, tous les lutteurs qui ont pris part aux joutes et qui ont été répartis en deux catégories (poids légers et poids lourds), ont rivalisé d’ardeur sur le terrain du stade municipal de Kafountine qui a servi d’arène aux «combattants.»

testimg1

A l’animation, la troupe de la cantatrice sérère,  Mbayang Loum et le grand tambour-major de Gandiaye, Babou Ngom ont donné aux athlètes un second souffle avant de plonger les nombreux spectateurs dans une ambiance folle et indescriptible. Mais la seule fausse note de ces retrouvailles sportives qui avaient essentiellement pour but, à en croire le président régional de la communauté sérère, de l’association «Jam Bugum», Alioune Thiam, de magnifier le cousinage entre sérère et diola mais aussi et surtout de prier et de dégager des voix et des moyens pour un retour définitif de la paix en Casamance, «c’est le fait que le ministre Augustin Tine, notre parrain, ait brisé notre rêve», argue Alioune Thiam.

Et de poursuivre, «le Dr Augustin Tine n’a même pas daigné répondre à notre appel. Et pourtant, nous lui avons envoyé des correspondances qu’il a bel et bien reçues. Nous avons même échangé avec lui au téléphone. Pire, à la dernière minute, c’est-à-dire à quelle heure des débuts de nos manifestations qui ont duré trois jours, le ministre Augustin Tine a préféré fermer son portable pour ne plus répondre à nos appels. J’avoue qu’il nous a vraiment déshonorés. Seul, le ministre de la culture Mbagnick Ndiaye est venu à notre secours et nous a appuyé matériellement et financièrement.» Pour le premier magistrat de la commune de Kafountine Victoire Diatta, «cet événement culturel d’une grande importance sera désormais inscrit dans l’agenda culturel de notre cité.»

Ainsi, après les «guitares sérères» qui ont été organisés ils y a de cela trois années, ce premier gala de lutte a été finalement remporté par le tonitruant lutteur «Reugue-Reugue» au grand bonheur de ses nombreux supporteurs. Il a empoché la somme de 700.000 FCFA.

 

Source : gfm.sn

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2015-04-25 15:42:07
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 17
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)