• Ziguinchor/Tabaski : Un besoin de 23 mille sujets pas encore satisfait
  • Ziguinchor/Visite 1er Ministre au Marché de Tilène : Boune Abdallah Dione annonce la construction d’un marché sous-régional
  • Bignona : BBY enclenche le processus du parrainage de son candidat
  • Ziguinchor/Incendie Marché de Tilène : La Réaction d’Aminata Angélique Manga ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance
  • Ziguinchor/Incendie Marché de Tilène : La Réaction d’Abdoulaye Baldé Président de l’UCS et maire de Ziguinchor

Diouloulou/Journées scientifiques : La communauté éducative se mobilise pour l’émergence d’une jeunesse scientifique à l’horizon 2025

Scoopsdeziguinchor.com : Pour susciter l’émulation chez les élèves dans les domaines scientifiques, le Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence pour le secteur de l’Education et de la Formation (PAQUET)  prévoit 80% de scientifiques à l’horizon 2025 ! Un pari ambitieux voire utopique dans certaines contrées du pays où le déséquilibre est très net entre les littéraires et les scientifiques. C’est le cas notamment au niveau de la commune de Diouloulou ; une localité où les derniers résultats du BAC (38,09% pour les séries scientifiques) ont montré à quel point les élèves manifestent peu d’intérêt pour les sciences. 

testimg1

Mais cette situation est toutefois loin de laisser indifférent les responsables de la communauté éducative du Lycée de Diouloulou (Proviseur, enseignants, club sciences) qui, face aux urgences, ont décidé de se mobiliser pour relever les défis et favoriser du même coup l’émergence d‘une jeunesse scientifique. C’est tout le sens d’ailleurs  des journées scientifiques organisées le week-end dernier au Lycée de Diouloulou et parrainées par le maire de Diouloulou Malang Thiam ; et journées qui avait aussi comme marraine Yacine Faye professeur de physique chimie au niveau dudit établissement scolaire ! scoopsdeziguinchor.com vous retrace en images le film de la cérémonie d’ouverture de ces journées scientifiques

Ainsi à Diouloulou, élèves, parents d’élèves, proviseur, enseignants, élus municipaux, populations, etc. soutenus par les élèves du Lycée de Kafountine se sont tous réjouis de cette initiative et ont massivement participé aux activités du club sciences du Lycée de Diouloulou déroulées au niveau dudit établissement scolaire. Des activités dont l’objectif est non seulement de promouvoir les sciences mais d’inciter également les élèves de Diouloulou et de Kafountine à embrasser les séries scientifiques afin que cesse le déni des séries S.

Donnant le ton lors de la cérémonie d’ouverture de ces journées scientifiques, Aby Coly la présidente du Club scientifique du Lycée de  Diouloulou, club qui a comme encadreur le Pr Lass Konaté, a exhorté ses camarades élèves scientifiques à fournir davantage d’efforts pour demeurer dans ce cercle restreint de scientifiques. Justifiant également le choix porté sur le parrain Malang Thiam expert en détection électromagnétique et sur la marraine Yacine Faye professeur de Physique chimie, Aby Coly a laissé entendre que la jeune génération a besoin de repères symboliques et vivants qui puissent les stimuler sur les voies de l’excellence dans le domaine des sciences. Présents à ces journées scientifiques organisées par leurs camarades de Diouloulou, les élèves du club sciences du Lycée de Kafountine ont pleinement joué leur partition pour la réussite de cet événement. Portant leur parole, le président de la dite structure a soutenu dans son intervention que l’avenir est étroitement lié aux activités scientifiques centrées dans l’espoir qu’un pays, quel qu’en soit son potentiel économique, n’est rien sans sa jeunesse scientifique. Nous vous proposons l’intégralité du discours de la présidente du club sciences du Lycée de Diouloulou suivi de celui de son homologue du Lycée de Kafountine !

Debout donc comme un seul homme, responsables de la communauté éducative, enseignants, élèves, parents d’élèves, élus municipaux, partenaires de l’école, tout ce beau monde a donc senti le besoin de se retrouver pendant un week-end pour échanger et partager des expériences, lever les équivoques afin de susciter, comme stipulé dans le PAQUET, l’émulation chez les élèves dans les domaines de la science. Un pari ambitieux mais réalisable pour le proviseur du Lycée de Diouloulou. Jean Jacques Manga qui, dans son intervention, est revenu d’abord sur le diagnostic du PAQUET aussi bien au niveau national qu’au niveau de son établissement ; et diagnostic qui révèle, constate t il, un très net déséquilibre entre littéraires et scientifiques. Le proviseur du Lycée de Diouloulou a cependant invité les professeurs des séries scientifiques à faire preuve de dynamisme, d’abnégation au travail ; et ce, malgré les difficultés liées, a-t-il dit, au matériel pédagogique et didactique. Voici l’exposé de Jean Jacques Manga proviseur du Lycée de Diouloulou suivi d’une interview accordée à la presse !

Aux yeux des responsables et membres de la communauté éducative de Diouloulou, l’atteinte des objectifs de 80% de scientifiques prévus par le PAQUET à l’horizon 2025 nécessite l’implication de tous les acteurs et partenaires de l’éducation. Un défi que comptent en outre relever les autorités municipales de Diouloulou avec à leur tête le maire Malang Thiam. Parrain en plus de ces journées scientifiques, l’ex pensionnaire de la Banque Africaine de Développement et expert en détection électromagnétique a, dans son intervention, exhorté les élèves à se battre pour continuer leurs études scientifiques afin d’aboutir à leurs fins scientifiques. Le maire de Diouloulou a également manifesté toute sa disposition à apporter son soutien aux élèves dans le cadre de leur formation.

Quant à la marraine de ces journées Yacine Faye par ailleurs professeur de Sciences physiques au Lycée de Diouloulou, elle s’est confiée à la presse en marge de cette cérémonie d’ouverture. Et c’est pour pointer du doigt un certain nombre de manquements qui poussent les élèves à manifester peu d’intérêt pour les matières scientifiques. Quid des enseignants des séries scientifiques du Lycée de Diouloulou qui, selon la  native de joal, sont également confrontés rencontrent à plusieurs difficultés liées à l’exercice de  leurs taches quotidiennes ?

Actrice et partenaire de la communauté éducative de Diouloulou, l’Association des Parents d’Elèves (APE) a également joué sa partition pour la bonne réussite de cet événement culturel et socio-éducatif. Le président des APE Yadikone Sadio a eu ses mots à l’endroit de l’assistance.

Ces journées scientifiques ont été aussi le cadre de différentes activités ; telles la prestation des clubs, les conférences, les expositions, les manifestations culturelles, etc. Pour ce qui est des expositions, les élèves ont fait montre au niveau des productions d’une ingéniosité et d’un savoir faire qui laissent augurer de nouvelles floraisons, dans un avenir proche, de génies scientifiques au Sénégal. Jean Alfred Sarr professeur de sciences physiques et « gardien du Musée des sciences de Diouloulou » pour la circonstance, revient ici sur le sens de cette exposition, sur la qualité des productions, etc.  

Lors de ces journées scientifiques, l’assistance a eu droit à des moments récréatifs ponctués par des sketchs et des démonstrations sportives.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2015-05-10 02:54:27
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 5 sur 5

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)