• Diouloulou : Les populations en colère contre les défaillances du réseau électrique
  • Diouloulou/Cohabitation en Islam : L’édile de Diouloulou prône l’unité des fils du terroir
  • Diouloulou/5ème Edition Gamou El Hadj Cheikh Malick Thiam: Comme si vous y étiez !
  • Casamance/Développement économique : Le collectif des députés de la Casamance naturelle engage le combat
  • Sénégal: Mame Boye Diao Directeur des domaines à propos du TER

Guinée-Bissau : Malam Bacai Sanha et Koumba Yala au second tour de la présidentielle

Scoopsdeziguinchor.Com : Malam Bacai Sanha, candidat du PAIGC, parti au pouvoir, est arrivé en tête du premier tour du scrutin présidentiel anticipé en Guinée-Bissau avec 133.786 voix, soit 39,59% des suffrages exprimés, suivi de Koumba Yala, candidat du Parti de la Rénovation Sociale (PRS) qui a totalisé 99.428 voix, soit 29,42% des suffrages exprimés, a annoncé jeudi la Commission Nationale électorale (CNE).
testimg1

Selon le président de la Commission nationale électorale, Desejado Lima Da Costa, qui a lui-même proclamé les résultats, Malam Bacai Sanha et Koumba Yala vont disputer un second tour qui se tiendra probablement le 28 juillet.

Henrique Pereira Rosa, candidat indépendant, arrive en troisième position avec 81.751 voix, soit 24,19% des suffrages.

Desejado Lima Da Costa a saisi cette occasion pour affirmer que "les événements tragiques des 1er et 2 mars (assassinats du chef d'état-major de l'armée Tagme Na Waie et du Président Joao Bernardo Vieria) ainsi que ceux du 5 juin 2009 qui s'étaient soldés par l'assassinat du candidat à la présidentielle Baciro Dabo et de l'ancien ministre de la Défense Helder Proença, ont fragilisé les institutions et traumatisé les citoyens".

"C'est ce qui s'est répercuté sur le taux de participation estimé à 60% et le taux d'abstention de 40%", a-t-il conclu.

Il a cependant salué le bon déroulement du scrutin dans l'ensemble, ajoutant que les résultats traduisent le civisme des électeurs bissau-guinéens.

"Je saisis cette occasion pour lancer un appel à tous les Bissau-Guinéens afin qu'ils sortent en masse pour voter au second tour du scrutin et qu'ils ne renoncent pas à leur droit civique", a-t-il déclaré.

Selon la loi électorale bissau-guinéenne, au cas où aucun candidat à la présidentielle n'encaisse plus de 50% de voix favorables, un second tour du scrutin sera organisé dans les 30 jours suivant le premier tour, entre les deux candidats qui ont obtenu le plus de suffrages exprimés.

Source : Radio Chine Internationale

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2009-07-04 13:01:59
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 27
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)