• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Santhiaba volleyball club organise son 3ème festival international de Volleyball

Scoopsdeziguinchor.Com : Fidèle à sa tradition, Santhiaba Volleyball Club(SVC), après deux éditions couronnées de succès organise sa troisième édition du festival international de volleyball. Au total, neuf clubs et deux pays limitrophes du Sénégal ont répondu à l’appel.

testimg1

Le coup d’envoi de la troisième édition du festival international de volleyball organisé par Santhiaba volleyball club a été donné depuis ce 26 décembre dans la capitale méridionale de la Casamance naturelle, Ziguinchor. Au total, ils sont deux pays, la Gambie, et la Guinée Bissau et clubs venant de Ziguinchor et de l’intérieur du Sénégal. Il s’agit du CEMT, de DUC, d’ASUC (Assane Seck Université Club), d’UGB, de SOUCOUPAPAYE, d’ASFA, de HANDI-VOLLEY, des ESPOIRS DE BIGNONA, de SANTHIABA VOLLEYBALL CLUB.

Lors de la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu ce dimanche au stadium municipal de Ziguinchor, le président de Santhiaba volleyball club, Yakhya Ndiaye dira qu’au-delà de l‘aspect sportif qu’il présente, il permet aux jeunes du Sénégal et des pays ayant pris part, de tisser un brassage pouvant aboutir à l’intégration non seulement sous-régionale, mais internationale.

Car ajoute-t-il «le festival de volleyball organisé par Santhiaba volleyball club regroupe chaque année des centaines de jeunes venant de tous les horizons. Il donne aux jeunes l’occasion de s’exprimer contre des adversaires parfois méconnus et crée par la même occasion une amitié, une fraternité ». M. Ndiaye n’a pas manqué d’accorder une mention spéciale à la marraine du festival, Fatou Diouck.

Ce discours a été consolidé par le vice-président de la fédération sénégalaise de volleyball, Amadou Sèye, invité par le président Yakhya Ndiaye. M. Sèye a salué à juste titre l’initiative, car il permet d’offrir un temps de jeu aux jeunes ; aussi permet de préparer les jeunes depuis la base. Il aurait même souhaité sa pérennisation, dans ce sens que l’organisation qu’il a vue sur place était sans faille pour lui. Quant à la place du volleyball sénégalais en Afrique, Amadou Sèye s’est félicité de la place qu’ont occupée les filles qui d’ailleurs, convoitent le podium continental.

Du coté des garçons, le vice-président pense que l’heure est au travail ; car à ce niveau, les mains sont encore en train de trainer. Il faut signaler que la particularité de cette année, c’est la participation de Handi-volley, à qui la chance a été donnée pour rivaliser avec les joueurs valides.

Auteur: Sana SADIO
Date de publication: 2015-12-27 21:00:15
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 5 sur 5

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)