• Ziguinchor/Visite Reine d’Espagne ce mercredi : Pour le respect du droit des femmes
  • Sénégal/AIBD : Au-delà du principe de la continuité
  • Sénégal/AIBD : Un hub aérien et un pôle économique
  • LES MOTOS "JAKARTA", PREMIÈRE CAUSE DES CAS D’ACCIDENT DANS LA ZONE DE KAFFOUNTINE (GENDARMERIE)
  • Sénégal/Trafic aérien intérieur : Macky Sall annonce la rénovation de cinq aéroports régionaux

Tanaf/5ème Edition tournoi de l’Amitié à Banding : Omar Samba Kandé mise et gagne

Scoopseziguinchor.com : Un accueil mémorable aux relents carnavalesques pour deux anciennes gloires du football sénégalais en superstars ; de grands moments de démonstration des facettes culturelles locales ; une forte mobilisation des communautés et une présence remarquée des autorités locales ; une jeunesse mobilisée et plus que jamais engagée pour l’essor de son terroir ; une finale de football digne des rencontres de la première ligue anglaise ; des talents en herbe ; des témoignes, des satisfécits et des éloges à l’endroit de l’initiateur. C’est dire pour que la 5ème Edition du tournoi de l’Amitié organisé à Banding dans la commune de Tanaf, Omar Kandé plus connu sous le nom de Samba Kandé aura réussi une nouvelle fois son pari. Reportage !   

testimg1

C’est sous le rythme du Djanbadon et avec le drapeau du Sénégal en bandoulière que les populations de Banding dans la commune de Tanaf ont accueilli en grande pompe leurs hôtes de marque, en l’occurrence Ousmane Ndiaye Compliqué, Demba Ramata Ndiaye et toute la délégation qui les accompagnait. Sur plus d’un km, les tanafois se sont ainsi donnés à cœur joie ; une manière de manifester leur reconnaissance et leur témoignage à ces deux anciennes gloires du football sénégalais. Tout comme l’édile de Tanaf Ibrahima Gomis qui a accueilli à son tour ces deux stars du football casamançais au niveau des locaux de la mairie, et en présence d’élus municipaux, de notables, de plusieurs acteurs et responsables de mouvements associatif et sportif.

Occasion pour le premier magistrat de Tanaf d’apprécier, face à votre serviteur, la présence de ces hôtes de marque, de décliner sa philosophie du sport, de justifier le sens et la pertinence du Tournoi de l’Amitié initié par le natif de Banding Samba Oumar Kandé. Ibrahima Gomis qui a en outre saisi cette opportunité pour également étaler une palette de préoccupations qui minent le développement de la commune de Tanaf.

Banding ! Cette localité de la commune de Tanaf située à quelques encablures de la Guinée-Bissau voisine a été fondée par son premier habitant, le dignitaire peul Kansoumana Mballo. Si la chefferie est encore et toujours ici aux mains de la famille Kandé constituée des descendants de Kansoumana Mballo, une certaine cohabitation prédomine toutefois ici à Banding entre les ethnies peul (familles Kandé et Mballo), balante (famille Mané) et manjacque (famille Maréna). Mais ce paisible village musulman ancré dans la pure tradition africaine a toutefois ressenti vers les années 70 les soubresauts de la guerre d’indépendance de la Guinée-Bissau. Une situation qui avait poussé les populations à migrer vers d’autres horizons et notamment vers la localité de Kitim où des natifs de Banding y ont définitivement élu domicile. Malgré tout Banding, dont une bonne frange de la jeunesse a migré, revit. Une renaissance matérialisée par la présence d’une école élémentaire fonctionnelle depuis 2003, des populations qui s’adonnent à des activités agricoles telles la culture de l’arachide, du riz, la pratique de l’élevage, etc. Une renaissance sous tendue également par un dynamisme et une vitalité culturelle empreinte d’un fort brassage culturel et qui a de quoi émerveiller tout étranger qui débarque à Banding. Ousmane Ndiaye compliqué, Demba Ramata Ndiaye, Jules Mbaye, Ibou Ndiaye présents ce mercredi à Banding ont tous apprécié les facettes culturelles locales !

Aujourd’hui il s’agit en outre pour les populations de Banding, de la commune de Tanaf voire de tout le Balantacounda de consolider les liens de cohésion sociale, de fraternité, de solidarité ; promouvoir la communion, l’entraide entre les communautés, gage de paix et de stabilité et facteur de développement pour toutes ces contrées qui ont connu les affres du conflit casamançais. Toute chose comprise par le natif de Banding, le  président de « Allez Casa » de Saint-Louis depuis presque 10 ans, l’enseignant au Collége Henry louis Guillabert de Saint-Louis qui a initié le Tournoi de l’Amitié. Omar Kandé plus connu sous le nom de Samba Kandé qui a mis sur pied cette manifestation qui polarise une vingtaine de village compris entre la commune rurale de Simbandi-Brassou, la commune de Tanaf et la commune rurale de Nyanga, en plus également les villages frontaliers de la Guinée Bissau. Omar Kandé qui, par le biais de ce tournoi, est parvenu à réconcilier les jeunes de cette partie du Balantacounda, réussissant du coup, là où les politiques ont toujours échoué. Omar Kandé qui pour les besoins de la 5ème Edition du Tournoi de l’Amitié a réussi la prouesse d’accueillir à Banding des sommités du football sénégalais qui ont fait les beaux jours du Casa sports l’équipe fanion de la Casamance. Sur le sens de son initiative, sur la particularité de l’édition 2016, sur la présence des deux parrains, Omar Kandé justifie. Non sans manquer d’exhorter la jeunesse du Balantacounda a croire en elle et à s’engager pour les causes nobles ; et d’inviter en outre les autorités locales et étatiques à accompagner les jeunes dans le cadre de la prise en charge des préoccupations de leurs terroirs. Omar Samba Kandé !    

Il faut que pour la finale de cette 5ème Edition du Tournoi de l’Amitié, le promoteur et les organisateurs ont su relever les défis de l’organisation, de la participation et de la mobilisation ; et ce, avec un nombreux public constitué de jeunes et venu de Banding mais également de tous les environnants. Une manifestation rehaussée également par la présence des parrains, d’autorités administratives, de l’édile de Tanaf, d’élus municipaux, des parents et proches du promoteur, des femmes des notables, etc.

Venu pour la première fois rehaussé de sa présence cette manifestation sportive et culturelle en compagnie de Demba Ramata Ndiaye, de son ami d’enfance Jules Mbaye et de son neveu Ibou Ndiaye, l’ancien attaquant de la génération dorée du Casa Sports n’a pas tari d’éloges à l’endroit d’Omar Kandé, un jeune engagé, dit il, pour l’épanouissement et le développement de son terroir. Suffisant pour Ousmane Ndiaye Compliqué de clamer à son tour son engagement pour accompagner le natif de Banding dans le cadre de ce noble projet ; tout en invitant du coup les jeunes casamançais à s’inspirer de telles initiatives afin de restituer à cette jeunesse tout ce que la Casamance leur a donné.

Tout comme Ousmane Ndiaye Compliqué et sa délégation, Souleymane Touré natif de Tanaf et sous préfet adjoint de Dakar-Plateau a rehaussé de sa présence cette manifestation et joué également sa partition pour la réussite de cet événement. Face à la presse, l’autorité sous préfectorale n’a pas manqué à son tour de remercier Omar Kandé pour cette belle initiative avant d’exhorter les jeunes du Balantacounda à cultiver cet esprit de fraternité, de solidarité, de communion, de paix, etc. et d’œuvrer pour l’essor de cette contrée.

Des messages d’Ousmane Ndiaye Compliqué et de Souleymane Touré bien appréciés par les jeunes sportifs du Balantacounda. Des jeunes footballeurs qui, en valeurs et en qualités intrinsèques n’ont, à l’instar d’un Sadio Mané natif de la zone, rien à envier à ceux des autres contrées du Sénégal. D’ailleurs les finales de football de l’édition 2016 qui ont opposé chez les Cadets l’ASC Walicounda Douma à celle de Kawral et chez les séniors l’ASC Kawral à celle de Canbeuf ont permis aux parrains qui ont donné le coup d’envoi et au nombreux public d’apprécier et de magnifier les qualités physiques et techniques dont ont fait montre les acteurs sur la pelouse. Un match sans incident joué dans un bel esprit sportif et de fair-play,  avec Zéro carton jaune, zéro carton rouge ; et ce, malgré l’adversité et l’enjeu qui le caractérisaient. Une manière pour ces jeunes d’adhérer également au projet de l’initiateur Omar Kandé qui prône, à chaque édition et auprès des jeunes l’esprit de fair-play, de communion et de solidarité. Normal donc si les supporters de l’équipe vainqueur en Cadet aux tirs aux buts, l’ASC Walicounda Douma et les supporters de l’équipe vainqueur en sénior aux tirs aux buts également, aient au finish  communié et vibré au même rythme que ceux des équipes vaincues. Des équipes qui ont reçu leurs lots de récompense des mains des parrains et de l’édile de Tanaf ; et en plus des trophées pour les ASC vainqueur de Walicounda Douma et de Kawral.

Du coup, celui qui à travers ce Tournoi de l’Amitié œuvre pour l’harmonie, la cohésion des communautés et la paix dans le Balantacounda aura une fois encore réussi son pari. Car aujourd’hui c’est toute une jeunesse mobilisée qui entend par sa participation, sa mobilisation accompagner Omar Kandé pour l’atteinte de tous ses objectifs.  Et c’est au nom de toute cette jeunesse que deux proches du promoteur ont porté leur voix. En guise de témoignages !

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2016-10-01 16:25:34
Nombre de réactions:1

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 0 sur 0

babadiara81@gmail.co vraiment félicitation doyen kande vous avez réussi le pari d'une organisation grandiose qui restera toujours graver dans l'histoire du football de la commune de TANAF. Mais honnêtement cela ne nous surprend pas nous qui avons appris à vous connaitre et qui aujourd'hui voit en vous une personne hors père et humainement teintée de qualités. je prend tout le senegal en témoin pour glaner des lauriers à cet homme sportif de valeur qui constitue la fierté de saint louis, de la commune de tanaf et voire celle du senegal. grand je ne trouves plus de mot mais sache que la vie te resserve beaucoup de surprises .parce que yalla khol laye faye.

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)