• Ziguinchor/Visite Reine d’Espagne ce mercredi : Pour le respect du droit des femmes
  • Sénégal/AIBD : Au-delà du principe de la continuité
  • Sénégal/AIBD : Un hub aérien et un pôle économique
  • LES MOTOS "JAKARTA", PREMIÈRE CAUSE DES CAS D’ACCIDENT DANS LA ZONE DE KAFFOUNTINE (GENDARMERIE)
  • Sénégal/Trafic aérien intérieur : Macky Sall annonce la rénovation de cinq aéroports régionaux

Bignona/Thionck-Essyl/Santé : Plaidoyer pour un nouveau laboratoire d’analyse Médicale

Scoopsdeziguinchor.com : Après l’important exercice d’introspection sur bon nombre de thématiques mené en octobre 2015 et qui avait pour but de créer un cadre de concertation en vue de définir des stratégies de développement, des projets de développement et des plans d’action de leur exécution, les essyliens sont aujourd’hui plus que jamais engagés dans une dynamique de prospection tout azimut. Un engagement qui a pris aujourd’hui les contours d’un plaidoyer pour le relèvement du plateau technique et la construction et l’équipement d’un laboratoire d’analyse médicale au niveau de l’Hôpital de Thionck-Essyl. Un plaidoyer porté par les élus locaux, les agents et professionnels de la santé mais également par les essyliens du Sénégal comme de la diaspora. Des Essyliens pour qui le jeu en vaut la chandelle. Et pour cause !

testimg1

C’est face aux défis de l’Acte III de la décentralisation et au regard de l’immense espoir que les populations locales porte en eux que les Ressortissants de la Commune de Thionck-Essyl en France (ARTF) en collaboration avec les jeunes de la commune éponyme s’étaient engagés les 2, 3 et 4 octobre 2015 dans un important exercice d’introspection sur bon nombre de thématiques. C’était lors d’un Forum qui se voulait un cadre de concertation en vue de mieux s’organiser, de définir d’une manière inclusive un plan d’action leur permettant de s’épanouir et de prendre conscience du rôle que les associations essyliennes sont appelées à jouer pour le développement de leur terroir. C’est d’ailleurs tout le sens de l’engagementaujourd’hui des essyliens de la commune comme ceux de la diaspora à trouver les voies et moyens afin que Thionck-Essyl dans le domaine de la santé, puisse se doter d’un plateau technique relevé avec à la clé un laboratoire d'analyse médicale construit et équipé au niveau de son l’hôpital. Et ce, conformément aux recommandations issues de cette rencontre; un forum qui avait en outre fait cas, entre autres, de la mise en place toujours dans le domaine sanitaire, de propositions permettant de lutter contre le paludisme et autres maladies endémiques.

                              Politique sanitaire communale

Avec une superficie de 200 ha pour une population estimée à 12 000 habitants, la commune de Thionck Essyl située dans l’arrondissement de Tendouck département de Bignona, dispose d’un district sanitaire qui polarise le centre de santé de Thionck-Essyl et 12 postes de santé. Avec deux (02) médecins généralistes, sept (07) infirmiers, quatre (04) sages-femmes, 15 agents de santé communautaires, huit (08) hygiénistes et 50 relais communautaires ; et ce, en plus d’un bloc opératoire, d’une radiologie, d’une ambulance, d’une mutuelle de santé et d’un laboratoire, entre autres, Thionck-Essyl présente donc autant d’atouts pour faire aux exigences des populations en matière de santé. Mais seulement voilà ! Ici l’accès aux soins de santé publique demeure pour l’heure problématique. Car en dépit de ces nombreux atouts, l’accès aux soins pour tous constitue encore un défi majeur au niveau la structure sanitaire de Thionck-Essyl aux vues de l’immensité des urgences : un plateau technique peu relevé, un bloc opératoire non fonctionnel, manque de clichés au niveau de la radiologie, manque d’eau dans le centre, manque de médicaments, une seule ambulance souvent en panne, un laboratoire exigu et peu équipé, etc. Toute chose qui montre à quel point la couverture en matière de santé de la population essylienne se pose avec acuité. C’est pourquoi l’édile de Thionck-Essyl penche pour une démocratisation de l’accès aux soins qui passe, selon lui, par un redéploiement au niveau des zones rurales des techniciens et des agents de santé formés. Oumar Badji qui s’est confié à scoopsdeziguinchor.com a en outre décliné la politique sanitaire de sa commune et dévoilé, du même coup, une palette de contraintes qui plombent le bon fonctionnement de la structure sanitaire de Thionck-Essyl. Il a cet effet fait cas de la réhabilitation du bloc opératoire et de la construction et l’équipement d’un laboratoire moderne à Thionck-Essyl afin d’éviter les évacuations des patients vers Bignona et Ziguinchor. Oumar Badji !

Les évacuations via la Boucle du Blouf, un casse-tête pour les patients de Thionck-Essyl !

Y a-t-il un lien entre la réhabilitation du bloc opératoire, la construction d’un nouveau laboratoire  d’analyse médicale à Thionck-Essyl et la Boucle du Blouf ? Voilà deux sujets qui n’ont à priori rien à voir l’un avec l’autre, si ce n’est le besoin pour certains malades du Blouf d’emprunter cet axe routier pour rallier le district sanitaire de Thionck-Essyl pour des consultations médicales. Et pourtant cet axe qui traverse près d’une vingtaine de villages de la zone territoire du Blouf et qui n’a jamais bénéficié d’un programme d‘entretien crée de nombreux désagréments aux populations. C’est aujourd’hui une voie totalement dégradée avec des nids de poule à foison sur toute la voie, de Tendième à l’entrée de Thionck-Essyl. Emprunter donc la Boucle du Blouf surtout en cette période d’hivernage relève d’un véritable parcours de combattant voire d’un chemin de croix pour tout passager. Et rouler également à 40 km à l’heure peut constituer un gros risque pour les automobilistes. Conséquences : Entre Ziguinchor et Thionck-Essyl distant seulement de près de 80 Km, les  voyageurs peuvent passer plus de 3 heures d’horloge avant d’arriver à destination ; et ce, avec des conséquences certaines sur le plan sanitaire. Et pour les malades dont l’état de santé nécessite une évacuation vers Bignona ou Ziguinchor, une telle option peut s’avérer périlleuse voire à la limite suicidaire du fait de l’état cahoteux de la Boucle du Blouf. D’où la nécessité et l’urgence pour les essyliens de se mobiliser afin de trouver les moyens pour doter la structure sanitaire de Thionck-Essyl d’un plateau technique relevé avec un bloc opératoire fonctionnel et un nouveau laboratoire d’analyse médicale censés répondre aux exigences des techniciens de la santé et des populations locales

    Construction et Equipement d’un nouveau laboratoire d’analyse médicale : Enjeux !
 
Des malades qui viennent chaque jour des 15  localités environnantes pour des analyses médicales  au district sanitaire de Thionck-Essyl ; un laboratoire très exigu où le personnel a du mal à déployer un certain nombre de matériels ; des matériels disposés sur une paillasse et qui ne peuvent être exploités faute de place ; un laboratoire qui  jouxte en outre les locaux de la radiologie, ce qui peut occasionner un problème de concentration pour les techniciens et impacter, du coup, sur les résultats des analyses des patients ;  des malades souvent orientés vers Ziguinchor la capitale régionale pour des analyses médicales ou pour une transfusion sanguine, faute de banque de sang à Thionck-Essyl ; une structure qui n’a également pas d’eau ce qui constitue un problème crucial et fondamental ; un problème de logistique, problème d’ordinateurs et  pas de connexion internet au niveau de ce service, ce qui n’est pas sans incidence par rapport aux envois des rapports disponibles ; etc. Ainsi avec un bureau administratif, deux salles pour la technique, une salle de prélèvement et de coloration, le laboratoire de Thionck-Essyl en l’état actuel est loin de présenter les caractéristiques d’un laboratoire type. De quoi pousser les acteurs à attirer l’attention des autorités compétentes et les bonnes volontés sur la persistance des contraintes mais également sur l’urgence de construire un nouveau laboratoire d’analyse médicale à Thionck-Essyl.
 
Convaincus de la nécessité de développer une nouvelle vision impliquant des approches novatrices pour une meilleure prise en charge sanitaire des populations locales, les techniciens et professionnels de la santé et les essyliens de tout bord entendent ainsi mener le plaidoyer pour relever le plateau  technique de leur structure sanitaire afin de garantir l’accès aux soins de santé pour tous. Le Docteur Abdel Kader Sarr Médecin chef adjoint du district sanitaire de Thionck-Essyl et responsable du centre de santé de Thionck-Essyl fait ici l’état des lieux d’une structure mal en point, non sans manquer de plaider, entre autres, pour le relèvement du plateau technique, la construction et l’équipement d’un laboratoire d’analyse médicale et la résolution de lancinante question de l’eau.
 
 
Tout comme le Médecin chef adjoint du district sanitaire de Thionck-Essyl, Jean Baptiste Mané technicien supérieur au district sanitaire de Thionck-Essyl et Thioro Madjiguène Diop technicienne supérieure en biologie nouvellement affectée au Centre de santé de Thionck-Essyl ne sont pas restés insensibles face aux nombreuses contraintes qui plombent la bonne marche du laboratoire d’analyse médicale. Et pour ces deux techniciens supérieurs, le cri de cœur a finalement les contours d’un plaidoyer afin que ce service très fréquenté et doté d’un personnel qualifié soit révisé, reconstruit et équipé afin de lui conférer une dimension plus ambitieuse et de leur permettre, du coup,de mener des prestations plus équitable et plus judicieuse.
 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2016-10-05 18:11:24
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 137
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)