• Ziguinchor/Maintien des filles à l’école : FAWE mobilise la communauté éducative et valide les plaidoiries de deux Femmes Modèles
  • Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune

Casamance/Tourisme : Près de 5000 touristes au Cap-Skrring entre octobre et janvier

Scoopsdeziguinchor.com Au total 4 785 touristes convoyés de divers pays européens par vols charters ont visité la zone touristique du Cap-Skrring (Ziguinchor, sud) entre octobre 2016 et janvier 2107, soit plus de 1 300 visiteurs par rapport à la saison écoulée, a révélé vendredi le chef du service régional du tourisme, Téhé Faye.

testimg1

"En termes de bilan à mi-parcours, nous pouvons dire que la saison se déroule correctement. Nous sommes sur une bonne lancée parce que nous sommes à 4 785 touristes européens qui sont venus par vols charters entre octobre 2016 et janvier 2017", a-t-il annoncé dans un entretien avec des journalistes. 
 
"Si nous comparons ces chiffres par rapport à la même période, nous avons enregistré un peu plus de 1 300 visiteurs, parce que nous étions à 3475 lors de la saison dernière à la même période", a poursuivi l’inspecteur régional du tourisme de la zone sud.
 
Selon Téhé Faye, cette dynamique a été toutefois entravée par la crise pos-électorale en Gambie, qui s’était révélée comme "un petit coup de frein" à ce regain d’intérêt des touristes pour cette zone méridionale du Sénégal.
 
"Cette année, le nombre de touristes a commencé à accroitre. N’eut été le problème que nous avons vécu au mois de décembre avec la crise en Gambie qui a vu plusieurs réservations être annulées, nous aurions connu de meilleurs résultats", a-t-il souligné.
 
Il a lié ces résultats au début de mise en œuvre des mécanismes d’accompagnement de l’Etat qui a selon lui contribué à l’amélioration des fréquentations touristiques dans la zone sud du pays. 
 
M. Faye a évoqué le Fonds de crédit hôtelier qui a permis aux entreprises affectées par la crise de réinvestir dans la réhabilitation de leurs établissements.
 
Il y a aussi la mise en application de la stratégie de développement durable du tourisme dont la phase pilote se déroule en Casamance et dans les Iles du Sine Saloum.
 
 L’inspecteur régional du tourisme a aussi cité le projet de micro-tourisme dont les travaux de finalisation sont arrivés à terme et la levée par la France de l’interdiction de la destination Casamance, une mesure qui a contribué a-t-il dit au regain d’intérêt des touristes européens.
 
"Il y a surtout le projet de modernisation des aéroports secondaires du Sénégal et tant d’autres programmes (…) Il y a beaucoup de projets qui sont en cours en Casamance et qui nous poussent à être optimistes quand à l’effectivité de la relance du secteur", s’est réjoui Téhé Faye.

Source : APS  

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-02-26 00:21:53
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 74
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)