• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Pour une paix définitive en Casamance : les communes de Malicounda et de Diembéring organisent un Vds de fraternité

Scoopsdeziguinchor.Com : Les populations des communes de Diembering et de Malicounda sont derrière leurs maires respectifs Tombon Guéye et Maguette Séne pour le retour d’une paix définitive en Casamance.

testimg1

La commune de Malicounda située dans la région de Thiès et ceinturant presque littéralement celle de M’bour a initié un Vsd événementiel dénommé «  Journées de fraternité » entre Diolas et Sérères; des cousins germains issus des sœurs mythiques naufragées de Aguéne et Diambogne.

Une jonction culturelle boostée de nature à accompagner cette heureuse dynamique de Paix en Casamance en cours et sagement menée par le Chef de l’État, le Président Macky Sall. A cette occasion les Sociocultures ont fait parler d’elles, les spectacles époustouflants.

Accueillie  comme des princes à Mballing, la délégation venue du Kassa profond a eu droit à une séduisante et populaire veillée culturelle à Gagnabougou, village typiquement Sérère perdu dans  la brousse de Nianing. Et là, les cousins rois des Sérères à la tête desquels le maire Tombon Gueye ont été littéralement transportés par la haute facture culturelle que le réseau des femmes de son pair hôte de Malicounda, Maguette Séne. Le lendemain soir ce fut l’étape du village bien enclavé de Takhoum marqué par son authenticité culturelle.

Décidément les populations de la commune de Malicounda dans le département de Mbour sous l'égide de l’édile de cette dite commune n'ont jugé rien de trop pour offrir à leurs hôtes venus de la Casamance un accueil et des spectacles culturels dignes de ceux de grands seigneurs. Partout c'est de la ferveur et de l'excitation populaire. Mais le paroxysme de la prestation culturelle fut inconstablement celle servie au village de Taakhoum. Ici ce sont les rois Sérères dans une mobilisation hors pair et multi générationnelle qui ont subjugué sans merci leurs sujets Diolas du Kassa conduits par le maire Tombon Guéye de la Commune de Diembering.qui y a répondu à l'invitation de son collègue Maguette Séne avec une délégation forte de 70 participants. Une grosse artillerie artistique et culturelle a été sortie par les habitants de ce bled et environs pour faire définitivement rentrer les enfants de Mame Aguéne à la casa de sa frangine Diambogne enfin de sceller définitivement les retrouvailles fraternelles, d'une grande famille Sérère Diola réunifiée. En dépit de tout, les Diolas ne veulent pas s'avouer vite vaincus et ont apporté comme réplique une prestation culturelle de grandeur nature, une scène de nécromancie ; cette science ou art d'interroger les morts par un collège indiqué pour en connaître un peu sur les raisons de la mort de la personne dont on fait les obsèques.

Les Sérères n'en revenaient pas à leurs yeux. Ce fut simplement un moment mémorable témoigné à suffisance par un nonagénaire du village , le plus âgé de toute la Commune de renseigner que de mémoire des « Khaatoumois », voire au-delà, jamais pareil évènement n’a été vécu et se dit pleinement convaincu que cette graine de communion que les jeunes Maires de Diembering et de Malicounda ont semée deviendra sous peu un grand arbre sur lesquels tous les chantres et promoteurs de la paix et de la concorde sociale viendront se hisser pour se congratuler et se fraterniser durablement. Un idéal qui a guidé la grande soirée de la promotion des sociocultures tenue au Cem de M’Balling et rehaussée par la présence M’Bagnick  N’diaye, le Ministre de la culture et de la Communication, se dit comblé de l’initiative conjointe des maires de Malicounda et de Diembéring de leur appropriation des politiques culturelles prônées par le Président de la République, qui à son avis accorde un intérêt de choix au cousinage à plaisanterie entre Aguéne et Diambogne avec les noms de Aguéne et Diambogne attribués aux navires qui font la liaison maritime Dakar Ziguinchor. La soirée fut simplement panache avec des prestations délirantes des socioculturels.

Des troupes Lébous et peuls, Bambaras ont fait ravir la vedette aux Diolas et Sérères ! Heureusement que quintuple champion de lutte gréco-romaine de la CEDEAO, Augustin M’bagnick Séne était là pour faire respecter la hiérarchie avec sa troupe à travers une prestation scénique monstre.

L’ANPEJ joue sa partition

En marge des festivités, le dimanche matin dans la cour de l'école primaire de M’balling s'est tenu un forum d'informations et de sensibilisation au bénéfice des jeunes gens de Diembering et de M’Balling par les responsables régionaux de l’Anpej relativement aux opportunités d’emplois et entrepreneuriales. La rencontre a été présidée par le Maire de Diembering et l’exposé par les responsables de l'antenne régionale de la région de Thiès qui sont notamment Waly Bakhoum, Chef d’antenne, Aliou Badara Sylla; Conseiller en Emploi; Jean MarieTraoré formateur en Tic au CREC (Centre de Recherche des Essais) et la  modération par Mr Seck.  Le présentateur a été a exhaustif et a suscité un intérêt général au regard de nombreuses rédactions.

Et intervenant en dernier ressort, le maire Tombon Gueye se dit réjoui de l’initiative de ce projet d’intercommunalité sur fond un culturel qui fait le dénominateur commun de ces deux collectivités. Une culture qui doit se mettre au service de développement à travers entre autres, l’employabilité des jeunes. Et à son avis l’ANPEJ est un levier important pour y arriver. Et pour finir, il a invité les jeunes à plus de confiance et de motivation pour arriver, sans oublier de louer au passage la vision de son collègue avec les jeunes portés en priorité conforme à sa vision aussi lui qui a comme slogan « La  Jeunesse de Diembéring, l’ épicentre de nos actions au quotidien ».

Auteur: Timbis SARR
Date de publication: 2017-06-03 00:52:40
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 94
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)