• Ziguinchor/Visite Reine d’Espagne ce mercredi : Pour le respect du droit des femmes
  • Sénégal/AIBD : Au-delà du principe de la continuité
  • Sénégal/AIBD : Un hub aérien et un pôle économique
  • LES MOTOS "JAKARTA", PREMIÈRE CAUSE DES CAS D’ACCIDENT DANS LA ZONE DE KAFFOUNTINE (GENDARMERIE)
  • Sénégal/Trafic aérien intérieur : Macky Sall annonce la rénovation de cinq aéroports régionaux

Bignona/Réception Infrastructures scolaires : Le Naran Ouest se sénégalise

Scoopsdeziguinchor.com : Et si, pour les populations sénégalaises des zones transfrontalières avec la Gambie et la Guinée-Bissau, le sentiment d’appartenance à la nation sénégalaise passait par la matérialisation d’infrastructures scolaires et socioéconomiques de base ? En tout cas, celles du Naran Ouest ont bien accueilli le 23 mai dernier l’inauguration d’infrastructures scolaires au niveau de bon nombre de localités de la bande frontalière avec la Gambie. Des infrastructures inaugurées par le ministre de l’éducation nationale et qui sont la concrétisation de promesses tenues il y plus d’un an dans ces contrées du Naran Ouest par Serigne Mbaye Thiam au nom du chef de l’Etat

testimg1

Le 5 février 2016 par la voix du ministre de l'Education nationale le président Macky Sall avait promis aux populations de Touba Tranquille, de Dimbaya et de Koudioubé la construction d'écoles élémentaires et de collèges d'Enseignement Moyen en remplacement d'abris provisoires. Et ce 23 mai 2017, c’est l’hymne national du Sénégal qui a retenti dans la zone territoire du Naran Ouest, arrondissement de Kataba I, réputée jadis zone non-droits ; marquant ainsi la concrétisation des réalisations qui matérialisent de fort belle manière les réponses données aux doléances légitimes exprimées il y a un peu plus d'un an par ces populations soucieuses de l'amélioration des conditions d'apprentissage de leurs enfants. Et les cérémonies d’inauguration de CEM et d’écoles élémentaires à Séléty, Koudioubé, Touba Tranquille et Dimbaya dans le Naran Ouest furent de grands moments de communion entre le ministre de l’éducation nationale, les autorités administratives et politiques de a région de Ziguinchor, les populations bénéficiaires et l'ensemble des acteurs de la communauté éducative. « Nous populations du Naran Ouest sommes honorées car toutes les promesses du chef de l’Etat ont été tenues » a souligné le maire de Kataba I. Ablaye Badji pour qui des actes forts ont été posés au niveau de cette contrée enclavées et où les populations éprouvent d’énormes difficultés dans leur quotidien. Revenant d’ailleurs sur la situation du Naran Ouest qui polarise 22 villages transfrontaliers avec ces 19 écoles et 80 salles de classe avec des constructions à réaliser pour certains abris provisoires, l’édile de Kataba I a à nouveau plaidé pour la construction du CEM de Dombondir afin de donner une image encore plus reluisante de la carte scolaire au niveau de cette contrée du département de Bignona. Occasion pour Ablaye Badji d’exiger davantage d’efforts de l’Etat par rapport aux questions de santé, d’hydraulique et du désenclavement téléphonique. « Aujourd’hui tout le monde a constaté l’installation de la paix et s’accorde à dire que la paix est définitivement installé dans le Naran ; il nous faut donc consolider cette paix par tous les moyens » a-t-il indiqué.

 

 

Pour le président du conseil départemental de Bignona, l’acte posé ce mardi est également une réponse à l’immigration des jeunes du Naran Ouest. En outre Mamina Kamara estime que le Programme d’Urgence pour la modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) va venir renforcer toutes ces actions posées par le chef de l’Etat. « Et c’est cela le Sénégal émergent et Bignona n’est pas oublié dans la politique du président Macky Sall » a-t-il soutenu. C’est dire que ce mardi, c’est un vent de réconfort et un fort sentiment d’appartenance commune à une même nation qui a été apporté par les autorités étatiques aux  populations de la bande transfrontalière.

 

 

Et pour le ministre de l’Education nationale les deux collèges et les trois écoles élémentaires inaugurés le 23 mai dernier ne représentent qu'un échantillon minime des investissements multiples et multiformes réalisés dans le secteur de l'éducation dans la région de Ziguinchor et à l'actif du président Macky Sall. Car pour Serigne Mbaye Thiam, de 2012 à 2016 le montant global des investissements en infrastructures scolaires réalisées dans la région de Ziguinchor s'élève à 4,858 milliards de FCFA. Et ces investissements répertoriés concernent la construction, a-t-il dit, de 580 salles de classe, de 07 écoles élémentaires complètes, de 29 blocs administratifs, de 48 blocs d'hygiène et de murs de clôture dans les cycles élémentaires et moyens. « Des investissements qui concernent aussi la construction de 08 collèges clé en mains, la réhabilitation-construction de blocs scientifiques et technologiques dont celui neuf de Ziguinchor, la construction de l'inspection de l'Education et de la formation de Bignona 1 » a-t-il ajouté.

 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2017-06-12 00:34:23
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 350
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)