• ZIGUINCHOR/PROMESSES : plusieurs dizaines de « Jakartamen » battent le macadam contre la mairie
  • Lettre ouverte aux organisations de défense des droits humains et de liberté de presse (APPEL)
  • Mamadou Sy Tounkara à propos de Macky Sall : "nañu ko bayyì ak Yalla"
  • Ziguinchor/Victoire DE BBY : Les jeunes décernent la « Mention Spéciale » au leadership de Doudou Ka
  • Robert Sagna « remercie et félicite le MFDC » de ne pas avoir « troublé les législatives »

Kalounayes/Retour sur le meeting de Pape Diouf : Les Kalounayes pactisent avec le MDR et BBY

Scoopsdeziguinchor.com : S’il y a une localité des Kalounayes totalement acquise à la cause du Mouvement pour la Démocratie et la République (MDR), parti de l’ex-ministre de la pêche Pape Diouf, c’est bien celle de Hatioum dans la commune de Coubalan. C’est uni d’ailleurs comme un seul homme que les populations de cette localité ont renouvelé le 21 mai dernier leur pacte d’alliance avec l’enfant de Bambey venu au nom de Benno Bokk Yaakar ; et ce, dans le cadre d’un meeting de mobilisation où les populations ont toutefois fait étalage des maux qui plombent leur émergence  

testimg1

Pour l’occasion, le président du Mouvement pour la Démocratie et la République (MDR) Pape Diouf et sa délégation ont eu droit à un accueil aux relents carnavalesques.

 

 

Baptisé à Ziguinchor en 2013, le Mouvement pour la Démocratie et la République qui s'est transformé en parti politique le 2 avril dernier à Bambey a choisi à nouveau la capitale du sud plus précisément à Hatioum dans les Kalounayes pour un nouveau baptême qui a pris les contours d’un meeting qui a mobilisé tous les notables, les femmes et les jeunes du village.

 

 

Une rencontre mise à profit par ces derniers pour exhiber le riche patrimoine culturel local qui a beaucoup séduit le ministre Pape Diouf et sa délégation composée entre autres du coordonnateur régional du MDR Iba Guèye.

 

 

Toutefois, cette bonne ambiance festive n’a pas empêché les populations au cours de leurs différentes interventions d’étaler leurs frustrations nées d’une palette de contraintes multiformes qui anéantissent les efforts de développement de Hatioum et des Kalounayes. Et contraintes qui ont pour noms, l’électrification, l’état désastreux de la route des Kalounayes, la santé, des problèmes d’eau et surtout l’agriculture. L’agriculture, activité, qui occupe la quasi-totalité des jeunes et des femmes de cette localité et qui, selon le président de KDES (Kalounayes Développement Economique et Social), constitue le fondement même de l’existence des populations locales. Une position fortement soutenue par la porte-parole des femmes, celui des notables, le représentant local du MDR Pape Badiane et le coordonnateur régional du MDR Iba Guèye. Tous ont chargé le ministre Pape Diouf de plaider leur cause auprès du président Macky Sall. Les femmes s’expriment !

 

 

Des préoccupations portées également par le coordonnateur régional du MDR. Iba Guèye qui a demandé à son mentor d’être attentif au sort de ces populations acquises à sa cause mais également confrontées à une palette de contraints multiformes qui plombent l’émergence de leur localité.

 

 

En réponse à ces doléances, le président du MDR a d’ailleurs profité de l'occasion pour saluer les autorités religieuses représentées par le porte-parole du khalife général des Kalounayes et solliciter leurs prières afin qu’il puisse, dit-il, avoir un parti fort mais aussi les moyens de satisfaire les besoins de ces populations. « Et vos préoccupations, je compte les transmettre fidèlement au président de la république. Je le ferais avec une grande fierté d'autant plus que je connais le programme du président Macky Sall à travers son PSE notamment dans le domaine de l'eau, l'électricité l'agriculture, etc. » souligne Pape Diouf convaincu de la prise en charge prochaine par le chef de l’Etat des préoccupations de ces populations. Mais pour cela, le président du MDR a demandé aux populations des Kalounayes en général et de Hatioum en particulier de se mobiliser dans le MDR et dans le Benno Bokk Yaakar pour donner une majorité au président de la république le 30 juillet 2017 afin de lui donner les coudées franches pour réaliser le programme qu'il a pour le Sénégal.

 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2017-06-15 18:17:55
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 276
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)