• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Casamance : Le Président Macky Sall s’engage à accompagner l’organisation des « Bukut »

Scoopsdeziguinchor.com : L’édition 2017 du « Bukut » ou éducation traditionnelle au Bois-Sacré en milieu Diola, a officiellement démarré vendredi soir à Mandégane, localité située à 47 kilomètres au nord-est de Ziguinchor, dans le département de Bignona, après celui de 1978. Présidant la cérémonie officielle au nom du Chef de l’Etat SEM Macky Sall, le gouverneur adjoint de Ziguinchor chargé de l’administration, M. Ibrahima Ismail Ndiaye, a déclaré que le Président de la République et l’ensemble de son Gouvernement s’engageaient à accompagner le « Bukut » en Casamance. 

testimg1

Dans son allocution, le représentant du Chef de l’Etat SEM Macky Sall a indiqué que la cérémonie qu’il a présidée « participait, comme le disait le Président de la République, de cette démarche pédagogique de préparation des jeunes de notre pays à faire face aux réalités de ce siècle en puisant dans le terreau fertile des valeurs ». 
Ibrahima Ismail Ndiaye a ajouté : « le bois-sacré s’affirme comme un laboratoire où s’élabore une manière de vivre ensemble, en paix, en harmonie et dans le respect des valeurs fortes guidant nos actions au quotidien ». 
L’adjoint au gouverneur chargé de l’administration a notamment expliqué que le « Bukut » était si important pour les populations qui s’y font et pour le Sénégal tout entier que « les valeurs qui y sont partagées sont également celles de la République tel que son rôle de sacralisation de la paix, du sacrifice, du travail, de l’humilité, de la responsabilité, du don-de-soi et de la responsabilité. » 
A l’en croire, c’est pour ces raisons que « le Président de la République et l’ensemble de son Gouvernement s’engagent et vont continuer à s’engager à apporter tout le concours nécessaire à l’organisation de cette cérémonie (le Bukut, Ndlr) à laquelle l’Etat apporte la plus haute importance ». 
D’ailleurs, la semaine dernière, l’Etat, à travers le Président de la République via son Chef de cabinet M. Abdoulaye Badji, a octroyé une somme de 10 millions de FCFA et 10 tonnes de riz au comité d’organisation du « Bukut » de Mandégane. 
L’Etat a aussi mobilisé l’ensemble de ses services concernés, les rassemblements massifs des populations à travers le pays, pour accompagner ce « Bukut », dont la « rentrée cultuelle » est prévue ce samedi 19 Août 2017. 
Faudrait-il le rappeler, avec ses 4000 habitants occupant 8 quartiers, le village de Mandégane compose, avec ceux de Balinghore et de Bagaya, la commune rurale de Balinghore.

Source : Aps.sn

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-08-20 13:48:02
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 94
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)