• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

ZIGUINCHOR : L’ARMÉE PAIE LES FOURNITURES SCOLAIRES DES ORPHELINS DES MILITAIRES

Scoopsdeziguinchor.COM : Le commandement de la zone militaire numéro 5 a offert des fournitures scolaires à quelque 80 familles comprenant des enfants de militaires décédés, a constaté l’APS, dimanche, à Ziguinchor (sud).

testimg1

C’est une initiative "inscrite dans nos traditions et conforme aux orientations du chef d’état-major général des armées. Nous avons tenu à remettre des kits scolaires aux orphelins de nos camarades qui sont tombés au champ d’honneur", a expliqué le colonel Khar Diouf, commandant de la zone militaire numéro 5, lors d’une cérémonie de distribution des fournitures aux bénéficiaires.

Plusieurs veuves de militaires accompagnées de leurs enfants ont reçu des kits complets de fournitures scolaires des mains des autorités militaires.

Les kits contiennent des "accessoires didactiques", des cahiers, des livres, des sacs, "tout ce dont tout élève a besoin pour aller à l’école le jour de la rentrée" des classes, a dit Khar Diouf.

Selon lui, une partie des fournitures a été distribuée à Bignona, et une autre à Oussouye, deux départements faisant partie de la zone militaire numéro 5.

Le colonel Diouf, qui a pris récemment les commandes de cette zone militaire, promet de "garder un œil" sur les performances scolaires des enfants de ces frères d’armes décédés.

"Nous voulons que ces enfants prennent valablement, à l’avenir, les relais de leurs parents disparus. J’ai donné l’ordre à l’assistante sociale du commandement militaire sud de bien suivre les résultats scolaires de ces enfants", a-t-il dit.

"C’est une aide considérable. Elle nous soulage beaucoup en cette période d’ouverture des classes", a réagi Khady Diédhiou Tamba, la présidente de l’Association des femmes veuves de militaires de Ziguinchor.

 

Source : aps.sn

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-10-03 00:49:32
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 349
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)