• SENEGAL, BIGNONA : Un enfant âgé de 3 ans a disparu depuis maintenant 1 semaine. Toutes les forces de l’ordre et de sécurité avec la justice mobilisées pour le « retrouvé vivant ».
  • Bilan de l’ANRAC : les régions de Sédhiou et Kolda quelque peu laissées en rade
  • Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé
  • ZIGUINCHOR – Diabète : plus de 2000 patients suivis et plus de 100 amputations de jambes diabétiques
  • Jean-Marie François BIAGUI : Seule une « Solution Politique et Institutionnelle » au « Problème Casamançais » peut faire émerger une « économie de paix » en Casamance

Ziguinchor/Atelier d’orientation stratégique : La presse imprégnée des défis et du fonctionnement du CHRZ

Scoopsdeziguinchor.com : Le Centre Hospitalier Régional de Ziguinchor (CHRZ) ! Une structure hospitalière qui s’est distinguée ces dernières années par une grogne à répétitions du personnel et par d’incessants bras de fer entre les syndicats de santé et la direction de l’Hôpital. C’est d’ailleurs pour se départir de ces épreuves et présenter le nouveau visage de cette structure hospitalière que le nouveau directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor a convié le lundi dernier la presse régionale pour un atelier d’orientation stratégique 

testimg1

L’objectif de cette séance d’échanges et de partage est d’imprégner les professionnels de la communication du fonctionnement de l’Hôpital. Une démarche qui, selon la direction de l’hôpital régional de Ziguinchor, s’inscrit en droite ligne avec la vision de l’administration en place et qui est de promouvoir la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion de l’établissement. Initiateur d’ailleurs de cet atelier de partage, le directeur du Centre Hospitalier Régional de Ziguinchor (CHRZ) est d’ailleurs d’avis que la communication est un élément fondamental pour toute organisation. C’est fort de cela que le Dr Martial Coly Bop a donc jugé utile de faire cette séance de travail entre l’Hôpital Régional de Ziguinchor et la presse pour, dit-il, partager la vie mais également les défis de la structure. Une manière, selon lui, de solliciter les organes de presse à s’unir aux autorités hospitalières dans le sens de chercher à développer cette structure. Un hôpital qui a de par sa position géostratégique un rôle fondamental dans la sous-région mais également au niveau de toute la région naturelle de Casamance. « Il est de notre devoir de faire en sorte que l’image de la structure hospitalière soit en phase avec les besoins de la communauté. Et le Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens vient en appoint pour nous aider dans le cadre de renforcement des équipements de la structure mais également à améliorer les infrastructures de la structure » a-t-il soutenu. Et par rapport à ces aspects, le Dr Martial Coly Bopp estime que les marchés sont déjà quasiment bouclés pour qu’on puisse réhabiliter l’ensemble de la structure hospitalière. Il s’agit, poursuit-il, de faire en sorte que le malade soit à l’aise  quand il vient utiliser les services de l’hôpital. Et c’est dans cette dynamique et qu’en termes d’accueil et d’orientation, un bureau ait été mis, selon lui, en place au niveau de la structure ; et que la direction est dans une dynamique, poursuit-il, de former l’ensemble du personnel en accueil et orientation ; chose déjà intégrée, note-t-il, dans le budget de 2018 pour le démarrage d’une première phase de formation. Et en terme de communication externe il faut que les partenaires comprennent, indique-t-il, où cette structure hospitalière veut aller et comment eux aussi peuvent les accompagner pour le développement de cette structure. Et en marge de la communication externe, le patron du CHRZ estime que la direction développe également la communication interne qui rentre, à l’en croire, dans le sens de la bonne gouvernance. Il s’agit de faire en sorte que les principaux acteurs qui sont concernés dans la structure  puissent participer, souligne-t-il, au développement de cette structure. Et dans le cadre du développement de cette structure hospitalière, le directeur du CHRZ est d’avis qu’il faut renforcer les ressources humaines ; surtout que l’hôpital ne dispose point, selon lui, d’un neurochirurgien, ni de spécialiste en maladies infectieuses. « Cela permettrait de renforcer le niveau des activités au niveau de l’hôpital Régional de Ziguinchor. Et sur ce registre nous avons l’écoute des autorités pour un accompagnement au renforcement du personnel au niveau de cette structure hospitalière ». Dixit Marial Coly Bop. Pour qui, aux vues de la position géostratégique mais également à travers les activités des personnes venant des pays limitrophes mais aussi des régions limitrophes, il est de leur devoir de développer cette structure mais également de contribuer au développement de la nation. Et face à la presse en marge de cet atelier, le Dr Martial Coly Bop est revenu sur le sens et la pertinence du Téléthon que  l’hôpital régional de Ziguinchor compte organiser en début de l’année 2018.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2017-11-10 23:18:20
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 137
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)