• « Si tu n’as rien à dire de plus beau que le silence, alors tais-toi » ! Dixit le Dr Moussa Cissé en guise de réponse à Abdoulaye Makhtar Diop
  • Pierre Atépa Goudiaby Président CCC : « Il est temps que cette crise en Casamance puisse avoir un dénouement heureux »
  • Tuerie de Bofa Bayotte : Le GRPC condamne et recommande
  • ZIGUINCHOR : UNE PERSONNE TUÉE LORS D’UN ACCROCHAGE ENTRE DES MILITAIRES ET DES HOMMES ARMÉS
  • ZIGUINCHOR : LES IMAMS PRIENT POUR LES 14 VICTIMES DE LA TUERIE DE BOFFA

Voici 45 jours qu’une école de plus de 100 élèves est sans enseignants à Mahmouda Chérif : le Chef de l’Etat est interpellé

Scoopsdeziguinchor.COM : A Mahmouda Chérif, localité située dans la commune de Djinaky, arrondissement de Kataba 1, département de Bignona, une école franco-arabe est « restée 45 jours » maintenant, « sans le moindre enseignant ». Les populations, qui font cette révélation lors d’une rencontre aux airs de sit-in, s’en émeuvent et lancent un appel au ministre de l’éducation Serigne Mbaye et au Chef de l’Etat Macky Sall.

testimg1

Interrogé sur place, Chérif Ousmane Aïdara, le porte-parole du jour a déclaré : « ce qui motive cette rencontre, c’est la cause de l’école franco-arabe qui existe ici depuis maintenant 8 ans. En effet, le 4 octobre dernier était prévu pour la rentrée des classes des enseignants, le 9, les élèves devraient rejoindre la route des écoles. Mais à ces deux dates, les missions de bienvenue que le Khalife avait envoyées n’avaient trouvé sur les lieux aucun enseignant. N’empêche, nous nous étions organisés pour inscrire ce jour-là 92 élèves ajoutés à ceux qui étaient déjà ici l’année dernière, cela fait plus de 100 élèves ».

Selon lui, « ce qui nous dérange est que depuis l’ouverture de l’école, nous n’avons vu aucun enseignant, alors que les élèves vont et reviennent chaque jour.  Pour s’enquérir des raisons de cet état de fait, le Khalife a dépêché des missions successives rencontrer toutes les autorités, sans exception, pouvant être concernés par cette affaire, y compris celles religieuses, sans succès ».

Chérif Ousmane Aïdara qui a nommément « accusé l’inspecteur Maad Faye, chef de l’IEF 2 de Bignona d’avoir retenu les enseignants et par conséquent d’avoir piétiné l’avenir des élèves », a « interpellé le ministre de l’éducation pour qu’il intervienne en personne afin de résoudre ce problème ».

Le Khalife de Mahmouda Chérif, par la voix de son porte-parole et jeune frère, a « imploré l’intervention du Chef de l’Etat Macky Sall pour régler ce problème. »

Il faut dire que l’école franco-arabe de Mahmouda Chérif existe depuis 2010

C’est à Mahmouda Chérif que des batailles rangées ont eu lieu, il y a 4 ans, pour la reconstruction d’une mosquée.

Saisi au téléphone, l’inspecteur Maad Faye dit ne pas souhaiter s’exprimer sur cette affaire qui est entre les mains du sous-préfet de Kataba 1. 

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-11-17 22:14:38
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 353
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)