• Ziguinchor : Flore Bongo directrice de l’Alliance Française présente son temple, expose sa vision de la culture et décline la NUIT DES IDEES
  • Bignona/journées culturelles de Finthiock : Le péril du patrimoine culturel diola en question
  • « Si tu n’as rien à dire de plus beau que le silence, alors tais-toi » ! Dixit le Dr Moussa Cissé en guise de réponse à Abdoulaye Makhtar Diop
  • Pierre Atépa Goudiaby Président CCC : « Il est temps que cette crise en Casamance puisse avoir un dénouement heureux »
  • Tuerie de Bofa Bayotte : Le GRPC condamne et recommande

Diouloulou/Lancement du Mini Festival : La culture en bandoulière, Diouloulou se met En Route vers son Festival

Scoopsdeziguinchor.com : C’est connu ! En Casamance le mois décembre rime chaque année avec manifestations et festivités culturelles. Un bouillonnement culturel qui est le plus souvent à l’actif des communautés voire d’associations ou de groupes artistiques. C’est d’ailleurs le cas en ce début de semaine au niveau de la commune Diouloulou, arrondissement de Kataba I, département de Bignona. 

testimg1

Diouloulou qui a lancé ce vendredi son Mini Festival dénommé « En Route vers le Festival ». Une activité organisée en prélude du grand Festival prévu dans quelques jours ; et  activité à forts relents carnavalesques  parrainée par le responsable jallarbiste Mamadou Oury Diallo secrétaire municipal de la mairie de Diouloulou

Pour les activités culturelles de ce mois de décembre 2017 en Casamance, c’est donc la collectivité locale de Diouloulou qui a donné le ton avec le lancement ce vendredi d’un Mini Festival initié par le comité d’organisation présidé par Mamadou Ati Sané. Une manifestation culturelle qui a eu comme cadre la Place Djikesse de Diouloulou et qui a connu la mobilisation des grands jours ; et ce, avec la présence effective du parrain le secrétaire municipal de la commune de Diouloulou et responsable de la LD Mamadou Oury Diallo, de l’adjoint au sous-préfet de Kataba I, des maires de Diouloulou Malang Thiam et de Kataba I Ablaye Badji, d’élus municipaux, de responsables et de membres de  la LD, de notables et de nombreux invités.

Ce n’était que le lancement du Mini Festival organisé en prélude de la grande manifestation prévue à Diouloulou les prochains jours. Et pourtant, ce vendredi à la Place Djikesse de Diouloulou la culture a été vécue dans sa plus haute expression. Jugez-en avec la Troupe  Baraka di Kumpo de Diouloulou !

La Troupe folklorique de Kataba I était également présente à ce rendez-vous culturel. La voici en démonstration avec en attraction la danse du Kumpo.

Quid de Tony Essamaye ? L’enfant du Kassa a tenu à jouer à sa manière sa partition pour la réussite de ce Mini Festival.

Coté discours, c’est d’abord l’édile de Diouloulou Malang Thiam qui est monté au créneau pour exprimer sa satisfaction devant l’engagement de toutes les franges de la communauté dioulouloise autour de ce Festival, un évènement devenu aujourd’hui une affaire de tous.  Le maire de Diouloulou a, à cet effet, remercié les populations, le comité d’organisation mais également le parrain du Mini Festival Oury Diallo qui se sont tous engagés, dit-il, pour le développement de leur collectivité locale.

Pour Mamadou Ati Sané président du comité d’organisation du Festival, cette activité lancée ce vendredi marque le démarrage du Mini Festival dénommé « En route vers le Festival ». Une initiative qui vise essentiellement, selon lui, la mobilisation de la population de Diouloulou autour du festival, à inciter la jeunesse à s’approprier cet événement culturel  inscrit aujourd’hui dans l’agenda culturel de la région naturelle de Casamance. Dans son intervention Mamadou Ati Sané a fait cas des activités culturelles, sportives et citoyennes qui vont être déroulées du vendredi au dimanche. Le président du comité d’organisation qui a également justifié le choix du parrain Mamadou Oury Diallo qui, par son acception, a répondu au choix du devoir, note-t-il. Ati Sané a, en outre, remercié les populations et les autorités municipales avec à leur tête l’édile de Diouloulou Malang Thiam et qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement.

L’adjoint au sous-préfet de Kataba I est quant à lui d’avis que cette activité s’inscrit en droite ligne de la politique définie par le chef de l’Etat en matière culturelle. L’autorité sous-préfectorale pour qui la culture est un élément essentiel de notre civilisation a ensuite  magnifié le choix porté sur Mamadou Oury Diallo qui s’illustre très bien dans le travail et qui est, selon lui, une référence pour la jeunesse de Diouloulou.

Mamadou Oury Diallo responsable jallarbiste et parrain du Mini Festival de Diouloulou a, dans son discours, remercié à son tour tous ceux qui l’ont accompagné et rendu possible l’organisation et la réussite de cette manifestation. Tels les maires de Diouloulou et de Kataba I, l’autorité préfectorale, le commandant du secteur 56, le comité d’organisation du Mini Festival et tous les responsables et militants de la LD de l’arrondissement de Kataba I qui ont été honorés à travers ce choix porté sur sa modeste personne. Le parrain du Mini Festival a également réitéré son engagement  à côté des siens pour faire du Festival de Diouloulou le Festival de tout le département de Bignona. Occasion également pour Mamadou Oury Diallo d’exhorter la jeunesse de Diouloulou à s’engager politiquement pour prendre en mains la destinée de son terroir et pour faire de sa collectivité locale une commune de développement.  

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2017-12-09 15:34:20
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 98
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)