• Casamance : Les Comités Allez Casa s’identifient au 12ème Gaindé et fustigent les agissements de Malamine Tamba et Seydou Sané
  • Bignona/Présidentielle 2019 : Le maire de Sindian Yankhoba Sagna vote Macky Sall
  • Sénégal/Football Ligue I : Le Casa sports en pole position pour le maintien
  • Sénégal/Coupe du Monde 2018 : Derrière les lions, Allez Casa veut conquérir le monde
  • Casamance/Football Ligue I : Pour les deux dernières journées, le Casa doit gagner ou périr

Retour sur la 8e édition du pèlerinage diocésain vécue dans la ferveur au sanctuaire marial d’Elinkine

Scoopsdeziguinchor.COM : Le sanctuaire Notre Dame de la Mission d’Elinkine situé dans le département d’Oussouye a abrité ce week-end la 8e édition du pèlerinage diocésain de Ziguinchor, avec comme thème : « Avec Marie vivons le Synode en Paroles et en Actes ». La grande célébration eucharistique du  dimanche a été présidée par le Père Évêque; Mgr Paul Abel Mamba, évêque du diocèse. L’adjoint au gouverneur a été à la tête d’une importante délégation comprenant les autorités politiques, militaires, des chefs de services régionaux et départementaux.

testimg1

L’animation de la messe  été assurée par la chorale de Kafountine avec ses chants trouvés « entrainants ».

Les fidèles chrétiens de la région de Ziguinchor ont débouché de tous les coins pour rallier le sanctuaire marial Notre- Dame de la Mission d’Elinkine au motif du pèlerinage diocésain qui s’organise ainsi à sa 8e édition. Monseigneur Paul Abel Mamba dans sa longue et riche homélie a procédé à l’exégèse du temps de l’Avent et en corrélation avec le synode diocésain pour traiter le thème du jour.

D’emblée l’évêque précise que « Le temps de l’Avent que nous vivons n’est pas une simple préparation à  la fête de Noel. Pour vivre pleinement ce temps nous avons besoin d’un modèle, pour nous disposer nous aussi à accueillir  dans notre cœur et notre vie, le fils de Dieu qui s’est  fait homme et qui à chaque époque doit s’incarner pour être  contemporain des hommes » a-t-il enseigné et d’indiquer que «  L’église dans sa sagesse nous a donnés quatre semaines pour nous  préparer à la suite de la Vierge Marie. Noel étant le point culminant  de cette longue préparation et célébration  des mystères du fils de Dieu. « Adventus » : prépare l’avènement d’une autorité, par  ceux qui doivent l’accueillir….   Comme l’a fait Marie pour accueillir au nom de l’humanité le fils de Dieu ».

Poursuivant son enseignement, Mgr Paul Abel donne l’idée qu’il se fait du mystère de l’incarnation,   « Donc la fête de Noel que nous préparons en ce temps de l’Avent n’est pas en effet une sorte du grand anniversaire de la naissance de Jésus , mais un long processus  de préparation intérieure, de conversion  pour nous disposer comme Marie , Joseph et tant d’autres à prêter à Dieu un cadre pour l’accueillir , parce que qu’il veut être notre hôte. Pour que ce projet de l’incarnation du Fils de Dieu puisse se réaliser, il a fallu la collaboration et la coopération de beaucoup de personnes dont la Vierge Marie que nous sommes venus aujourd’hui honorer  et admirer  dans sa foi, dans son humilité et dans sa disponibilité à la volonté de Dieu… Dieu veut s’associer à l’humanité par l’incarnation de son fils qui s’est fait proche de nous et  nous conduit vers Dieu notre Père. Marie est celle qui a cru et est restée totalement à la volonté et à la présence   de Dieu », prêche le premier des prélats de Ziguinchor.

Il revient aussi longuement sur ce pèlerinage qui squatte toujours la solennité de l’Immaculée conception,  « Ce que nous célébrons à la fête de l’Immaculée Conception est l’ouverture totale de Vierge Marie à l’action de Dieu tellement elle coopère, elle a accueilli au nom de l’humanité, le fils de Dieu. Et puisse que le péché est fermeture et refus de Dieu, comme l’avaient fait Adam et Eve au jardin d’Eden, Marie quant à elle,  avec humilité et disponibilité s’ouvre à la parole de Dieu, elle a accepté à être l’instrument de Dieu pour que son fils puisse advenir dans le monde  dresse t-il le portrait moral de celle qui accepte d’être la servante du Seigneur, que tout se passe selon a parole, a humblement répondu Marie à l’ange lors du dialogue de l’annonciation.

A partir de ce jour, nous apprend le pasteur, «  Marie devient la mère de Jésus et l’esprit se met à l’œuvre pour que l’action de conception puisse se réaliser en elle  accompagnée par son époux  Joseph  fondant ainsi la Sainte famille  de Nazareth, modèle de toutes nos familles » soutient le prédicateur qui fait une parallèle, « Toute vie a besoin d’un cadre pour s’épanouir  qu’il s’agisse de la vie des hommes ou de la plante….  Aujourd’hui encore Dieu se choisit des jeunes filles et garçons pour fonder une famille où ils accueilleront de nouvelles vies pour l’humanité. C’est l’occasion pour nous de prier pour nos familles pour qu’ils soient des cadres d’épanouissement de la vie que Dieu nous fait don, fait de relation et de communion ». vite, l’évêque établie une passerelle  pour traiter du synode que son diocèse sous sa direction vient de tenir, «   c’est l’occasion pour nous, communauté diocésaine de Ziguinchor de rendre grâce au seigneur puisse que par notre communauté, nous avons accepté d’accueillir Dieu qui s’est l’un de nous  et qui désormais chemine  avec nous. Le synode que nous avons entrepris en Octobre 2014 et qui s’est achevé dans sa célébration en juin 2017 nous a donnés l’occasion de  marcher ensemble  à la suite du Christ.

Pendant trois années  de la base au sommet, nous avons revisité l’histoire de notre église  en lien avec notre foi, invoquant à la fois la Vierge Marie et son fils  de nous donner  l’esprit qui nous permet de discerner et de voir ce que Dieu dit aux églises. Ainsi d’un commun accord  nous avons eu les actes du synode où il y’a des recommandations, des choses essentielles que nous devons vivre ensemble car une famille doit s’accorder de ce qu’il faut vivre pour perpétuer la tradition de la famille, des valeurs qui fondent cette famille. Ayant recueilli les fruits du synode nous sommes revenus ici dire merci à au pied de Notre- Dame de la Mission Vierge Marie pour son accompagnement maternel pour nous avoir conseillé de faire tout ce que son fils nous dira. Notre présence ici au pied de Notre Dame c’est de nous laisser entrainer par elle pour être comme elle, des servantes et des serviteurs aussi bien de Dieu que des hommes.  Prions pour notre pays pour que se consolide la paix dans notre région de la Casamance. Notre prière là, nous la voulons à la dimension du monde pour que par la douceur de son regard la paix y règne en abondance. Paix dans la famille, paix en humanité » a pieusement prié le Père Evêque du diocèse de Ziguinchor, Monseigneur Paul Abel Mamba.

Pierre Edouard Sambou, un pèlerin venu d’Oukout « rend grâce à Dieu et remercie e le sainte Vierge pour cette belle journée de prière vécue, le sanctuaire se bonifie d’année en année en termes d’affluence comme en investissements pour offrir un meilleur cadre aux pèlerins.

Auteur: Timbis SARR
Date de publication: 2017-12-17 11:23:04
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 108
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)