• « Si tu n’as rien à dire de plus beau que le silence, alors tais-toi » ! Dixit le Dr Moussa Cissé en guise de réponse à Abdoulaye Makhtar Diop
  • Pierre Atépa Goudiaby Président CCC : « Il est temps que cette crise en Casamance puisse avoir un dénouement heureux »
  • Tuerie de Bofa Bayotte : Le GRPC condamne et recommande
  • ZIGUINCHOR : UNE PERSONNE TUÉE LORS D’UN ACCROCHAGE ENTRE DES MILITAIRES ET DES HOMMES ARMÉS
  • ZIGUINCHOR : LES IMAMS PRIENT POUR LES 14 VICTIMES DE LA TUERIE DE BOFFA

BIGNONA : Les animateurs polyvalents des CTP marchent pour dénoncer leurs conditions de vie et de travail

Scoopsdeziguinchor.COM : Une centaine d’animateurs polyvalents des Cases des Tout-Petits de la région de Ziguinchor, avec des enseignants membres du Syndicat des Enseignants Libres du Sénégal (SELS) section départementale de Bignona,  ont battu le macadam mercredi dans la commune de Bignona. Ils ont arboré des brassards rouges, scandé des slogans dénonciateurs et brandi des pancartes revendicatives.

testimg1

Ces marcheurs qui ont quitté le « Stop » de Bignona, se sont rendus à la préfecture pour remettre un mémorandum au préfet Alassane Ba Cissé.

Ils ont insisté dans ce document sur le fait qu’ils ont organisé leur « marche pacifique pour dénoncer et condamner sans réserves les conditions de vie et de travail inacceptables des animateurs polyvalents des CTP ».

Yancouba Badji, leur porte-parole, a déclaré qu’ « après 5 ans de bénévolat » plusieurs animateurs polyvalents de Bignona, parmi la cinquantaine que compte ce département, ont vu « leur espoir de mise en position de stage s’estomper jour après jour ».

Pour lui, « cette situation est due au très faible nombre d’animateurs polyvalents mis en position de stage ces deux dernières années pour le compte de la région de Ziguinchor ».

Sur leurs pancartes, l’on pouvait lire des inscriptions du genre « les Tout-Petits, notre raison d’être ! » ; « quotas de mise en position de stage faibles pour la région de Ziguinchor ! » ; « dotation des CTP en fournitures ! » ; « manque de matériels de travail dans les CTP au niveau régional » etc.

Tout au long de leur marche, ils ont scandé majoritairement le slogan : « Nous voulons une formation, CTP oubliées ! »

Après avoir reçu leur mémorandum, le préfet Alassane Ba Cissé a promis de transmettre à qui de droit les points qui doivent l’être, après avoir fait traiter ceux qui peuvent l’être sur place. 

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2017-12-20 22:03:12
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 353
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)