• ZIGUINCHOR/CMU : Sit-in et brassards rouges des agents de santé pour 14 mois de factures impayées
  • Sédhiou : Marsassoum rend hommage au Pr Assane Seck
  • Signature de convention ANRAC / ANCAR
  • Communiqué de l´ICL L´Internationale Casamançaise pour la Liberté
  • INTERVIEW / VOTE DU BUDGET DE LA COMMUNE DE DIEMBERING : Le Sous-préfet Cheikh Gningue déclare que cela est fait « en toute régularité ».

Ziguinchor : Ibrahima Barry SG du RCD prône une politique qui allie l’acte à la parole

Scoopsdeziguinchor.com : Le Rassemblement pour la Citoyenneté et le Développement (RCD) ! C’est le nouveau parti politique qui vient de s’ajouter à longue liste des formations politiques en lice au Sénégal. Un parti mis sur les fonds baptismaux par l’inspecteur des impôts et domaines, le socialiste Ibrahima Barry par ailleurs président du Conseil départemental de Vélingara. Et c’est en tant que Secrétaire général provisoire du RCD qu’il entend, par sa démarche, proposer une nouvelle offre politique qui consiste à allier l’acte à la parole

testimg1

Ziguinchor a été ce samedi le cadre de lancement du Rassemblement pour la Citoyenneté et le Développement (RCD) qui a pour secrétaire général provisoire le président du Conseil départemental de Vélingara Ibrahima Barry. Une rencontre rehaussée par la présence de plusieurs responsables, militants et sympathisants du RCD venus de tous les quarteirs de la commune de Ziguinchor.

Sur le choix de Ziguinchor pour matérialiser un tel dessein, le nouvel patron du RCD justifie : « Nous avons un parti qui a une dimension nationale et avant d’aller convaincre le reste du Sénégal, il faut d’abord convaincre sa famille naturelle, ses voisins. Et cette famille-là, ses voisins là, c’est la Casamance naturelle ». Face à la presse en marge de sa rencontre avec les responsables et militants de sa formation politique, l’inspecteur des impôts et domaines, justifiant la pertinence de sa démarche s’est voulu formel. « Nous avons senti la nécessité de créer un parti pour avoir plus de liberté ; car dans les partis traditionnels nos préoccupations, tel le mérite n’est pas récompensé. Nous avons donc pensé qu’on peut participer au développement de ce pays en proposant une nouvelle offre politique qui consiste à allier l’acte à la parole » a-t-il martelé. Le président du Conseil départemental qui est d’avis que le discours, la polémique, la fausse querelle occupent beaucoup de place dans la vie politique. « Le discours  mobilise beaucoup les acteurs politiques. Et nous nous inscrivons dans un nouveau créneau qui consiste à parler moins et agir plus, et ce en accompagnant les populations vers le travail ancré sur la citoyenneté et tourné vers le développement » avance Ibrahima Barry. Quid de son ancrage à la mouvance présidentielle ? Le secrétaire général provisoire du RCD s’explique : « Pour être logique avec nous-mêmes avec l’ossature de notre parti qui est composé d‘anciens socialistes, nous réaffirmons notre ancrage au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar qui vise à accompagner le président de la république à mener le Sénégal vers l’émergence ». Et se voulant plus clair, Ibrahima Barry a, du coup, manifesté sa volonté d’accompagner le président Macky Sall qui est en train d’abattre, selon lui, un travail excellent pour l’émergence du Sénégal. Interpellé sur le procès du maire de Dakar Khalifa Sall, Ibrahima Barry invite les sénégalais à  faire confiance en la justice du pays ; parce que « nous avons des magistrats chevronnés, rompus à la tâche et qui connaissent l’intérêt du Sénégal » dit-il. Avant d’ajouter que c’est un dossier encore pendant au niveau de la justice ; et d’espérer que ce procès soit juste et équitable.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2017-12-21 00:29:45
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 461
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)