• Casamance : Les Comités Allez Casa s’identifient au 12ème Gaindé et fustigent les agissements de Malamine Tamba et Seydou Sané
  • Bignona/Présidentielle 2019 : Le maire de Sindian Yankhoba Sagna vote Macky Sall
  • Sénégal/Football Ligue I : Le Casa sports en pole position pour le maintien
  • Sénégal/Coupe du Monde 2018 : Derrière les lions, Allez Casa veut conquérir le monde
  • Casamance/Football Ligue I : Pour les deux dernières journées, le Casa doit gagner ou périr

INTERVIEW / JACQUES BEN BORA : « la tenue du compte administratif avant le vote du budget de la Commune de Diembéring »

Scoopsdeziguinchor.COM : Il s’appelle jacques Ben Bora, est natif de Diembéring et est professeur d’anglais au lycée de Cabrousse. Il est aussi conseiller municipal. Il s’est distingué ce samedi dernier par son opposition opiniâtre au déroulement de la session de vote du budget pour exiger d’abord le vote du compte administratif de l’année 2016. Une exigence qu’il veut juridique tirée selon lui de l’article 257 du Code général des collectivités locales. Voici sa réaction avant qu’il ne boude la rencontre.

testimg1

Monsieur Jacques Ben Bora, vous êtes membre du conseil municipal de la commune de Diembéring, nous sommes ici aujourd’hui à l’hôtel de ville pour une session portant vote du projet de budget pour l’année en cours, un vote auquel vous êtes opposé bec et ongle, peut-on savoir les raisons de votre opposition radicale ?

Effectivement quand j’ai reçu la convocation, j’ai constaté qu’on devait aller en vote du budget, alors qu’auparavant, j’avais demandé qu’on nous fasse le compte administratif avant le vote du budget, je suis venu, j’ai plus ou moins convoqué les textes, l’article 257 du Code général des collectivités locales. C’est dommage qu’on n’ait pas eu la même vision des faits avec le sous-préfet, on n’a pas eu la même lecture. Aujourd’hui, je suis au regret de constater que nous allons vraiment directement vers le vote du budget.

La probité intellectuelle ne vous aurait-elle pas poussé à baisser pavillon devant l’éclairage ou l’interprétation exacte de cet article par la personne la mieux habilitée  à savoir sous-préfet ?

Vous savez, le sous –préfet ne m’a pas tout à fait donné tort. Je le comprends quand il indique bien le budget qui le concerne par rapport à son arrivée ici à l’arrondissement de Cabrousse. Il m’a rassuré que sous son impulsion, il sera tenu un compte administratif pour le budget le concernant dans les meilleurs délais. 

 Mais votre volonté d’annuler la session municipale de vote du budget pour absence supposée  de compte administratifs des budgets antérieurs n’a pas prospéré face aux précisions nettes du représentant de l’Etat, en la personne du sous-préfet de Cabrousse qui soutient la légalité de cette présente session, tout en légitimant votre requête, êtes-vous déçu ou satisfait ?

Je suis satisfait quand sur son instruction, le conseil a arrêté une date pour le vote du compte administratif, le 28 février prochain. Je suis d’autant plus satisfait que ça a toujours été mon combat, celui de la reddition des comptes. L’absence de compte administratif de 2014 à nos jours  illustrent des manquements graves qu’il urge d’y remédier. Vous savez dans un débat quand on  accepte certaines choses ça soulage l’autre.

Au terme de cette tempête de déferlement des passions tous azimuts que vous avez déclenchée, la raison a triomphé de la passion et du coup auriez-vous reconsidéré finalement votre position ?

 Non je n’ai pas reconsidéré ma position. Mon objectif n’a jamais été de bloquer le fonctionnement  du conseil. Mon objectif a toujours été de nous rendre compte. Cette revendication je l’ai toujours brandie à chaque fois que possible. Tout récemment ça a été le cas lors de la session d’orientation budgétaire. Je ne demande rien d’autre qu’un compte rendu et je m’émeus devant la présentation que le secrétaire municipal vient de nous faire à l’instant, c’en était pas une ! Par ailleurs dans mes propos de tous les jours et ici, face à la presse, il n’a jamais été question de ma part de dire que le maire n’a pas travaillé. Je suis venu pour pousser le maire Tombon Guéye à faire des comptes administratifs. Ce qui fut fait car une date est retenue pour cela et je m’estime satisfait

Après que les leçons ont été tirées et de bonnes notes prises, serez-vous disposé à prendre la tendue du maire pour une meilleure collaboration au sein du conseil ?

Bien sûr que oui, autrement cela voudrait dire que j’ai des intentions personnelles. Il faudrait que des gens soient vraiment sérieux, moi, je ne serai jamais vous et vous vous ne serez jamais moi. Ma franchise ne souffrait d’aucun doute par rapport à ma collaboration avec le maire. Ils ont toujours cherché à me peindre en noir en m’accusant de tous les péchés d’Israël, alors que je me suis au plus grand jamais mis dans une quelconque posture de faire entourloupe au maire. J’ai toujours voté le budget même si je ne suis pas toujours convaincu. Je suis un homme entier et je n’ai pas d’à priori.

Auteur: Timbis SARR
Date de publication: 2018-02-20 18:57:08
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 447
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)