• Ziguinchor : Kaguit cadre des Journées de l’Alliance Sénégalo-guinéenne pour la paix et l’intégration le 28 septembre prochain
  • Bassire/Bulu-Ji : En attendant le grand Festival des origines et des arts du Buluf, Aminata Assome Diatta assure avec le Mini festival
  • Adéane/Tournoi Ousmane Ndiaye Compliqué : Retour gagnant de l’enfant prodigue en terre paternelle
  • ZIGUINCHOR - RSD/TDS : Le docteur Moussa Diédhiou se fraye un chemin de sortie
  • ZIGUINCHOR-Grève : le secteur de la santé perturbé les 18-19 et les 25-26 Septembre

Angélique Manga s’engage à poursuivre la consolidation du secteur de la microfinance

Scoopsdeziguinchor.com : La ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, Aminata Angélique Manga s’est engagée, mardi, a poursuivre le processus de mobilisation des ressources financières en vue de l’opérationnalisation du plan d’actions prioritaires de la nouvelle Lettre de politique sectorielle et le Programme de la microfinance islamique (PROMISE). 

testimg1

Elle s’exprimait lors de sa visite de travail aux acteurs de la microfinance au siège de l’Association professionnelle des services financiers décentralisés (APSFD). 
  
"La promotion de la finance digitale par la relance du projet Mobile Banking et la mise en place du Fonds national de la microfinance font aussi parties des actions ciblées par le rapport final du forum des investisseurs de la microfinance", a ajouté la ministre.  
  
"L’Etat a adopté la stratégie sectorielle 2016-2020 pour permettre d’accroitre les performances du secteur à travers les actions ciblées qui se retrouvent d’ailleurs pour l’essentiel dans le rapport final du forum des investisseurs de la microfinance", a-t-elle expliqué. 
  
"Cependant, en dépit de ces performances, l’analyse-diagnostic exhaustif réalisé lors de l’élaboration de la troisième Lettre de politique sectorielle de la microfinance a permis d’identifier des contraintes ou fragilités dont la persistance pourrait entraver le développement du secteur", a-t-elle noté. 
  
Aminata Angélique Manga a par ailleurs souligné que "l’AP/SFD est une pionnière du secteur qui a fini de démontrer son utilité et sa place en permettant à des hommes et des femmes exerçant le même métier de se rassembler, d’échanger sur les pratiques et les expériences, de s’informer, de nouer des contacts et d’engager la réflexion". 
  
Le président de l’Association professionnelle des services financiers décentralisés (APSFD), Mamadou Lamine Guèye, a de son côté plaidé pour la représentation du secteur de la microfinance au Conseil économique et social (CESE). "Imaginez-vous qu’un secteur qui travaille avec deux millions sept-cent Sénégalais et qui injecte plus de 3 milliards dans l’économie ne soit pas présent dans ce conseil", a-t-il déploré.  
  
"Nous sommes rassurés par le discours de Madame la ministre car elle est d’accord avec nous de mener le plaidoyer pour que le secteur de la microfinance soit représenté au Conseil économique et social", a dit M. Guèye.  
  
L’Association professionnelle des services financiers décentralisés (APSFD) a été créée en août 1996 dans le but de défendre les intérêts moraux et matériels de ses membres.

Source : seneweb.com

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2018-03-01 22:48:04
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 0 sur 0

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)