• Ziguinchor : Kaguit cadre des Journées de l’Alliance Sénégalo-guinéenne pour la paix et l’intégration le 28 septembre prochain
  • Bassire/Bulu-Ji : En attendant le grand Festival des origines et des arts du Buluf, Aminata Assome Diatta assure avec le Mini festival
  • Adéane/Tournoi Ousmane Ndiaye Compliqué : Retour gagnant de l’enfant prodigue en terre paternelle
  • ZIGUINCHOR - RSD/TDS : Le docteur Moussa Diédhiou se fraye un chemin de sortie
  • ZIGUINCHOR-Grève : le secteur de la santé perturbé les 18-19 et les 25-26 Septembre

Ziguinchor/Lancement activités de la DER : 01 milliard FCFA octroyés aux jeunes et aux femmes

Scoopsdeziguinchor.com : Partager avec les jeunes et les femmes de la région sur les mécanismes de financement rapide mis en place par le président de la république et confiés à la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER) ! C’est tout le sens de la rencontre organisée ce lundi à Ziguinchor et qui a permis au délégué général de la DER de faire, entre autres, le point sur l’enveloppe d’un (01) milliard FCFA destinée à cette région, sur les conditions d’accès au financement et les modalités de financement.

testimg1

C’est en présence de responsables administratives et politiques avec à leur tête le ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance Aminata Angélique Manga, du gouverneur de la région Guedj Diouf Guedj Diouf, de l’Administrateur général du FONGIP Doudou Ka que la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER) a procédé au lancement de ses activités à Ziguinchor. Une initiative qui a pris les contours d’un CRD élargi, le premier du genre pour la Délégation à l’Entreprenariat Rapide  des Femmes et des Jeunes. Et ce, conformément à la volonté du chef de l’Etat qui a, de l’avis du délégué général à l’Entreprenariat Rapide, voulu ce démarrage en Casamance pour non seulement magnifier, dit-il, l’importance de la région mais aussi ses opportunités économiques dans plusieurs domaines. A savoir l’agriculture, la pêche et l’élevage, l’artisanat, l’économie numérique, le tourisme et les industries culturelles. Il s’agit en outre de magnifier, estime-t-il, le rôle moteur que jouent les femmes transformatrices de cette région dans le domaine des produits halieutiques et agricoles. Et sur autorisation du chef de l’Etat, c’est une enveloppe estimée à environ un (01) milliard de FCA qui a aujourd’hui été octroyée à la région de Ziguinchor, souligne Papa Amadou Sarr, au profit des jeunes et des femmes ; et avec les financements qui vont démarrer le 1er avril prochain. Pour le délégué général de la DER, en plus de cette somme, il est prévu un autre milliard constitué d’enveloppes sectorielles par rapport aux domaines de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage, de l’artisanat, et de l’industrie culturelle au niveau de la région de Ziguinchor. Papa Amadou Sarr pour qui la DER compte travailler avec les autorités administratives pour identifier les opportunités au niveau de la région afin de pouvoir accompagner ces jeunes et ces femmes pour les financer, les accompagner, structurer leurs projets, créer des chaines de valeurs et des opportunités pour eux. Et c’est cela l’objectif assigné, poursuit-il, à ce programme par le chef de l’Etat. Et les ressources seront mises, ajoute-t-il, à la disposition des jeunes et des femmes sans intermédiaires. Il s’agit, selon lui, de faire bénéficier directement ces ressources aux bénéficiaires pour financer leurs projets ; et ce, avec la collaboration, insiste-t-il, des structures étatiques qui s’activent dans ce secteur, tel que le FONGIP, pour garantir et bonifier les taux pour que les prêts soient rapides. « On doit être rapide ; décaisser rapidement, financer rapidement mais aussi recouvrer rapidement telle que stipulée dans notre acronyme » a indiqué Papa Amadou Sarr.

Présidant cette cérémonie de lancement des activités de la DER, Aminata Angélique Manga a quant à elle remercié le chef de l’Etat pour le choix porté sur la Casamance dans le cadre de la tenue des premiers CRD de la DER. A l’endroit des jeunes et des femmes de la région, le ministre de l’Economie Solidaire et de la Microfinance est d’avis que cette faveur voire ce privilège constitue surtout une invite à relever le défi, celui du développement de la Casamance voire du Sénégal tout simplement. Car le chef de l’Etat a compris, soutient-elle, que la Casamance regorge énormément de potentialités et que cette zone sud du pays peut-être le levier économique du Sénégal. « Développer la Casamance peut-être un excellent raccourci vers un Sénégal émergent. Et avec la DER je suis sûr que le défi sera relevé ; et je vous invite à accompagner le chef de l’Etat dans cette aventure » a lancé Aminata Angélique Manga aux populations casamançaises. 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-03-29 10:53:52
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 454
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)