• Ziguinchor/Maintien des filles à l’école : FAWE mobilise la communauté éducative et valide les plaidoiries de deux Femmes Modèles
  • Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune

Ziguinchor : Le SATUC décrète 48 heures de grève pour restaurer la dignité de ses travailleurs

Scoopsdeziguinchor.com : C’est sur appel de l’intersyndicale des Personnels Administratifs, Techniques et Sociaux (PATS) des universités que le Syndicat Autonome des Travailleurs des Universités et de Centres Universitaires (SATUC), section Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ)  s’est réuni ce lundi en Assemblée générale pour annoncer, entre autres mesures, le lancement d’un mouvement de grève de 48 heures non renouvelables. Par cette démarche le PATS à travers le  SATUC entend interpeller le ministre de l’enseignement supérieur par rapport à son mutisme concernant la plateforme revendicative de l’intersyndicale des universités du Sénégal

testimg1

Les 26, 27 et 28 février 2018 un séminaire organisé par les travailleurs des universités du Sénégal à Saly avait fait cas, dans ses conclusions, de l’exigence d’une rencontre le 27 mars 2018 entre l’intersyndicale des  Personnels Administratifs, Techniques et Sociaux (PATS) et le ministre de l’enseignement supérieur pour une restitution et validation des travaux issue de ces jours de rencontre. Seulement voilà ! Deux mois après ses assises de Saly et malgré plusieurs interpellations et correspondances de  l’intersyndicale des universités, le ministère de l’enseignement supérieur, de l’avis des syndicalistes des PATS, tarde encore et toujours à réagir. Suffisant pour pousser à nouveau les PATS de sortir de leur mutisme pour dénoncer ce que l’intersyndicale qualifie de mépris de la part du ministre Marie Teuw  Niane ; et pour, du coup, décréter en guise d’avertissement, un mouvement de grève de 48 heures non renouvelables. Sidaty Sané, le Secrétaire général du Syndicat Autonome des Travailleurs des Universités et de Centres Universitaires (SATUC), section Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) revient d’ailleurs ici face à la presse sur le sens et la pertinence de leur démarche !

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-04-24 10:48:36
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 95
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)