• Casamance/Balonguine : Robert Sagna valide le Djamoral et livre ses vérités !
  • FONGIP : LA MUTATION INSTITUTIONNELLE LANCÉE
  • Kolda/Politique : Fabouly Gay rejoint Macky
  • Casamance/Tourisme : Mamadou Racine Sy plaide pour la promotion de la destination Casamance
  • Ziguinchor/Don de lunettes : Les bénéficiaires valident ce geste de haute portée humanitaire

Ziguinchor/IA : Les acteurs de l’éducation diagnostiquent le PAEBCA

Scoopsdeziguinchor.com : Les acteurs de l’éducation étaient en conclave le jeudi à Ziguinchor dans le cadre d’un atelier relatif au Projet d’Amélioration de l’Education de Base en Casamance (PAEBCA) pour les régions de Ziguinchor et Sédhiou ; une rencontre qui a mobilisé tous les membres du comité technique de pilotage du PAEBCA au niveau régional

testimg1

Le PAEBCA, un projet qui vise essentiellement trois dimensions : Une composante I qui concerne l’amélioration de l’accés au système éducatif à Ziguinchor et qui vise aussi l’amélioration des conditions d’accés à travers les constructions d’infrastructures scolaires, de salles de classe dans l’Académie de Ziguinchor ; une composante II qui concerne l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages ; et enfin la composante III qui concerne la mobilisation communautaire et le pilotage et suivi du projet. Autant de difficultés auxquelles sont confrontés les acteurs de l’éducation aujourd’hui par rapport au pilotage du PAEBCA. Des acteurs qui, avec à leur tête l’IA de Ziguinchor Siaka Goudiaby, se sont réunis dans les locaux de l’institution académique de Ziguinchor pour faire l’état des lieux d’un programme plombé cette année par les nombreuses perturbations notées dans le système éducatif.

L’objectif recherché à travers la rencontre était donc de faire le point de la mise en œuvre dudit projet au niveau de la région de Ziguinchor. Une mise en œuvre par rapport aux activités déjà planifiées et par rapport à l’utilisation du matériel et des ressources pédagogiques, didactiques mises à la disposition des enseignants et positionnées au niveau des cellules d’animation pédagogiques, des CEM, des IEF et de l’IA. Il s’agit en outre pour les participants à cette rencontre présidée par l’IA de Ziguinchor Siaka Goudiaby de faire le point du point du projet à travers les présentations des différents IEF par rapport à la mise en œuvre du PAEBCA. Des participants qui ont pu s’imprégner de l’état de fonctionnement des cellules d’animation pédagogiques, de la qualité de fonctionnement de ces cellules mais également la fonctionnalité du matériel. Mais pour l’IA de Ziguinchor le contexte actuel avec les perturbations notées dans le système éducatif au Sénégal et qui n’a pas épargné la région de Ziguinchor a mis à nu les contraintes par endroits ; et ce, avec des cellules non encore fonctionnelles et d’autres fonctionnelles mais qui n’ont pas pu réaliser, dit-il, un taux acceptable d’enseignants. « Il y a donc un probléme de présence dans certaines cellules et de fonctionnalité dans d’autres ; le boycott par certains enseignants des cellules d’animation pédagogiques constitue donc une contrainte majeure pour le projet » a-t-il indiqué. Toutefois, pour Siaka Goudiaby, les acteurs ont  pu noter avec satisfaction l’intérêt que des inspecteurs, points focaux des IEF ainsi que les responsables des cellules d’animation pédagogiques, les principaux de collège ont manifesté par rapport au projet PAEBCA, projet d’envergure nationale avec ses nombreux enjeux. « L’engagement des acteurs est là, l’intérêt et la motivation sont là de la part des acteurs de terrain, des chefs d’établissement et responsables des cellules, des IEF, des inspecteurs » s’est-il réjoui face à la presse. L’IA de Ziguinchor Siaka Goudiaby.

Les participants comptent ainsi au terme de cette rencontre élaborer une feuille de route qui va tenir compte des difficultés et des contraintes rencontrées sur le terrain pour voir comment y remédier en termes de reprogrammation d’ensemble des cellules au cas où les enseignants reprendront les cours, d’intégrer les classes. Et ce, afin de permettre au PAEBCA d’avoir des résultats conformément à sa feuille de route. Et en attendant le réaménagement du nouveau calendrier des examens brandi par les autorités étatiques, l’IA de Ziguinchor estime que des réflexions sont engagées au niveau de son académie pour voir comment prendre des mesures d’anticipation pour une mise en œuvre correcte des nouvelles instructions. « Dans tous les cas si reprise il y aura suite à la levée éventuelle du mot d’ordre de grève par les enseignants nous allons nous conformer aux instructions de la hiérarchie avec un réaménagement de l’année scolaire et à une reprogrammation des examens du CEFE, du BFEM et du Bac » a-t-il soutenu. Siaka Goudiaby pour qui l’hivernage qui se profile à l’horizon constitue néanmoins une contrainte ; car de sérieuses difficultés se poseront pour un bon déroulement du calendrier de rattrapage compte tenu de la précocité de l’hivernage. « Mais s’il y a une bonne concertation avec les enseignants, les parents d’élèves et de tous les responsables, des solutions peuvent être trouvées par rapport à ces contraintes » espère-t-il

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-04-29 22:54:24
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 365
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)