• Ziguinchor/Maintien des filles à l’école : FAWE mobilise la communauté éducative et valide les plaidoiries de deux Femmes Modèles
  • Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune

Ziguinchor : Le RIS Al Wahda plaide pour une revue globale du système éducatif

Scoopsdeziguinchor.com : 150 élèves venus de 14 localités différentes du pays ont été regroupés, de juillet à aout, à Ziguinchor dans le cadre de la 6ème édition des activités de vacances communément appelées « Daara de mémorisation du Saint coran ». Une initiative à l’actif du Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS Al Wahda) qui entend par cette démarche amener ces élèves de 6 à 14 ans du système officiel à se renforcer en sciences arabo-islamique ; et donner, du coup, sa contribution pour l’amélioration du système éducatif

testimg1

Pour les responsables du RIS Al Wahda, l’objectif de cette Daara de mémorisation clôturée le 18 aout dernier, est de donner leur modeste contribution dans le façonnement, disent-ils, de l’homo senegalensis imbu des valeurs cardinales religieuses de son terroir et ouvert aussi aux apports fécondants de l’extérieur. Ils étaient cette année 150 élèves sur 200 postulants venus de 14 localités différentes du pays qui ont donc été regroupés, de juillet à aout, à Ziguinchor dans le cadre de la 6ème édition de ces activités de vacances communément appelées « Daara de mémorisation du Saint coran».

« On a pensé que durant toute l’année scolaire, ils ont eu à revisiter les enseignements classiques ; et au mois de juillet et aout on les interne ici histoire de les renforcer dans les enseignements arabo islamiques avec beaucoup d’accent dans l’éducation » a soutenu Diène Faye président de la coordination régionale du RIS Al Wahda. Pour ce formateur au CRFP de Ziguinchor, même les autorités étatiques ont fini de faire le diagnostic et montrer oh combien la place de l’enseignement arabo-islamique est importante dans le système éducatif. Et c’est tout le sens, insiste-t-il, des nouvelles politiques initiées dans le système ; à savoir la modernisation des daaras, l’introduction de l’enseignement arabo-islamique dans le préscolaire, dans le curriculum de l’éduction, etc. «  Et le Ris Al Wahda est là pour contribuer à satisfaire cette demande forte de la population qu’est l’enseignement arabo-islamique » a-t-il indiqué. Et portant un regard sur l’année scolaire écoulée faite de perturbations, Diène Faye tout comme le chargé des relations extérieures du RIS Al Wahda Yankhoba Dramé ont tour à tour reconnu, face à la presse, les nombreuses difficultés rencontrées au niveau du système éducatif ; et ce avec, notent-ils, des grèves cycliques, un programme à repenser globalement, etc. Et tous deux sont d’avis qu’il faut aller dans le sens de revoir le système dans sa globalité. « La valeur la plus importante qu’on peut prodiguer aux enfants, cette ressource première qui est la base et au sommet de tout développement c’est de développer tous les moyens possibles pour parvenir à avoir un système éducatif performant » professent-ils. Car pour les responsables du RIS Al Wahda, le taux d’échec est très élevé et qu’on ne peut pas continuer d’investir des sommes colossales dans le système pour avoir, au finish, 30 à 40% de réussite. Et cela ne va pas dans le sens, ajoutent-ils, de favoriser le développement de ce pays là et doit être rectifié. « Il est grand temps de revoir tout le système, d’identifier les goulots d’étranglement et d’apporter des solutions par rapport aux grèves cycliques ; il faut que les enseignants et le gouvernement se parlent franchement ; et que les engagements pris de part et d’autres soient respectés » a plaidé diène Faye ; et pour qui cela pourrait être un facteur qui pourrait atténuer de manière drastique les perturbations cycliques.  

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-08-29 20:52:10
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 109
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)