• Ziguinchor/Maintien des filles à l’école : FAWE mobilise la communauté éducative et valide les plaidoiries de deux Femmes Modèles
  • Bignona/Coopération sud-sud : Le Conseil départemental et la région de Marrakech pactisent
  • Thionck-Essyl/Ansoumana Diémé : « le Blouf a beaucoup de cadres dans tous les secteurs, mais ces derniers ne sont pas bien vus au niveau de leur terroir »
  • Thionck-Essyl/Education : Le Bulu-Ji met le cap sur l’Excellence et célèbre ses illustres lauréats
  • Oussouye : L’édile de Santhiaba Manjacque valide le geste de la Mission Kalambeno et exhibe les projets dans sa commune

Bignona/Thiobon : Eridian étale ses difficultés

Scoopsdeziguinchor.com : Les ressortissants d’Eridan dans la localité de Thiobon ont organisé les 28, 29 et 30 septembre derniers les «72 Heures » d’activités socioéconomiques et culturelles pour booster le développement de leur quartier et de la  localité de Thiobon située au cœur du Buluf ; et ce, tout en prônant l’union et la cohésion de tous les fils du terroir et en étalant ses difficultés

testimg1

C’est avec donc en bandoulières l’unité et la cohésion sociale que les ressortissants d’Eridan entendent amorcer leur développement et par ricochet celui de toute la localité de Thiobon. Une dynamique qui a pris les contours de 72 Heures d’activités Socioéconomiques, culturelles et sportives qui ont été organisées pendant trois jours au niveau de la localité Thiobon. Des manifestations axées autour de la lecture de coran et des prières pour la paix en Casamance, des remises de diplômes à des personnes méritantes, des conférences publiques autour des thèmes tels « La cohabitation » ; « Jeunesse et développement », etc. Pour le président de la jeunesse d’Eridian Seydou Diédhiou, il s’est agi à travers le déroulement de ce paquet d’activités de sortir leur quartier de ses énormes difficultés qui minent l’émergence de leur terroir. Des difficultés qui pour noms, insiste-t-il, le manque d’éclairage public ; la non-exploitation et la non sécurisation du bloc maraicher au profit des femmes d’Eridian ; le manque d’ambulance au niveau du village de Thiobon, etc. «  Nous souffrons énormément car pour amener nos malades au niveau des hôpitaux, nous faisons souvent recours à l’ambulance de Kagnobon ou de celle de Thionck-Essyl qui sont la plupart du temps en panne » a-t-il soutenu. Seydou Diédhiou qui a en outre plaidé face à la presse et en marge de leurs activités, pour la reconstruction de la boucle du Buluf notamment le tronçon Tandieme-Thiobon-Thionck-Essyl qui est, dit-il, dans un état de dégradation très avancée. « La zone regorge de richesses agricoles et arboricoles ; des produits qui, faute d’évacuation du fait de cet axe, pourrissent chaque année » se désole Seydou Diédhiou.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-10-11 18:57:39
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 810
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)