• Ziguinchor/Session de formation Projet VLF : OSC//F et réseaux d’OSC/F en mode comptable et financière
  • Seyni Diatta président du conseil départemental d’Oussouye : « Beaucoup de nos localités souffrent d’enclavement et d’un déficit d’infrastructures »
  • Oussouye/Boukitingho : Le conseil départemental investit dans la culture
  • Ziguinchor/ Assises CRJ-GRPC : Robert Sagna exhorte la jeunesse casamançaise à être audacieuse
  • Niaguis/Tournoi de Football : Dialy Counda Junior mise, la jeunesse de Fanda gagne

Bignona : Djignaky étrenne son nouveau poste de santé de référence

Scoopsdeziguinchor.com : C’est dans le cadre de la densification de la carte sanitaire que l’édile de Djignaky et le représentant de l’ambassadeur de France à Dakar ont procédé en début de week-end à l’inauguration du nouveau poste de santé de référence de la commune éponyme. Un projet d’un cout global de 68 millions FCFA et qui est le fruit d’un partenariat entre la coopération française à travers le Fonds Social de Développement (FSD), le conseil municipal de Djignaky et l’Association pour le Développement de Djignaky (ADD)

testimg1

Djignaky ! Une commune du département de Bignona composée de 25 villages, 242 Km2 de superficie pour près de 20 000 habitants avec une partie Nord-est qui jouxte la Gambie. Au plan sanitaire, Djignaky se caractérise par l’absence soit d’infrastructures de santé soit par la vétusté de ces infrastructures la plupart construites en banco et dont certaines ne fonctionnent plus. Et en outre les problèmes d’accès aux soins sont accentués ici par : l’insuffisance des médicaments dans les structures de santé, la difficulté d’évacuation des malades en cas d’urgence, les difficultés pour la prise en charge du personnel auxiliaire, le déficit d’équipement et de matériel médical, etc. Normal donc que la réception du nouveau poste de référence en début de week-end ait suscité l’espoir et l’adhésion des populations qui vivent au rythme de l’indispensable quête d’un bien-être social et économique gage de leur développement

La cérémonie d’inauguration était présidée par le sous-préfet de Kataba I en présence de l’édile de Djignaky Moustapha Lo Diatta, du chef du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France Laurent Perez Vidal, du directeur de la coopération technique, des associations de développement, de plusieurs invités et des populations de la commune de Djignaky.

D’un cout global de 68 millions de FCFA, cofinancé à près de 60% par la coopération française à travers le Fonds Social de Développement (40 millions), la mairie de Djignaky (22 millions) et l’Association pour le Développement de Djignaky (ADD) ce nouveau poste de santé moderne qui polarise les 25 villages de Djignaky va suppléer l’ancien poste de Santé créé en 2004, construit en banco et qui polarisait seulement 7 villages de ladite commune. Pour le président de l’Association pour le Développement de la Commune de Djignaky (ASDECOD), par la seule exiguïté des bâtiments abritant le service, les performances du poste de santé ont connu des limites, atténuant ainsi, selon lui, la prise en charge des demandes croissantes et diversifiées de la localité. Du coup, le relèvement du plateau technique et l’érection d’un poste de santé de référence au niveau de la commune devenait, selon Alphousseyni Diémé, un impératif. Une nouvelle structure moderne qui dispose aujourd’hui d’un dispensaire, d’une maternité, d’un logement du personnel et qui, de l’avis du président de l’ADD Youssou Diédhiou, entre en droite ligne avec la politique du gouvernement du Sénégal notamment dans le PSE en rapport avec sa composante « Capital humain, la protection sociale et le développement durable ». Une infrastructure dont les activités seront axées sur la consultation générale, les visites prénatales qui englobent plus de 75% des consultations, la planification familiale, l’éducation pour la santé, la sensibilisation, la vaccination et l’accouchement, etc. Pour l’édile de Djignaky il était essentiel pour sa commune d’avoir un dispositif de santé et de proximité. « C’est pourquoi nous avons initié en 2016 la construction de ce poste de santé de référence pour élever le plateau technique et la qualité des soins dans notre commune » a-t-il indiqué. Et ce joyau fruit d’un partenariat multi-acteurs et qui dispose de toutes les commodités d’un poste de référence destiné à assurer la prise en charge effective des patients dans les conditions optimales de qualité  représente, selon Moustapha Lo Diatta, un grand soulagement au regard des problèmes auxquels sont confrontées les populations de cette commune.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-11-14 23:04:36
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 149
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)