• Oussouye/Entente-Gescod : Un dispositif pilote d’assainissement, pour une économie verte et durable
  • Bignona/Mangoulé : Direct Aid injecte près de 25 millions pour soulager des communautés
  • Mpack/Défilé du 4 avril : L’Ecole de Kung Fu Lami I Ka en mode démonstration
  • Niaguis/Boutoupa Camaracounda : Retour en images sur le défilé du 4 avril à Mpack
  • Ziguinchor : Assome Aminata Diatta ministre du commerce et des PME

Navetane : ½ finale zone 2 A, le stade Aline Sitoé Diatta transformé en ring

Scoopsdeziguinchor.Com : Le match de demi-finale qui opposait ce dimanche, l’équipe de Yamatogne à Mag Dann, joué au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor, n’est pas arrivé à son terme. En effet, ce choc des deux grands géants de la zone 2 A de l’odcav de Ziguinchor a tourné au vinaigre, après seulement une mi-temps jouée.
testimg1

C’est une déception totale que les inconditionnels des deux équipes et ceux du navetane en particulier ont vécu hier au stade Aline Sitoé Diatta lors du choc tant attendu, entre Yamatogne et Mag Dann. En effet, depuis quelques années ces deux grosses pointures de la zone 2 A se succédaient au titre zonal. Ce choc qui a fini de mobiliser dirigeants et supporters, tourne au vinaigre juste après le coup de sifflet de l’arbitre pour la pause.

Tout est parti des travées du stade où des supporters drapés des couleurs de leurs équipes respectives, ont hurlé, sauté et battu des mains au rythme des tam-tams et des «vuvuzélas», pour encourager leurs joueurs. Une ambiance qui avait fini d’emporter l’attention des spectateurs. Malheureusement un groupe de supporters mal intentionnés débordent sur leurs discutions et enflamme la mèche.

Au moment où les forces de l’ordre tentaient de calmer les supporters sur les gradins, les joueurs des deux équipes qui s’adonnaient aux pratiques mystiques «khong» sur le terrain en aspergeant des produits, vont à leur tour se livrer à une opération coup de poing. Ce qui a semé une panique totale au stade.

Les éléments de la brigade mobile de sécurité (GMI) se mettent à l’œuvre pour les séparer. Mais avec ces combats de boxe qui fusaient de partout, il était difficile de contenir les deux camps. Le ring est animé par des coups de poing pendant une bonne dizaine de minutes. La détermination et le courage des GMI finissent par triompher.

Ainsi, après un retour au calme total, le chef de troupe des GMI a pris la décision d’arrêter définitivement la rencontre.

Et pourtant, il est écrit en noir et blanc dans les règlements généraux de l’oncav dans l’article 48, je cite : « les pratiques occultes(XON) sont formellement interdites à l’intérieur, aux abords immédiats du stade et sur l’aire de jeu. Toute enfreinte à cette disposition entraine la perte de la rencontre par pénalité. En tout état de cause, seul le constat du délégué de match confirmé par le superviseur du match désigné par la CQRP fera foi. En cas de récidive, l’équipe sera suspendue pour une(1) saison sportive et ses rencontres disputées ou à venir seront annulées».

L’article 48 bis nous dit : «Toutefois les faits et gestes considérés comme occultes doivent faire l’objet d’une liste de synthèse dressée par la CQRP régionale avant le début de chaque saison et notifiée à l’ONCAV qui doit l’entériner par la CQRP nationale. La CQRP nationale doit, avant le début des compétitions, dresser la liste des faits et gestes considérés comme pratiques occultes et applicables sur l’ensemble du territoire national».

Malheureusement à Ziguinchor la page où est écrit cet article, a été déchirée par les dirigeants des zones, des odcav et des orcav. Conséquences, c’est des injures, des opérations coup de poings, bref.

Auteur: Sana SADIO
Date de publication: 2018-12-17 14:07:41
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 0 sur 0

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)