• Bignona/Mamadou Lamine Keita : "Le pont de Faréfégné va renforcer la cohésion nationale"
  • Bignona : Le Pr Nouha Cissé « courtise » les combattants du Mfdc pour le désenclavement de la Zone des Palmiers
  • Forum Naran-Ouest/Zone des Palmiers : Populations et combattants du Mfdc revendiquent des instruments de développement
  • Casamance : Avec Arezki Group C’est tout un savoir-faire au service des Etats et des communautés
  • Bignona/Tournée BBY : Une pré-campagne placée sous le sceau de la clarification

Ziguinchor : Avec son Mouvement Dr Annette Seck, l’héritière politique de feu Assane Seck, déroule pour Macky

Scoopsdeziguinchor.com : La politique de développement, c’est ce que promeut depuis plusieurs mois la directrice de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) le Docteur Annette Seck. A travers son Mouvement « Casamance Emergente, je m’engage », la directrice de la PNA s’est engagée en Casamance dans un plaidoyer politique pour soutenir et promouvoir le programme de gouvernance du président de la république Macky Sall  

testimg1

Et c’est dans cette dynamique et à la tête d’une forte délégation composée de membres de son Mouvement que le Dr Annette Seck a investi le jeudi dernier la localité frontalière de Mpack pour vulgariser, dit-elle, les réalisations et projets de développement du président de la république Macky Sall déclinés dans le PSE. Sur place jeunes, femmes, imams, notables tous acquis à la cause du Mouvement « Casamance Emergente, je m’engage » ont saisi l’opportunité de ce Forum Groupe pour exposer les maux qui minent leurs quotidiens. Des populations qui ont notamment brandi l’exemple de leur poste de santé qui polarise toutes les communautés des localités frontalières mais également celles de la Guinée-Bissau voisine et qui est dépourvue de médicaments voire de tout. Pour le porte-parole de la jeunesse de Mpack, Aliou Diatta, du fait de la non-électrification de Mpack les femmes accouchent même, souligne-t-il, dans l’obscurité au niveau de ce poste de santé. Toute chose corroborée par la matrone Mariama Diédhiou qui a également déploré le manque de logement pour l’infirmier chef de poste et les dures conditions de travail des femmes qui n’ont que la campagne anacardière pour joindre les deux bouts.

Une palette de complaintes multiformes et d’exigences adressées à celle qui incarne aujourd’hui, disent-elles, leur unique espoir ; en l’occurrence le Dr Annette Seck dont le père, l’ancien ministre d’Etat de Léopold Sédar Senghor feu Assane Seck, avait en son temps pactisé avec les populations de Mpack. Un pacte qui remonte à 40 ans et que la présidente du Mouvement « Casamance Emergente, je m’engage » entend aujourd’hui  pérenniser dans le cadre de ses activités de développement. « Et Je suis venu écouter ces populations qui ont beaucoup de choses à dire par rapport à leur qualité de vie et à leurs besoins de base » a-t-elle d’emblée indiqué. Celle qui se présente comme une novice dans le landerneau politique s’est dite engagée à faire passer des messages pour une meilleure prise en compte des préoccupations de ces populations démunies et défavorisées. A l’endroit de ces dernières et en perspectives des prochaines échéances électorales la directrice de la PNA est d’avis que le meilleur choix pour elles c’est celui du candidat sortant le président Macky Sall. « Je le dis sans calcul et avec toute la conviction car les programmes qui sont mis en œuvre aujourd’hui et auxquels je participe pleinement  dans le secteur de la santé montrent que nous sommes sur la bonne voie et dans les 5 années à venir les besoins sociaux de base des populations seront satisfaits » a-t-elle soutenu. Et pour le Dr Annette Seck il s’agit à travers le choix de la Casamance de marcher sur la voie déjà tracée par son défunt père Assane Seck en transmettant les préoccupations quelques fois primaires des populations aux autorités étatiques et leur apporter à la mesure du possible de l’aide. « Il s’agit pour nous d’œuvrer également à l’éveil des consciences afin que les populations ne soient pas aveugles dans leur choix ; et pour cela il faut partager avec elles un message d’espoir qui passe d’abord par une bonne compréhension de leurs difficultés. Je suis bien placé pour cela et je me fais volontiers leur porte-parole ». Dixit le Dr Mme Ndiaye Annette Seck qui a décidé, sur place, de soutenir le poste de santé en médicaments permettre à cette infrastructure sanitaire de faire face aux besoins des patients !      .   

Doter les postes de santé en médicaments ! Une politique qu’approuve la directrice de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA). Toutefois le Dr Annette Seck est aussi d’avis qu’il faut que les populations aient la possibilité d’acquérir ces médicaments-là, de payer les soins de santé de base. Tout comme la possibilité pour les populations de trouver, selon la présidente du Mouvement « Casamance Emergente, Je m’engage », des structures de santé équipées afin qu’elles puissent y trouver le minimum nécessaire pour leur prise en charge. Le Dr Annette Seck  pour qui il n’est pas acceptable qu’à Mpack en 2018 la matrone continue d’accoucher les femmes avec des lampes tempêtes. C’est dire que les efforts doivent être aujourd’hui, estime la directrice de la PNA,  concentrés sur l’amélioration des soins de santé de base et sur l’amélioration perpétuelle de l’accès aux soins. « Et le bon plaidoyer pour nous est un plaidoyer d’espoir ; c’est montrer aux populations qu’on les a pas oubliées car les programmes vont être mis n œuvre et que leurs préoccupations seront bientôt prises en charge » rassure-t-elle.  

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-12-23 23:45:00
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 484
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)