• Oussouye/Entente-Gescod : Un dispositif pilote d’assainissement, pour une économie verte et durable
  • Bignona/Mangoulé : Direct Aid injecte près de 25 millions pour soulager des communautés
  • Mpack/Défilé du 4 avril : L’Ecole de Kung Fu Lami I Ka en mode démonstration
  • Niaguis/Boutoupa Camaracounda : Retour en images sur le défilé du 4 avril à Mpack
  • Ziguinchor : Assome Aminata Diatta ministre du commerce et des PME

Oussouye/Litige foncier et dissensions à l’APR : Le maire Edouard Lambal accuse le député Aimé Assine

Scoopsdeziguinchor.com : Après la marche des populations d’Oussouye par rapport à l’extension de leur commune suivie de la riposte des maires d’Oukout et de Mlomp concernant ce litige foncier, c’était au tour à nouveau de l’édile d’Oussouye de monter au créneau pour tenter de démêler à sa manière cet imbroglio foncier. Edouard Lambal qui a saisi l’opportunité de son face à face avec la presse à Ziguinchor ce week-end pour interpeler également le Député Aimé Assine vrai créateur de cette confusion car ayant toujours défendu, selon lui, cette pratique de mains basse sur les terres des populations en tant que ancien Président de Communauté Rural d’Oukout

testimg1

Pour l’édile d’Oussouye qui dit bien maitriser procédures d’extension d’une commune, le cas d’Oussouye est spécifique et ne doit point être comparé aux autres cas d’extension. Car l’extension recherchée et souhaitée ici par les populations ne cible en aucun cas, de l’avis d’Edouard Lambal, les espaces des communes d’Oukout et de Mlomp. « Ce n’est pas parce que nous n’avons plus de réserve foncière comme d’autres communes qui ont eu l’intégralité de leur réserve foncière dans leur périmètre communal et qui l’ont épuisé et vouloir s’étendre dans d’autres espaces des communes voisines en intégrant de nouveaux villages ou quartiers qui appartenaient à d’autres communes. Non ce n’est pas le cas pour la commune d’Oussouye ! » S’est-il d’ailleurs voulu clair. Face à la presse, l’édile d’Oussouye a ainsi soutenu que sa Commune a donc été bornée malheureusement, au niveau des zones d’habitation des village de Oussouye et de Kalobone laissant ainsi hors du périmètre communal les zones de parcellaire agricole et les zones de foret, de bois et les zones humides les rizières…. « Alors l’espace qui est hors de notre périmètre communal et qui est une partie du finage de notre commune, comment les communes riveraines de Oukout et de Mlomp peuvent-elles revendiquer une quelconque appartenance ? » s’est-il interrogé dans cette déclaration que nous vous proposons !  

Ainsi pour le maire d’Oussouye et président du Mouvement Macky Yaakarou Kassa (My Kassa), l’honorable député Aimé Assine est le véritable instigateur et  principal responsable de ces différents maux qui gangrènent et retardent leur département tant sur le plan social que politique, note-t-il.  L’édile d’Oussouye pour qui Aimé Assine a influencé des individus, des responsables politiques et administratifs à adopter des attitudes qui ont provoqué tout ce désordre au niveau d’Oussouye sur le foncier. « Aimé Assine doit arrêter ces agitations sinon nous allons au niveau du Kassa exiger la levée immédiate de son humilité parlementaire et le traduire en justice » a-t-il averti. Et sur le plan politique, Edouard Lambal est là également d’avis que l’honorable député est le véritable mal de l’APR, un parti qu’il a fini d’atomiser, dit-il, de par ses comportements de «  diviseur » pour mieux régner. Edouard Lambal très critique à l’endroit du coordonnateur départemental de Benno à Oussouye, accuse en outre Aimé Assine de faire, lors des rencontres précédant l’investiture du candidat Macky Sall, son propre ciblage sans impliquer les responsables du département. Suffisant pour le président du Mouvement MY Kassa de fustiger, à nouveau, Aimé Assine qui n’a plus, selon lui, l’amour du parti APR et qui manœuvre pour une autre formation politique. « Il ne croit plus à la Coalition BBY. Pire, il ne travaille plus pour la réélection du Président Macky Sall » dit-il. Car pour le maire et responsable apériste, c’est encore le député Aimé Assine qui a provoqué ces contres performances connues à Oussouye lors du parrainage. « C’est pour donner une fausse impression par rapport à la venue, que nous apprécions très positivement, de Tombon Guèye et Seyni Diatta au sein de la Coalition BBY. Il voulait donner l’impression qu’ils n’ont rien apporté au parti et à la Coalition BBY dans le département, ce qui est faux ! ». Dixit Edouard Lambal qui dénie d’emblée à Aimé Assine l’organisation des prochaines élections présidentielles au niveau du département d’Oussouye.  

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-01-02 01:51:36
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 830
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)