• Oussouye/Entente-Gescod : Un dispositif pilote d’assainissement, pour une économie verte et durable
  • Bignona/Mangoulé : Direct Aid injecte près de 25 millions pour soulager des communautés
  • Mpack/Défilé du 4 avril : L’Ecole de Kung Fu Lami I Ka en mode démonstration
  • Niaguis/Boutoupa Camaracounda : Retour en images sur le défilé du 4 avril à Mpack
  • Ziguinchor : Assome Aminata Diatta ministre du commerce et des PME

Bignona/Kartiack : Avec la DCE Assome Aminata Diatta, l’eau coule à nouveau à Dianky

Scoopsdeziguinchor.com : En attendant la construction d’un nouveau Château-d’Eau promis par le chef de l’Etat, la localité de Dianky a réceptionné le mercredi dernier son ancien forage, défaillant depuis 2016 et qui est à nouveau fonctionnel. Une opérationnalité rendue possible par le président Macky Sall, et qui fait suite à une requête formulée par la directrice du Commerce Extérieur Assome Aminata Diatta et diligentée par les autorités administratives et l’édile de Kartiack. C’est dire qu’à Dianky l’eau potable a commencé à jaillir à nouveau des robinets, tant au niveau des foyers que des structures sanitaires

testimg1

C’est d‘ailleurs en compagnie du sous-préfet de Tendouck, du maire de Kartiack El Hadj Badji, des autorités religieuses, des jeunes, des femmes et des notables de Dianky que la directrice du commerce extérieur Assome Aminata Diatta par ailleurs présidente du Mouvement Jappo Ak Assome a constaté de visu l’opérationnalité du forage de Dianky. Une dynamique ponctuée par une visite au niveau de l’ouvrage et du dispensaire de Dianky où l’eau a fini de jaillir des robinets.

Au niveau du poste de santé de Dianky les autorités sanitaires, qui avaient de quoi pavoiser, ont tour à tour magnifié l’opérationnalité du forage. Un geste des autorités étatiques qui leur permet aujourd’hui, disent-elles, de réduire la pénibilité des agents, d’améliorer les conditions d’hygiène et de travail au niveau de leur structure sanitaire. Fatoumata Diédhiou la sage-femme et Awa Sagna Infirmière chef de poste de Dianky apprécient.

Avec l’opérationnalité de cet ouvrage, et en attendant la construction d’un nouveau forage promis par le président Macky Sall, c’est aujourd’hui une page qui se tourne au niveau de la localité Dianky. Dianky où les populations avaient, il y a quelques mois, initié une marche jusqu’à Kartiack, puis de Kartiack à Tendouck pour exiger la réhabilitation de leur forage, jadis géré par Caritas maitre-d ‘oeuvre, et devenu inopérationnel depuis 2016. Une exigence qui a aujourd’hui porté ses fruits et qui s’est traduite par cette cérémonie de réception présidée par le sous-préfet de Tendouck et rehaussée par la présence de la directrice du commerce extérieur Assome Aminata Diatta accompagne d’une forte délégation mais également du maire de la commune de Kartiack El Hadj Badji, de l’inspecteur régional des sports Lansana Coly, des notables des jeunes, des femmes et de plusieurs invités.

Pour l’édile de Kartiack El Hadj Badji, c’est aujourd’hui une veille doléance des populations de Dianky qui vient ainsi de trouver une issue heureuse. Face à la presse au terme de la cérémonie de réception du forage, El Hadji Badji s'est appesanti sur les différentes péripéties qui ont permis aux autorités administratives, aux responsables politiques locaux de matérialiser un tel dessein.

L’eau c’est la vie ! C’est pourquoi la question du manque d’eau a longtemps constitué la préoccupation majeure des populations de Dianky. Toute chose qui a également poussé la directrice du commerce extérieur Assome Aminata Diatta, native par ailleurs de cette localité éponyme, à s’investir pour trouver une solution à cette lancinante question.  Un engagement qui a porté ses fruits et dont elle nous retrace ici le sens et la justification !

Quant au sous-préfet il est à son tour revenu sur la question de l’eau à Dianky et sur l’implication des autorités administratives et politiques pour le règlement de cette question. L’autorité sous-préfectorale qui a magnifié la réhabilitation du forage et qui permet aujourd’hui à l’eau de jaillir, dit-il, dans les foyers. Car pour le sous-préfet de Tendouck, le plus important c’est la satisfaction des préoccupations des populations.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-01-26 21:41:28
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 830
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)