• Thionck-Essyl/Bourama Diémé président Bulu-Ji : « Le Bulu-Ji est aujourd’hui dans l’air du changement »
  • Thionck-Essyl/CD et Journées sportives et culturelles du Bulu-Ji : La problématique des grossesses précoces au cœur des activités
  • Bignona/Elections locales : L’APR déjà en mode électoral
  • Casamance/Ndèye Marie Diédhiou, Présidente de la PFPC : «L’État et le Mfdc devraient négocier très rapidement»
  • (VIDEOS) Casamance/Ibrahima Ama Diémé, membre du GRPC : « Il n y a pas aujourd’hui quelqu’un qui peut se prévaloir d’un mandat de discuter tout seul de l’avenir de la Casamance »

Marsassoum : Avec un score de 58%, le Diassing a donné le ton pour la réélection de Macky Sall

Scoopsdeziguinchor.com : Lors des élections présidentielles du 24 février dernier, le candidat Macky Sall a, niveau de la région de Sedhiou, engrangé 70 142 voix pour un total de 127.220 suffrages valablement exprimés, soit 55.13%. Il est talonné par Ousmane Sonko qui totalise 44 450 voix, soit 34.93%. Idy vient en 3ème position avec 9 348 voix soit 7.34%. Une performance de la coalition BBY au niveau de la région de Sedhiou rendue possible par la forte implication de Driss Junior Diallo, responsable politique BBY au niveau de la commune de Marsassoum, premier fief a donné le ton de la réélection de Macky Sall avec 58%

testimg1

Le fait relève-t-il du hasard ? C'est la question que l'on peut se poser au regard de la concordance du pourcentage des 58,27%, taux avec lequel le Président Macky Sall est réélu. Pour Driss Junior Diallo, responsable BBY de Marsassoum et membre très actif de la Cojer de Sedhiou, l'affection et l'ambition que le chef de l'État a pour Sedhiou, particulièrement Marsassoum où l'érection du pont est aujourd'hui une réalité, justifie un tel fait.

A en croire M. Diallo, Marsassoum ayant manifesté sa confiance à hauteur de 58% aurait voulu faire plus. « Malheureusement, l'effet Ousmane Sonko a impacté le score traditionnel de BENNO Bokk Yakaar à Marsassoum » a-t-il soutenu. Mais le travail, selon M. Diallo, directeur en charge du commercial et coordonnateur de l'antenne Sud du Fongip continue.

Aujourd'hui à la tête d'un important mouvement politique dénommé « Fanka Kafo », fort de ses composantes de jeunes et de femmes, Driss Junior Diallo estime qu'un véritable travail de sensibilisation doit être fait auprès de certaines cibles pour les amener à mieux comprendre le programme politique du Président Sall en Casamance. Et ce travail, selon qu'il est bien fait, devez pouvoir permettre, selon lui, d’engranger d’importants résultats pour le candidat de BBY à l'issue des prochaines échéances électorales, notamment les municipales qui se tiendront en décembre prochain.

Interpellé sur la situation politique actuelle de BBY de Sedhiou, M. Diallo estime que les responsables peuvent mieux faire qu'ils l'ont fait aujourd'hui pour le Président. « Il suffit juste de travailler davantage à l'unité des responsables afin d'asseoir la confiance, facteur indispensable pour que la mouvance présidentielle soit un appareil politique qui fonctionne comme une machine électorale à laquelle aucune formation ne résistera » a-t-il indiqué.

Auteur: La Rédaction
Date de publication: 2019-03-06 00:04:05
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 506
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)