• Je suis casamançais et Mamour Diallo (Par Jean-Marie François Biagui)
  • Boutoupa Camaracounda/Mor Sarr Parrain de la finale de zone 6 de l’ODGAM : « En mettant en selle les jeunes, Benoit Sambou donne une leçon à la classe politique sénégalaise »
  • Finale Zone 6 ODGAM /Malang Gassama Maire Boutoupa Camaracounda : « La division des jeunes au sein de ma commune me fait très mal et ne m’agrée pas du tout » !
  • (VIDEOS) Boutoupa Camaracounda/Finale ODGAM : Le Pari Gagnant du parrain Mor Sarr et de la Zone 6
  • Nyassia/Education : Le maire injecte 6 millions pour la communauté éducative

Kataba I/72 Heures de Barakesse : La question de l’eau au cœur des préoccupations des populations

Scoopsdeziguinchor.com : Barakesse ! Une localité située à la lisière de la frontière gambienne où l’accès à l’eau potable est depuis belle lurette un casse-tête pour les populations locales. Des populations qui ont saisi l’opportunité de leur premier congrès annuel pour exprimer leur cri de cœur et exiger des autorités étatiques et des bonnes volontés un meilleur accès à l’eau potable

testimg1

C’est parce que l’eau c’est la vie que toutes les communautés aspirent à disposer de l’eau potable et de qualité ! Un privilège qui est loin d’être savouré par les populations de la localité de Barakesse, commune de Kataba I. Une localité située à quelques encablures de la frontière gambienne et où la problématique de l’eau se pose avec acuité. Et ce, malgré la présence d’un forage construit à la faveur d’un partenariat et qui, malheureusement n’est pas encore fonctionnel. Ici le seul recours pour les populations d’accéder à cette denrée rare dans cette contrée du Naran, demeure pour heure l’eau des puits.  

Et c’est à la faveur des 72 heures de Barakesse que les populations de la localité éponyme ont élevé leur voix pour exiger des autorités étatiques et de toutes les bonnes volontés la réalisation d’infrastructures hydrauliques dans leur village pour atténuer leurs souffrances et notamment la pénibilité des femmes. Siaka Goudiaby chef de village de Barakesse porte ici la voix des siens !

C’est dire donc que la quête de l’eu potable constitue le principal souci majeur pour les femmes de Barakesse. Des femmes qui, par la voix de leur porter parole, ont déploré également l’absence dans leur village d’infrastructures sanitaires, sa non électrification, l’état des routes, leur enclavement. Non sans manquer d’exiger des moyens suffisants pour mener des activités génératrices de revenus.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-08-24 19:47:16
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 844
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)